Fragile et solide


“Un homme seul est facilement maîtrisé par un adversaire, mais à deux ils pourront tenir tête à celui-ci. Et une corde faite de trois cordelettes tressées n’est pas vite rompue.” Ecclésiaste 4.12

A plusieurs on est plus fort que tout seul ! Cette réalité je l’ai souvent expérimentée durant ma carrière sportive, puisque je faisais du sport d’équipe. De nombreuses fois, notre équipe jouait si bien ensemble que notre niveau général était bien plus élevé que le niveau maximal de chaque individu. Souvent, les forces me manquaient et alors, mes coéquipières prenaient le relais, ainsi j’ai gagné de nombreux matchs alors que je n’étais moi-même pas au top. Et toutes ces défaites si difficiles à digérer, qu’il était bon de vivre notre tristesse ensemble.

En sport, la fragilité et la vulnérabilité ne sont souvent pas les bienvenues. Pourtant chaque être humain se sent parfois petit, fragile, à bout de force et bien seul face à une montagne ! La clé, mes amis, est de s’entourer. D’ailleurs Dieu n’a jamais prévu que nous soyons seuls pour affronter la vie. Il nous a laissé le Saint Esprit comme aide (Jean 14.16‑17, Actes 2.33, etc…) et il nous incite à nous encourager entre frères et sœurs en Christ pour tenir bon dans la foi et garder l’espérance (1 Thessaloniciens 5.11, Galates 6.2, Romains 15.1, etc…).

As-tu déjà remarqué : “Les flocons de neige sont fragiles, mais quand ils sont ensemble, ils peuvent stopper le trafic.” (Rick Warren).

Si un flocon de neige si éphémère et fragile devient si “puissant” uni à d’autres, imagine ta force lorsque tu es uni à Christ et à son “corps” !

Te sens-tu parfois vulnérable, minuscule, impuissant(e) ? Te sens-tu seul(e),isolé(e) ?

Sache que Dieu est là avec toi, tous les jours de ta vie. Voici déjà un brin à ta cordelette.

Mais pour que ta corde soit bien solide, il est nécessaire d’y ajouter d’autres brins.

Quelles personnes de ton entourage peuvent aussi se tenir à tes côtés ?

En tant que sportif(ve) tu as certainement cette réputation d’être fort(e) et de bien réussir à te débrouiller. Alors je t’encourage vivement à oser exprimer tes fragilités auprès de ces personnes qui t’entourent, afin de recevoir du soutien quand tu en as besoin !

S. Ray

Si tu veux percevoir la lumière de Jésus, clique sur l’enveloppe !Contact

Publié dans Méditations sportives | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Voir la gloire de Christ


“Grâces à Dieu pour son don inexprimable !” 2 Corinthiens 9. 15
“De lui, et par lui, et pour lui, sont toutes choses ! À lui la gloire éternellement ! Amen”. Romains 11. 36

« Mes frères et sœurs, vous qui avez foi en notre Seigneur de gloire, Jésus Christ, n’avantagez personne. » La Bible, Jacques 2:1

Dans l’annonce de Christ par les Écritures, je vois la pensée qu’avait Dieu de se glorifier dans un homme, l’homme Christ Jésus, de triompher par lui de l’impiété des hommes, de les sauver de la perdition éternelle et d’ôter le péché du monde.

En Christ venant sur la terre, je vois un homme, saint, pur, sans péché, et dont les délices sont de faire la volonté de Dieu son Père jusqu’au sacrifice suprême. Dieu a trouvé en lui son plaisir.

En Christ crucifié, je vois Dieu glorifié par celui qui a été obéissant jusqu’à la mort, vainqueur de Satan, le tentateur. C’est sur la croix que le châtiment du péché s’est exercé une fois pour toutes. C’est là que le sang de Christ a coulé et m’a purifié de tous mes péchés.

En Christ enseveli, je vois descendre dans la mort celui qui a accompli les conseils éternels de Dieu. Il a ainsi rendu impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort. Il tient les clefs de la mort et du séjour des morts. La mort a perdu pour moi son aiguillon.

En Christ ressuscité, je vois l’assurance de ma justification, de ma réconciliation, de mon salut éternel.

En Christ élevé, glorifié à la droite de Dieu et couronné de gloire et d’honneur, je vois la satisfaction infinie que Dieu trouve dans son Fils et dans l’oeuvre qu’il a accomplie quand il est devenu le Fils de l’homme. J’ai la preuve que l’oeuvre accomplie est parfaite, définitive : il n’y a rien à y ajouter ni rien à en retrancher.

