Grammaire biblique


“Sondez les Écritures… ce sont elles qui rendent témoignage de moi”.  Jean 5. 39 

"Je t'instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j'aurai le regard sur toi." La Bible, Psaume 32:8

« Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. » La Bible, Psaume 32:8

La Bible commence par le verset suivant: “Au commencement Dieu créa les cieux et la terre” (Genèse 1. 1). En fait Dieu est la traduction du mot Elohim qui est au pluriel dans le texte hébreu. Cependant, même en hébreu, le verbe «créa» est au singulier! Cette façon d’écrire nous remplit d’adoration: nous y voyons que la Trinité divine est à l’œuvre dans la création. Le verset 26 le confirme: “Dieu (Elohim) dit: Faisons l’homme à notre image”.

Voyons quelques autres expressions dont la grammaire apparemment incorrecte est instructive.

Jésus a dit: “Moi et le Père, nous sommes un” (Jean 10. 30). C’est un mystère que nous recevons par la foi: l’unité parfaite du Père et du Fils, qui sont, par essence, de même nature (1 Jean 5. 20).

Avant qu’Abraham fût, Je suis” (Jean 8. 58), et non j’étais. Il semble y avoir là un problème de concordance des temps. Mais non, ce verset exprime que Jésus est de toute éternité (Hébreux 13. 8) et cette expression fait écho au nom “JE SUIS” que se donne l’Éternel au début du livre de l’Exode (Exode 3. 14).

Jean 1. 17 déclare: “La grâce et la vérité sont venues (litt. est venue) par Jésus Christ”. Le verbe «venir» est au singulier dans l’original. Il a été traduit au pluriel dans un souci de logique grammaticale. On touche au mystère de ces deux caractères divins inséparables que sont la justice et l’amour de Dieu (voir Psaume 85. 10 et 89. 14).

L’apôtre Jean dit de Jésus sur la terre: “Le Fils unique, qui est dans le sein du Père (non pas a été ou sera), lui, l’a fait connaître” (Jean 1. 18): la relation entre le Père et le Fils est, de toute éternité, la source cachée de l’amour!

Jean 3. 13 nous dit encore: “Personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel”. C’est un nouveau mystère! Il est né comme homme, et pourtant «descendu» comme homme!

Non, la Bible ne contient pas d’erreurs, ne serait-ce que grammaticales… Les difficultés ne sont qu’apparentes et sont pleines de richesses. Elles me donnent envie de chercher plus loin, de «sonder les Écritures» (verset du jour) pour mieux connaître ce Dieu si merveilleux… et qui désire être proche de moi!

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Grammaire biblique

  1. Raissa dit :

    Amennn

    Send via mobile

  2. PATRICK NDOMBASI dit :

    Que Dieu vous benisse tellement !

  3. Dijokey972 dit :

    amen 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s