Choses nouvelles


“Je vous donnerai un cœur nouveau, et je mettrai au-dedans de vous un esprit nouveau… et je mettrai mon Esprit au-dedans de vous”.  Ézéchiel 36. 26, 27

"Dieu fixe de nouveau un jour appelé « aujourd'hui »..." La Bible,  Hébreux 4:7

« Dieu fixe de nouveau un jour appelé « aujourd’hui »… »
La Bible, Hébreux 4:7

Nicodème, un pharisien, docteur d’Israël, membre du sanhédrin, vient voir Jésus de nuit (Jean 3). Il ne réalise pas que la prophétie d’Ézéchiel va s’accomplir comme conséquence du sacrifice de Jésus, celui à qui il parle. Il faut donc que Jésus lui explique ce qu’est la nouvelle naissance: une action souveraine de l’Esprit Saint, en faveur de “quiconque croit”. Naître de nouveau est indispensable pour connaître les “choses célestes” et “vivre en nouveauté de vie” (Romains 6. 4). Les paroles du Seigneur à Nicodème sont fondamentales pour approfondir le sujet de la nouvelle naissance (Jean 3. 1-21); cependant, certains de ses éléments essentiels sont déjà présents dans le verset du jour où Dieu promet un “cœur nouveau”, “un esprit nouveau” et son “Esprit” à quiconque est “né de nouveau”.

Par la répétition de l’adjectif “nouveau”, le Seigneur établit clairement que le chrétien est “une nouvelle création” (2 Corinthiens 5. 17), possédant “l’Esprit de Christ” (Romains 8. 11), en opposition avec l’homme incrédule “né de la chair” (Jean 3. 6). La nécessité de la nouvelle naissance exclut donc toute transformation ou amélioration quelconque de ce que la Parole appelle “la chair”, à savoir la nature de l’homme corrompue par le péché d’Adam. Cette “chair” est attirée par les convoitises du monde et nous fait pécher. Elle est définitivement rebelle et elle est même ennemie de Dieu (Romains 8. 7).

Pourtant Dieu désire communiquer ses pensées et même établir des relations et une communion avec l’homme, malgré sa nature charnelle. Il y pourvoit en lui donnant un cœur nouveau et un esprit nouveau, dirigés par le Saint Esprit, ce qui justifie la joie de l’apôtre: “Voici, toutes choses sont faites nouvelles” (2 Corinthiens 5. 17).

Parce que “ce qui est né de l’Esprit est esprit” (Jean 3. 6), le croyant participe de la nature de celui qui l’a engendré (2 Pierre 1. 4). Un chrétien, né de nouveau, a donc la capacité de comprendre les pensées de Dieu et de s’y conformer dans son témoignage, en marchant par l’Esprit qui habite en lui (Galates 5. 25). C’est l’œuvre parfaite de Dieu. Au chrétien de le croire, de le comprendre, de s’en réjouir et de le réaliser par l’Esprit (Galates 5. 16, 18).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Choses nouvelles

  1. Hénoc togo dit :

    Dieu soit louez, Jésus vit en moi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s