En Christ intercesseur, je vois un ami plein de compassion au courant de toutes mes difficultés, toujours prêt à m’écouter, à m’encourager et à me secourir.

En Christ venant chercher les siens, je vois sa grâce encore en action, la réalisation de la bienheureuse espérance et l’accomplissement du désir de Dieu : donner, dans la gloire, une épouse à son Fils.

En Christ revenant en gloire pour régner, je vois la réalisation des promesses faites aux patriarches d’établir un royaume terrestre pour la bénédiction de la terre entière avec Jérusalem comme centre.

En Christ remettant le royaume à Dieu le Père, je vois l’aboutissement des conseils éternels de Dieu d’habiter avec les hommes et d’être tout en tous.

Oui, gloire au Père et gloire au Fils !

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Laisse entrer la lumière


“Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s’en aller en paix: tu as tenu ta promesse; car mes yeux ont vu le Sauveur qui vient de toi, et que tu as suscité en faveur de tous les peuples: il est la lumière pour éclairer les nations, il sera la gloire d’Israël ton peuple.” Luc 2.29-32

 » Car moi je connais les projets que j’ai conçus en votre faveur, déclare l’Eternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir plein d’espérance. Alors vous m’invoquerez et vous viendrez m’adresser vos prières, et je vous exaucerai. » La Bible, Jérémie 29:11-12

Très souvent, lors de reportages sur les athlètes de haut niveau, les parents témoignent, qu’ils savaient depuis petit que leur fils ou leur fille allait devenir un/e champion/ne. Ils voyaient déjà très tôt le caractère et le talent chez cet enfant, ils y discernaient quelque chose de particulier.

Dans l’histoire d’aujourd’hui, alors que Jésus n’a que 8 jours et qu’il n’est qu’un petit bébé qui doit être langé et nourrit, Siméon, un homme juste et pieux, croise sa route. Immédiatement et grâce à la Sagesse de Dieu qui est sur lui, il reconnaît que Jésus est le Sauveur, qu’il avait tant attendu ! Il prend Jésus dans ses bras et émet ces belles paroles en exprimant déjà qu’il est la lumière !

Dans ta vie également, il y a peut-être des personnes qui ont vu des talents en toi ou exprimé des paroles de vie sur toi. Ces paroles se sont-elles réalisées ?

Bien plus tard, alors que Jésus était adulte, il dit de lui-même : “Moi, je suis la lumière du monde. Celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres : il aura la lumière de la vie.” (Jean 8.12)

Ce qui est ironique, c’est que lorsque Jésus prononça ces paroles, les pharisiens Lui répondirent qu’il se rendait témoignage à lui-même et donc que cela ne pouvait pas être vrai. Ils ne savaient pas d’où venait Jésus et n’avaient certainement pas entendu Siméon témoigner de cette même vérité sur lui, bien longtemps avant !

Et Jésus était encore bien plus que cela ! Tout au long de sa vie, Dieu, son Père, Lui révélait toujours plus de qui Il était et de la mission qui Lui avait été confiée sur terre.

Ton identité et tes talents ne se résument pas à des capacités sportives, intellectuelles, à un métier ou à une passion. Dieu, ton créateur, a Lui aussi posé des paroles sur ta vie.

Aujourd’hui, en cette année particulière, où il nous paraît parfois qu’il y a beaucoup d’obscurité dans nos vies ou des ténèbres tout autour. La Lumière du monde est pourtant là, vivante, pour éclairer chacun de nos pas, pour amener la vie sur nos chemins.

Jésus dit : “Je me tiens devant ta porte et je frappe. Si tu entends ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez toi et je dînerai avec toi et toi avec moi.” (Apocalypse 3.20)

Et si tu laissais entrer la lumière dans ta vie ?

S. Ray

Si tu veux percevoir la lumière de Jésus, clique sur l’enveloppe !Contact

Publié dans Méditations sportives | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Sept aspects du triomphe de Jésus


“Le lion qui est de la tribu de Juda, la racine de David, a vaincu… Et je vis… un agneau qui se tenait là, comme immolé”. Apocalypse 5. 5, 6

“Grâces à Dieu qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ !” 1 Corinthiens 15. 57

« Que Dieu soit remercié, Lui qui nous fait toujours triompher en Christ et qui propage partout, à travers nous, le parfum de sa connaissance ! » La Bible, 2 Corinthiens 2:14

