Le journal de J.-D. Rockefeller


“Combien sont beaux sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui annonce la paix, qui apporte des nouvelles de bonheur, qui annonce le salut”. Ésaïe 52. 7

« Le Seigneur prononce une parole ; les messagères de bonne nouvelle forment une troupe nombreuse. » La Bible, Psaumes 68:12

John Davidson Rockefeller, le fondateur de l’empire industriel qui porte son nom, est surtout connu comme un des pionniers de l’industrie pétrolière américaine. Il a aussi été un grand patron de presse, créant plusieurs quotidiens et hebdomadaires. Il a utilisé son immense fortune pour financer diverses fondations. Il a dirigé longtemps lui-même ses affaires et il est décédé en 1937 à l’âge de 98 ans.

À partir de 90 ans, il ne se rendait plus à son bureau, mais il continuait à lire et commenter tous les jours son journal favori. Il faisait fréquemment remarquer à ses collaborateurs qui venaient lui rendre visite, qu’il faudrait augmenter son nombre de pages. En fait, les proches de J.-D.R., redoutant qu’une émotion ne lui soit fatale, faisaient imprimer à son intention une édition spéciale de son journal, où toutes les mauvaises nouvelles étaient supprimées! Dans ces conditions le nombre de pages diminuait beaucoup!

Il est vrai que, chaque matin, toute la presse du monde apporte à ses lecteurs un grand nombre d’informations attristantes: guerres, catastrophes naturelles, meurtres, problèmes économiques… et aussi avis de décès! L’homme est curieux de connaître tout ce qu’il y a de nouveau, aujourd’hui comme hier. Au temps de l’apôtre Paul, “tous les Athéniens et les étrangers séjournant à Athènes ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter quelque nouvelle” (Actes 17. 21). À toutes ces nouvelles quotidiennes, chacun réagit différemment suivant qu’il est, qu’il soit ou non directement concerné. Mais elles ont souvent un goût d’amertume.

Le croyant, lui, connaît de bonnes nouvelles, dont la source n’est pas une agence de presse, mais une source beaucoup plus sûre: la Parole de Dieu! Elle déclare que, laissé à lui-même, l’homme doit mourir et être jugé (Hébreux 9. 27). Mais elle annonce aussi la paix à tout pécheur qui se repent et lui promet un bonheur éternel avec le Seigneur Jésus.

Est-ce que ce ne sont pas là de bonnes nouvelles? et ne devrions-nous pas les annoncer? “Philippe… leur annonçait les bonnes nouvelles concernant le royaume de Dieu et le nom de Jésus Christ” (Actes 8. 12). Le Seigneur lui-même “est venu, et a annoncé la bonne nouvelle de la paix” (Ephésiens 2. 17).

Imitons-les donc sans nous lasser!

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , | 3 commentaires

Une main tendue


« Le SEIGNEUR m’a tendu la main pour me saisir, Il m’a retiré de l’eau menaçante. » la Bible, 2 Samuel 22:17

« La Main Tendue » est un service suisse de secours par téléphone et courrier électronique. Il offre aide et soutien à toute personne qui le désire, dans le respect de l’anonymat. Cette association répond chaque année à des milliers d’appels.

Une main tendue est un geste secourable toujours bienvenu. Mais savez-vous qu’il existe depuis plusieurs milliers d’années un service de « La Main Tendue » et qui n’est pas réservé aux habitants d’un seul pays ? Des personnes de toutes les nations et de toutes les époques ont pu bénéficier de son action. Il s’agit de la main tendue de notre Dieu. Il y a 3000 ans, le roi David disait déjà : « Du haut du ciel, Dieu étend sa main pour me prendre, me retirer des grandes eaux, m’arracher à mes adversaires.  » (2 Samuel ch. 22 v. 17). Quoi de plus rassurant que d’être entre de bonnes mains ? Chaque jour, je peux compter sur la main secourable de Dieu qui est pour moi un gage de sécurité. Quoi qu’il arrive, je sais que cette main ne fera jamais défaut, car Dieu est fidèle à ses promesses. Dans cette nouvelle année, tournons nos regards vers Dieu et plaçons en lui toute notre confiance. De quoi cette année sera-t-elle faite ? Nous l’ignorons, mais une chose est sûre, nous pouvons compter sur la bonté de Dieu, que les circonstances soient faciles ou difficiles. « Comme un père est plein d’amour pour ses enfants, l’Eternel est plein d’amour pour ceux qui le révèrent. » (Psaume 103 v.  13) Mieux que de nous tendre la main, Dieu nous prendra dans ses bras d’amour lorsque cela sera nécessaire.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : Psaume 145