  1. Face aux tentations (Luc 4. 1-13). L’arme que Jésus a utilisée avec efficacité contre Satan, c’est la Parole de Dieu. Il en était rempli, car il est la Parole : “Ta loi est au fond de mon coeur” (Psaume 40. 8).
  2. Face aux démons (Luc 4. 31-37). Jésus refuse leur témoignage, sa parole les fait fuir.
  3. Face à la mort (Matthieu 16. 21). Jésus sait qu’il doit aller à Jérusalem, souffrir, être mis à mort et ressusciter. Rien ne l’a jamais détourné du but donné par Dieu ; rien ne l’a fait dévier du chemin qui l’a conduit au sacrifice, ni les circonstances, ni Satan (Matthieu 16. 22, 23 ; Hébreux 2. 14).
  4. Face à des juges iniques (Matthieu 26. 59 ; 27. 31). Les chefs religieux n’ont pu produire que des faux témoins et Pilate a dû reconnaître que Jésus était un juste. Quelle victoire devant la justice du monde !
  5. Face aux moqueries (Marc 15. 16-32). Dans le prétoire et sur la croix, les moqueries les plus méchantes lui ont été adressées : “Avec d’impies parasites moqueurs, ils ont grincé les dents contre moi” (Psaume 35. 16), mais Jésus n’a pas répondu aux railleries, même si elles ont durement frappé son coeur (Psaume 102. 4).
  6. La mort de Jésus (Hébreux 2. 14). Par sa mort, Jésus a rendu “impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable”. Par sa croix, il a vaincu toutes les forces du mal (Colossiens 2. 15).
  7. La résurrection de Jésus (Jean 20. 11-18). Il fallait que la victoire de Jésus sur Satan soit rendue manifeste par la résurrection. Cette victoire ne prendra son plein effet qu’à la résurrection de ceux qu’il a rachetés. Ce jour-là, cette parole “la mort a été engloutie en victoire” (1 Corinthiens 15. 54) sera totalement accomplie. Quel triomphe, quelle apothéose !

Maintenant, nous participons déjà à la victoire de Christ. Sa victoire est la nôtre. Satan est un ennemi vaincu, la résurrection en est la preuve. Rendons grâces à Celui qui nous a donné la victoire par Jésus et vivons en conséquence.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Atteindre mes objectifs


« – Il en sera comme d’un homme qui partit pour un voyage : il convoqua ses serviteurs et leur confia l’administration de ses biens. Il remit à l’un cinq lingots, à un autre deux, et à un troisième un seul, en tenant compte des capacités personnelles de chacun. Puis il s’en alla. Celui qui avait reçu les cinq lingots se mit aussitôt à les faire fructifier, de sorte qu’il en gagna cinq autres. Celui qui en avait reçu deux fit de même et en gagna deux autres. Quant à celui qui n’en avait reçu qu’un, il s’en alla creuser un trou dans la terre pour y cacher l’argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre compte de leur gérance. Celui qui avait reçu les cinq lingots se présenta, apportant les cinq lingots supplémentaires qu’il avait gagnés. Maître, dit-il, tu m’avais remis cinq lingots, j’en ai gagné cinq autres. Les voici. – Très bien, lui dit son maître, tu es un bon serviteur, en qui l’on peut avoir confiance. Tu t’es montré fidèle en peu de choses. C’est pourquoi je t’en confierai de plus importantes. Viens partager la joie de ton maître. » Matthieu 25.14-21

« La connaissance commence par la crainte de l’Eternel. Il faut être fou pour mépriser la sagesse et l’instruction. » La Bible, Proverbes 1,7

Les sportifs ont pour habitude de programmer leur saison en fonction d’objectifs à atteindre. Ainsi, la pratique sportive est remplie d’objectifs à courts et à longs termes. Mais alors que nous vivons ce temps de pandémie et que bon nombre des objectifs fixés, tels que des compétitions, qualifications, etc… tombent à l’eau, comment continuer à s’entraîner ? Comment rester motivés avec des objectifs qui ne pourront sans doute jamais être atteints ?

Le texte d’aujourd’hui est une parabole racontée par Jésus, dont le sens reste pour beaucoup bien mystérieux. Les paraboles sont de courtes histoires servant à illustrer un enseignement, une morale ou une doctrine. Elles sont parfois difficiles à comprendre et leur signification échappait même souvent aux disciples de Jésus.

Ce que je trouve intéressant dans cette histoire, c’est le fait que le maître revint auprès de ses serviteurs “longtemps après” être parti. Ces derniers ont dû certainement être plus d’une fois découragés de ne pas voir revenir leur maître, perdant sans doute l’objectif de vue. Aussi le bon serviteur est celui qui a persévéré dans la gestion de ce qu’il lui avait été confié.

Dans nos programmes et nos vies remplies d’objectifs, il est bien difficile de rester serein. Souvent à la fin de la journée, nous sommes découragés de ne pas avoir “réussi à atteindre ce que nous souhaitions”. Mais au fond, à la fin de la journée, qu’est-ce qui compte ? De cocher sur une liste tout ce que j’ai accompli ? Ou de connaître ce qui m’a été confié par Dieu pour aujourd’hui et de le faire fructifier ?

Lors de son passage sur terre, Jésus faisait, jour après jour, ce que son Père attendait de Lui, ni plus, ni moins. Alors que tes objectifs dans le sport et dans les différents domaines de ta vie n’arrêtent pas de changer, il est un objectif qui reste et sur lequel tu peux mettre ton attention : imite Jésus, en étant fidèle dans les petites choses que Dieu t’a remises.

Alors sois attentif à ce que Dieu te confie, ne te décourage pas et persévère. Au bout de cet objectif, il y a une grande joie à partager avec le Seigneur !

S. Ray article inspiré de “La bonne semence du 09.10.2020”

Si tu veux fixer tes objectifs avec Jésus, clique sur l’enveloppe !Contact

Publié dans Méditations sportives | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Espérance


Pâques - Résurrection de Jésus

Dimanche de Pâques Romains 15,13 : « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de toute paix dans la foi, pour que vous débordiez d’espérance, par la puissance du Saint-Esprit ! » Laissons-nous encourager par cette promesse et que notre espérance du salut en Jésus-Christ soit puissamment renouvelée ! Portons un regard rétrospectif sur ce que nous avons vécu ces dernières semaines et remercions Dieu, là où le Saint-Esprit a agi tout à nouveau.

Demandons qu’en tant que témoins de la résurrection de Jésus, nous proclamions – avec joie, dans la paix et par la puissance du Saint-Esprit – l’espérance du salut en Jésus-Christ qui est la nôtre – car Dieu offre cette même espérance du salut à tout être humain qui la désire !

Des conseils pour jeûner…………………………Vers les images………………………..Perspective →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Vie en nous


1 Corinthiens 15,42-44 : « Le corps est semé corruptible, il ressuscite incorruptible. Il est semé méprisable, il ressuscite glorieux. Il est semé faible, il ressuscite plein de force. Il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. » Le Saint-Esprit, qui a ressuscité Jésus d’entre les morts, nous ressuscitera nous aussi (cf. Romains 8,11).

Par la prière, laissons cette promesse se déposer au fond de notre cœur et remercions Dieu de ce que lui l’accomplira pleinement (cf. 1 Thessaloniciens 5,23-24).

Des conseils pour jeûner…………………………………………………………………………..Espérance →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Trésor de fragilité


Jour 39 2 Corinthiens 4,6-11 : « Nous portons ce trésor dans des vases de terre afin que cette puissance extraordinaire soit attribuée à Dieu, et non à nous. » Nous vivons dans cette tension permanente : en dépit de nos manquements, de nos limitations et de notre fragilité humaine dont nous sommes parfaitement conscients, notre transformation spirituelle n’étant pas encore achevée, Dieu nous invite à nous rendre disponibles et à compter sur le Saint-Esprit qui peut et veut agir puissamment en nous et par nous. En tant qu’enfants de Dieu obéissants, laissons le Saint-Esprit nous envoyer aujourd’hui dans le monde pour y accomplir les œuvres qu’il nous met à cœur, sachant que la puissance de Dieu agira au travers de notre faiblesse.

Des conseils pour jeûner………………………………………………………………………………Jour 40 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prions les uns pour les autres


Jour 38 Psaume 133 « Oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères (et des sœurs) de demeurer ensemble ! C’est comme l’huile précieuse versée sur la tête… » Prions ce psaume pour notre vie ensemble et notre amour les uns pour les autres dans : les couples, les familles, les communautés et les églises. Que Dieu verse le Saint-Esprit sur notre tête comme une huile précieuse afin que, par Lui et dans toutes nos relations, la vie et la bénédiction s’écoulent de nous vers les autres.

Prions Dieu que le Saint-Esprit trouve dans nos églises davantage d’espace et de liberté d’action, en sorte que Christ y soit glorifié en nous et par nous ! (2 Thessaloniciens 1,11-12)

Des conseils pour jeûner………………………………………………………………………………Jour 39 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

À disposition de l’Esprit


Jour 37 Actes 17,16 : « Pendant que Paul attendait (ses collaborateurs) à Athènes, son esprit était profondément indigné à la vue de cette ville pleine d’idoles. » Quand nous nous énervons à cause de quelque chose, quand quelque chose nous ébranle ou nous émeut intérieurement (cf. Marc 1,41), c’est souvent le signe que l’Esprit de Dieu a prévu de faire quelque chose de spécial avec nous.