Lire la suite

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , | 3 commentaires

Le règne, la puissance, la gloire


« Notre Père… C’est à toi qu’appartiennent le règne et la puissance et la gloire à jamais, Amen. » La Bible,  Matthieu 6,13

Tout au long de l’histoire, des dictateurs se sont comportés comme s’ils étaient investis de la toute-puissance pour toujours. Et pourtant, leur vie, leur autorité et leur gloire n’étaient que passagères.

Le prince de ce monde, Satan, est le grand vaincu même s’il poursuit encore sa mauvaise action, non pas sans la permission de Dieu. Satan règne encore parmi les hommes parce que, dans leur entêtement de se “libérer” de Dieu, ils se soumettent plus volontiers aux forces du mal. Mais à notre Dieu et Père seul revient l’autorité suprême pour toujours!

Depuis toujours, les hommes ont été fascinés par la puissance. L’orgueil, l’ambition, la domination des autres, la violence, la tyrannie sont l’expression du désir de puissance. L’homme se vante de sa science et de sa technique même s’il met en danger la sécurité de l’humanité et l’équilibre de la nature. Cependant, toute cette puissance n’est que momentanée. Seule la puissance de Dieu demeure suprême! Elle s’est manifestée dans la création, dans l’oeuvre du salut et dans ce que nous, ses enfants, sommes en sécurité auprès du Père quoi qu’il arrive.

L’homme cherche aussi la gloire pour lui-même. Mais la gloire absolue et définitive n’appartient qu’à Dieu notre Père! A nous de louer les perfections du caractère divin et de ses attributs: sa justice, sa miséricorde, sa fidélité!

« Poussez vers Dieu des cris de joie, vous tous, habitants de la terre. Rendez-lui gloire pour ce qu’il est! Honorez-le par vos louanges!” (Psaume 66,1-2).

www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Notre Père... | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Garde-nous de céder à la tentation…


« Père… garde-nous de céder à la tentation, et surtout, délivre-nous de l’Esprit du mal. » la Bible, Matthieu 6,13

Souvent les croyants pensent être de grands pécheurs quand ils sont tentés. Mais la tentation en elle-même n’est pas un péché. Elle le devient seulement au moment où nous nous laissons séduire par elle.

Les tentations débutent souvent dans nos pensées charnelles. Il en était ainsi pour Akân (voir Josué chapitre 7). Au lieu de se détourner des choses interdites, il les a volées. Il a vu les choses, il en a eu envie, il les a prises et il est allé les cacher.

Souvent nous commençons à être tentés en regardant un objet ou une personne. La meilleure chose à faire est de détourner nos regards pour ne pas être pris par l’envie ou par la convoitise car c’est là que nous commencerons à pécher. Une fois que la convoitise gagne notre coeur, il est difficile de faire marche arrière et de ne pas aller jusqu’au bout dans l’acte coupable. Cacher notre péché à ceux qui pourraient nous dénoncer ou nous punir est généralement l’étape suivante dans l’engrenage. Cela peut prendre la forme du mensonge, de la « combine » ou de toute sorte de fraude. Voyez-vous, un péché en entraîne obligatoirement un autre.

Dieu est fidèle pour nous secourir dans n’importe quelle tentation comme il l’a promis. Néanmoins il y a également une démarche précise que nous devons faire: “Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il s’approchera de vous… Abaissez-vous devant le Seigneur, et il vous relèvera” (Jacques 4,7-10).

www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Notre Père... | Tagué , , , | Laisser un commentaire

…pardonne-nous… comme nous pardonnons…


« Père… pardonne-nous nos torts envers toi comme nous pardonnons nous-mêmes les torts des autres envers nous. » La Bible, Matthieu 6,12

Un jeune homme, dans sa folie, avait fait une course de voiture dans les rues de son village. Arrivé à une intersection, il coupa la priorité à un motocycliste et le tua.

Conscient de sa culpabilité, il s’annonça chez les parents de celui qu’il avait tué. Le jour venu, un ami l’accompagna à son rendez-vous. Arrivés à la maison des parents en deuil, les deux hommes ne savaient comment ils seraient reçus.
La mère, au visage marqué par la douleur, les reçut à la porte, les introduisit dans le salon en disant qu’elle allait appeler son mari. Un silence accablant remplissait la pièce quand les quatre personnes furent installées autour de la table.

Finalement, le jeune homme dit en pleurant: “Je vous ai pris quelque chose que je ne pourrai plus jamais vous rendre – la vie de votre fils. Je suis coupable!” Pendant un instant qui sembla une éternité, il y eut de nouveau un silence. Le père était incapable de prendre la parole tant la souffrance l’écrasait. Alors la mère commença à parler:
“Nous attendions ta venue et nous nous sommes concertés pour savoir ce que nous te dirions. Notre douleur est grande et des sentiments de haine envers toi ont voulu s’installer dans notre coeur. Mais, il y a quelques années, nous avons été coupables d’un crime bien plus grand. Et celui que nous avions offensé nous a tout pardonné quand nous lui avons dit notre péché. Nous avons expérimenté la grâce et le pardon de Dieu. Aussi avons-nous pris la ferme résolution de te pardonner comme Dieu nous a pardonnés. Des sentiments de haine viendront encore, mais nous avons décidé de ne pas les garder. Nous avons reçu la faveur de Dieu sans la mériter. Elle est aussi pour toi!”

www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Notre Père... | Tagué , , , | 1 commentaire

Le pain dont nous avons besoin…


« Père… donne-nous aujourd’hui le pain dont nous avons besoin, pardonne-nous nos torts envers toi comme nous pardonnons nous-mêmes les torts des autres envers nous. » La Bible, Matthieu 6,11

Comme le petit enfant est dépendant de ses parents pour tout ce dont il a besoin, de même le croyant dépend de son Père céleste. Il est normal que le chrétien demande à Dieu de pourvoir à tout ce dont il a besoin pour vivre. Cependant, cette prière ne le dispense pas de travailler pour cela.

Dieu ne recommande nullement la paresse. Au contraire, il est dit dans Proverbes 19,15 : “La paresse plonge dans la torpeur, et l’indolent souffrira de la faim.

Dieu seul peut faire germer la semence. C’est lui qui fait pleuvoir et qui fournit au laboureur la récolte. Mais dans tout cela, le travail de l’homme est indispensable.

Autant que cela est possible, nous devons être prêts à subvenir aux besoins des nécessiteux. Nous ne devons jamais nous considérer comme des propriétaires absolus de ce qui a été mis à notre disposition par la bonté de notre Père céleste. N’oublions pas que nous ne sommes que les gestionnaires des biens terrestres qui nous ont été confiés.

Que le Seigneur nous donne la sagesse et la grâce de demander, de recevoir et de partager le pain dont nous avons besoin!

www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Notre Père... | Tagué , , , , , , | 1 commentaire

Que ton Règne vienne…


« Notre Père… que ton Règne vienne, que ta volonté soit faite, et tout cela, sur la terre comme au ciel. » La Bible, Matthieu 6,10

Dieu n’est pas seulement Père, il est aussi Roi. Il est le Souverain sur cette terre. Son pouvoir s’étend à tout l’univers: “Dans les cieux, l’Eternel a établi son trône: il est le Roi, le Maître de l’univers entier” (Psaume 103,19).

En observant le cours de l’histoire et les événements actuels, certaines personnes ont des doutes sur la souveraineté d’un Dieu d’amour. Ces gens auraient-ils oublié la rébellion ouverte de l’homme contre son Créateur?

Depuis que le péché est entré dans le monde, l’homme a essayé de se mettre à la place de son Dieu en voulant être son propre dieu et son maître absolu. Les terribles conséquences, nous les connaissons!

Dieu règne malgré les apparences. Son Royaume n’est pas seulement pour le jour où le Christ viendra établir son Règne de manière visible. Son Royaume est arrivé à la naissance de Jésus-Christ. Lors de sa vie terrestre, Jésus a affirmé en parlant de lui-même: “Le Royaume de Dieu est parmi vous” (Luc 17,21). Ce Roi, Jésus a été rejeté et mis à mort sur une croix. Mais Dieu le Père l’a ressuscité d’entre les morts, l’a élevé à sa droite et lui a donné tout pouvoir sur la terre et dans le ciel.

Dès maintenant, celui qui se soumet au Christ jouit des bénédictions du Royaume de Dieu. Ces bénédictions sont résumées en Romains 14,17: “Le Règne de Dieu consiste…par le Saint-Esprit, à nous rendre justes et à nous donner la paix et la joie.

L’avènement du Règne de Dieu dans notre vie peut porter atteinte à bien des choses qui nous sont chères: Toutes “les idoles” que nous avons érigées, le trône de notre “moi” qui nous dicte notre manière de vivre…

Et pourtant, heureux qui peut dire avec sincérité: “O Roi de paix, viens et règne en moi!”

www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Notre Père... | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Notre Père, toi qui es dans les cieux…


Prière - Notre Père...

« Voici donc comment vous devez prier: Notre Père qui es aux cieux! Que ton nom soit sanctifié » La Bible, Matthieu 6:9

Le “Notre Père” est la prière connue des chrétiens du monde entier. Cependant, nous la disons souvent sans beaucoup réfléchir à son sens.

A cause du mauvais souvenir que certaines personnes gardent de leur père, elles ont du mal à accepter la paternité de Dieu. Si leur image du père est celle d’un homme brutal et tyrannique, elles ne comprendront pas comment le Père de Jésus-Christ pourrait être juste, bon et amour.

L’image du Dieu Père que nous donne Jésus- Christ est bien différente de ces pères humains indignes de ce nom. Quel qu’ait été notre père terrestre, si nous sommes des chrétiens authentiques, nous pouvons nous adresser à Dieu le Père avec la confiance d’un petit enfant.

La phrase “…qui es dans les cieux” nous parle de l’immensité de Dieu et la portée illimitée de sa présence. Il n’existe pas un seul endroit dans notre univers où notre Dieu ne se trouve pas. Il est à la fois infiniment proche et infiniment loin de nous. Il est le “tout Autre” et pourtant, cet éloignement n’empêche pas sa relation personnelle avec nous.

Ce Dieu si grand est notre Père. C’est à lui que nous avons le privilège d’adresser notre prière.

www.dieu-mon-ami.org

Lire la suite

Publié dans Notre Père... | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

Contemplation puis transformation (Partie 2)


“Nous tous, le visage découvert, nous reflétons la gloire du Seigneur ; ainsi, nous sommes transformés pour être semblables au Seigneur et nous passons d’une gloire à une gloire plus grande encore. Voilà en effet ce que réalise le Seigneur, qui est l’Esprit.”. 2 Corinthiens 3. 18

"Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait." La Bible, Romains 12:2

« Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. » La Bible, Romains 12:2

L’objet de la contemplation du chrétien est, dans le verset du jour, “la gloire du Seigneur”. Cette gloire est sa gloire morale d’homme parfait et sa gloire actuelle à la droite du Père, conséquence de la première (Jean 17. 1-5). Cette gloire a brillé tout au long de son ministère et sa contemplation permet au chrétien de lui ressembler peu à peu. Il devient ainsi une lettre “connue et lue par tous les hommes”, à la gloire du Seigneur (2 Corinthiens 3. 2).

Nous sommes transformés” (litt. «métamorphosés») est une expression que notre intelligence naturelle voudrait plus explicite: comment s’opère cette transformation? Une simple contemplation peut-elle être la source d’un tel changement? N’ai-je donc rien à faire de plus? L’Écriture coupe court à ces questions. Grâces à Dieu, le chrétien est transformé: il ne se transforme ni par sa volonté, ni par quelque mérite de sa part, il l’est “comme par le Seigneur qui est Esprit”. Dans le Nouveau Testament, le pouvoir de transformer n’appartient qu’au Seigneur et à l’Esprit. Il s’agit de transformations spirituelles durables en faveur des seuls chrétiens (Romains 12. 2; 2 Corinthiens 3. 18; Philippiens 3. 21). Quelle sécurité! Envisager de pouvoir se transformer soi-même est un artifice de Satan et de ses serviteurs pour tromper les fidèles (2 Corinthiens 11. 13-15).

Regardons dans les évangiles comment le Seigneur a exercé son ministère d’amour. Imprégnons-nous de ses sentiments dévoilés dans les psaumes et les prophètes. Écoutons ses paroles de grâce et de sagesse, ses prières à son Père ou ses réponses destinées à toucher le cœur de ses interlocuteurs. Découvrons sa parfaite obéissance, son humilité, son désir constant de glorifier son Père. Voilà comment contempler la gloire du Seigneur. Alors, sans en être conscients, tout comme Moïse ignorait le rayonnement de son visage (Exode 34. 29), nous refléterons quelque chose de sa lumière par l’Esprit. Celui-ci opère en nous une transformation destinée à être un témoignage auprès de nos semblables.

On cherche souvent comment rendre un témoignage à la gloire du Seigneur. C’est en contemplant cette gloire morale qui nous transforme en sa ressemblance et nous permet de refléter ses vertus.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Contemplation puis transformation (Partie 1)


“Nous tous, contemplant à face découverte la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur en Esprit”. 2 Corinthiens 3. 18

"... Il me conduira à la lumière, et je contemplerai Sa justice." La Bible, Michée 7:9

« … Il me conduira à la lumière, et je contemplerai Sa justice. » La Bible, Michée 7:9

Le verset du jour est la conclusion d’un chapitre qui oppose le ministère temporaire de la Loi à celui infiniment plus glorieux de l’Esprit. C’est pourquoi il paraît en contraste avec les exemples cités de l’Ancien Testament.

Nous tous” est opposé à Moïse qui, seul parmi le peuple, avait été témoin de la miséricorde et de la bonté de Dieu (Exode 34. 5-9). Dans le contexte de l’épître, “Nous tous” s’adresse à l’assemblée de Corinthe. Mais il concerne aussi l’Église dans son ensemble comme chaque église en particulier, et par conséquent, s’adresse à chaque chrétien aujourd’hui.

Contemplant”. Certains prophètes ont vu le Seigneur dans sa gloire, comme Ésaïe, Ézéchiel, Daniel, et cette vision, quoique momentanée, a marqué leur témoignage (voir Esaïe 6. 1-7, Jean 12. 41, Ezéchiel 3. 23, Daniel 10. 4-7).

Pierre, Jacques et Jean ont été les “témoins oculaires” de la majesté de Jésus (Matthieu 17. 1-8, 2 Pierre 1. 16); mais pour eux également, cette expérience marquante a été de courte durée.

Le chrétien, lui, peut contempler, c’est-à-dire qu’il peut regarder longuement, avec attention et avec admiration. Contrairement aux prophètes et aux disciples, il n’est mis aucune limite de temps à la contemplation de la gloire du Seigneur. Tout ce que Dieu a désiré que nous sachions au sujet de son Fils est révélé dans les écrits du Nouveau Testament, inconnus de ces hommes pieux. Enfin, l’Esprit, dont l’un des ministères est de glorifier le Fils et d’annoncer ce qui le concerne (Jean 16. 14), habite dans chaque enfant de Dieu, alors que les croyants de l’Ancien Testament n’en étaient saisis qu’occasionnellement.

Enfin nous contemplons “à face découverte”, alors que dans l’Ancien Testament la gloire de Dieu était dans le lieu très saint, inaccessible. Maintenant nous avons accès à “la connaissance de la gloire de Dieu dans la face de Christ” (2 Corinthiens 4. 6).

De la part de Dieu, toutes les conditions requises pour nous permettre de contempler “la gloire du Seigneur” sont donc parfaitement remplies. Le chrétien peut prendre le temps qu’il veut, quand il le veut; il dispose de l’entière révélation de Dieu; il possède l’Esprit et la vie de Christ pour lui permettre de vivre en communion avec le Seigneur; rien d’autre n’est nécessaire… que le désir de le faire! Qui hésiterait quand une telle contemplation produit le résultat indiqué dans le verset du jour?

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , | Laisser un commentaire