Prions que nous devenions davantage sensibles à ce que Dieu a prévu de faire aujourd’hui avec nous et faisons-le (cf. également Romains 12,11 : « soyez fervents d’esprit »).

Des conseils pour jeûner………………………………………………………………………………Jour 38 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Un coeur de prière


Jour 36 Luc 11,5-13 : « Je n’ai rien à lui offrir… le Père céleste donnera d’autant plus volontiers le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. » Nous nous sentons souvent comme si nous n’avions rien à donner, comme si ce que nous avons suffit à peine pour nous-mêmes ! Jésus nous encourage à nous laisser toucher par la détresse d’autrui, à prendre part à ses besoins concrets et, dans ce but, à demander à notre Père céleste, même au milieu de la nuit, qu’Il nous donne son Esprit et qu’Il nous montre que dire à autrui et comment l’aider à aller de l’avant. Pour qui ou pour quoi as-tu besoin du Saint-Esprit aujourd’hui ?

Des conseils pour jeûner……………………………………………………………………………….Jour 37 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Prière missionnaire


Jour 35 Ephésiens 6,18-20 : « Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications… pour tous les saints… et pour moi… pour faire connaître avec assurance le mystère de l’Evangile. » Dans le Nouveau Testament, on ne prie pas tant pour que les non-croyants se convertissent, mais plutôt pour que les croyants trouvent des portes ouvertes pour la proclamation de l’Evangile, reçoivent les paroles justes, le courage et l’autorité spirituelle en sorte que la puissance de guérison de Dieu se manifeste (cf. Jean 17,9 ; Colossiens 2,4-5 ; Actes 4,23-31).

Prions ainsi pour nous personnellement, et prions ainsi les uns pour les autres, et prions également dans ce sens pour nos communautés et nos églises !

Des conseils pour jeûner……………………………………………………………………………….Jour 36 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Envoyés par Jésus


Jour du Seigneur | Jean 20,21-22 : « Jésus leur dit… “Tout comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.” Après ces paroles, il souffla sur eux et leur dit : “Recevez le Saint-Esprit !” » La parole dite par Jésus à ses disciples est valable pour tout croyant (cf. Jean 17,18-20). Le Saint-Esprit nous attire vers l’amour de Dieu et vers le cœur de Dieu – et, de là, Il nous envoie à nouveau dans le monde, en tant que : témoins de Jésus (Actes 1,8), ambassadeurs pour Christ (2 Corinthiens 5,18-20), représentants de Christ (Colossiens 1,27), et lumière et sel de la terre (Matthieu 5,13-16).

Dans la prière, faisons nôtres chacune de ces promesses, et redisons-les-nous les uns aux autres !

Des conseils pour jeûner……………………….Vers les images……………………………….Jour 35 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Faites attention…


Jour 34 Ephésiens 5,15-18 : « Faites donc bien attention à la façon dont vous vous conduisez… soyez remplis de l’Esprit. »  Il est important pour nous de développer notre sensibilité à la manière dont le Saint-Esprit nous dirige et nous conduit. Dans ce but, il est utile de porter un regard rétrospectif sur la journée ou la semaine écoulées en nous demandant : « De quoi suis-je particulièrement reconnaissant ? Quand ai-je été en accord avec Dieu et avec moi-même ? »

Remercions Dieu à ce sujet. – « De quoi suis-je moins reconnaissant ? » Ici, je peux présenter à Jésus certaines choses ou certaines personnes, je peux demander pardon, pardonner et recevoir tout à nouveau le Saint-Esprit.

Des conseils pour jeûner………………………………………………………………………..Dimanche 6 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Soyez remplis de l’Esprit !


Jour 33 Ephésiens 5,18-21 : « Soyez remplis de l’Esprit, … chantez et célébrez de tout votre cœur les louanges du Seigneur ; remerciez constamment Dieu le Père pour tout… soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu. » Dans le texte grec original, ces versets 18-21 forment une seule phrase et nous montrent comment donner de l’espace au Saint-Esprit.

Plutôt que de nous plaindre, remercions et louons Dieu et honorons-nous les uns les autres – par notre humilité, par notre douceur, par notre disponibilité à nous écouter les uns les autres et à nous rendre des services les uns aux autres. Permettons, aujourd’hui et chaque jour, au Saint-Esprit d’agir en nous et par nous !

Des conseils pour jeûner……………………………………………………………………………….Jour 34 →

Publié dans 40 jours de prière et de jeûne, À l'écoute du Saint-Esprit | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire