Incompatibilité


« Tu n’auras pas d’autres dieux devant moi. » La Bible, Deutéronome 5:7

Chaque jour, la radio communique des horoscopes et propose d’être en ligne avec des voyants. Bien des personnes appellent pour être rassurées pour la recherche d’un emploi, les problèmes de coeur, la réussite à un examen… Pour avoir plus de « chances », certains sont prêts à consulter n’importe qui. La Bible parle de l’occultisme et nous met en garde. l’Astrologie et la foi en Dieu sont incompatibles. Il est impossible d’être en paix avec Dieu et en même temps recourir aux sciences occultes. Car « Dieu est lumière et il n’y a aucune trace de ténèbres en Lui. » (1 Jean ch. 1 v. 5). C’est en Jésus et en Lui seul qu’on trouve la paix véritable et qu’on est rassuré quant à son avenir. Il a dit : « Si vous vous attachez à la Parole que je vous ai annoncée, vous êtes vraiment mes disciples. Vous connaîtrez la vérité et la vérité fera de vous des hommes libres. » (Jean ch. 8 v. 31-32). La Bible rapporte que « Beaucoup de ceux qui étaient devenus croyants sont venus avouer et déclarer publiquement les pratiques auxquelles ils s’étaient livrés. Beaucoup de ceux qui avaient exercé la magie apportèrent leurs livres et les firent brûler. » (Actes ch. 19 v. 18-19).

En découvrant Jésus, en plaçant en Lui toute leur foi, ces gens n’avaient plus besoin des béquilles de l’occultisme pour faire face à l’incertitude de l’avenir. Ils étaient libérés de l’esclavage de la peur. Aujourd’hui encore, confier sa vie à Jésus-Christ, c’est la remettre entre les mains du maître de l’univers. Il n’y a rien de mieux ni de plus sûr ! Le croyez-vous vraiment ?

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : Deutéronome ch. 4 v. 19 et ch. 18 v. 9 à 13

Passages relatifs

  • Tu n’auras pas d’autre dieu que moi. Tu ne te feras pas d’idole ni de représentation quelconque de ce qui se trouve en haut dans le ciel, ici-bas sur la terre, ou dans les eaux plus bas que la terre. Exode 20 : 3-4
  • Ne vous adressez ni à des médiums, ni à des devins; ne les consultez pas, vous vous rendriez impurs. Je suis l’Eternel, votre Dieu. Lévitique 19 : 31
  • […] à Dieu appartiennent la sagesse et la force. Il fait changer les temps et modifie les circonstances, il renverse les rois et élève les rois, […] et, à ceux qui savent comprendre, il accorde la connaissance. Daniel 2 : 20-21
  • Dieu dévoile des choses profondes et secrètes, il sait ce qu’il y a dans les ténèbres, et la lumière brille auprès de lui. Daniel 2 : 22
  • […] ne vous détournez pas de l’Eternel […]. Ne vous éloignez pas de lui, sinon vous courrez après des choses de néant qui sont inutiles et incapables de secourir, parce qu’elles ne sont que néant. 1 Samuel 12 : 20-21
  • […] aimez l’Eternel, votre Dieu ! Suivez tous les chemins qu’il a prescrits pour vous, obéissez à ses commandements, attachez-vous à lui et servez-le de tout votre coeur et de tout votre être ! Josué 22 : 5
  • Mais moi, ô Eternel, je me confie en toi. Je dis : C’est toi qui es mon Dieu ! Mes destinées sont dans ta main. […] Psaume 31 : 15-16

Si tu veux t’éloigner de ce qui est occulte et te confier en Dieu, clique sur l’enveloppe :
Contact

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La souveraineté de Dieu aujourd’hui


À toi, Éternel, est la grandeur, et la force, et la gloire, et la splendeur, et la majesté ; car tout, dans les cieux et sur la terre, est à toi. À toi, Éternel, est le royaume et l’élévation, comme Chef sur toutes choses ; et les richesses et la gloire viennent de toi, et tu domines sur toutes choses ; et la puissance et la force sont en ta main, et il est en ta main d’agrandir et d’affermir toutes choses. Et maintenant, ô notre Dieu, nous te célébrons, et nous louons ton nom glorieux”. 1 Chroniques 29. 11-13

Ces versets donnent une idée de la souveraineté de Dieu. Oui, Dieu est omniscient, om­nipotent, il ne dépend de personne. Et comme il nous aime, nous pouvons mettre en Lui toute notre confiance.

La claire conscience de la souveraineté de Dieu nous apporte ainsi la force et le récon­fort quand nous traversons les épreuves et les afflictions. En effet, nous savons que Dieu les laisse se produire pour notre bien et qu’il ne fait pas d’erreur. Si nous n’avions pas la pleine certitude qu’elles sont permises par Dieu, elles n’auraient aucun sens à nos yeux et la vie ne serait, comme disent certains philosophes, pas autre chose qu’un drame absurde.

Mais alors, si Dieu est souverain, pourquoi évangéliser ? Ceux qu’il veut sauver, ne peut-il pas les conduire sans notre intervention à la repentance et au Sauveur ? La Bible répond à cette objection : “Comment croiront-ils en celui dont ils n’ont pas entendu par­ler ? Et comment entendront-ils parler sans quelqu’un qui prêche ?” (Romains 10. 14).

Nous prêchons donc l’Évangile avec la certitude que notre Dieu souverain est puis­sant pour accompagner sa Parole et l’appliquer au coeur et à la conscience de celui qui l’écoute. Nous le faisons en sachant que la Parole que nous semons peut tomber sur des terrains où elle ne peut pas porter de fruit. Cela n’enlève rien à notre responsabilité qui demeure totale de répandre la bonne parole de notre Dieu.

Le Dieu souverain nous fait donc la grâce de participer à son plan d’amour. Il reste très peu de temps pour cela : annonçons aujourd’hui cette bonne nouvelle aux hommes. Demain, il sera trop tard.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Un poison dangereux


Dans un pays d’Afrique, un homme très pauvre a un jour sauvé la vie à une fillette qui allait être dévorée par un crocodile. Le père de l’enfant, très riche, lui offrit une grande quantité d’or. Quelle n’a pas été la joie de notre secouriste qui a commencé à rêver ! Pourtant, sa nouvelle vie avec cette fortune ne lui a causé que des problèmes. Cet homme aimait profondément sa femme qui lui était très attachée. Diverses circonstances liées à cet or les empêchèrent d’être ensemble assez longtemps. Des doutes sur la fidélité de l’autre germèrent en chacun d’eux. La femme en est morte de chagrin et le mari, de désespoir, prit sa femme dans ses bras et se jeta à l’eau pour mourir avec elle.

Ce récit nous enseigne au moins deux choses importantes. D’une part à quel point l’espérance placée dans de fausses valeurs nous conduit au désastre ! Il nous montre aussi combien il peut être destructeur de vivre en réfléchissant sans cesse aux échecs du passé. Il y a une grande différence entre les regrets qui nous rongent ou les illusions d’un avenir doré, et l’espérance solide que le Seigneur donne. Dieu console et guérit d’un passé difficile ceux qui l’aiment et s’attachent profondément à lui. A la place des regrets, il ancre au plus profond de leur être l’espérance de sa présence et de son secours, quelles que soient les épreuves que l’avenir leur réserve. Le chrétien ne vit ni dans les regrets du passé ni dans l’illusion d’un avenir doré, mais il vit chaque seconde de son « aujourd’hui » avec l’espérance.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : 1 Pierre chapitre 1 : versets 3 à 9

Passages relatifs

  • Ta foi en Dieu n’est-elle pas la source de ton assurance ? Job 4 : 6
  • Celui qui révère l’Eternel possède une solide assurance, et il sera un refuge pour ses enfants. Proverbes 14 : 2
  • […] Dans son grand amour, Dieu nous a fait naître à une vie nouvelle, grâce à la résurrection de Jésus- Christ d’entre les morts, pour nous donner une espérance vivante. 1 Pierre 1 : 3
  • A toi, Eternel, appartiennent la grandeur, la puissance […]. Car tout ce qui est dans le ciel et sur la terre est à toi, Eternel. C’est à toi qu’appartient le règne, tu es le souverain au-dessus de tout être. 1 Chroniques 29 : 11
  • Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus- Christ, le Père qui est plein de bonté, le Dieu qui réconforte dans toutes les situations. 2 Corinthiens 1 : 3
  • Toi, Seigneur, tu es bon, prêt à pardonner, et généreux pour tous ceux qui t’appellent. Psaume 86 : 5
  • Eternel ! Fais-moi connaître tes voies, enseigne-moi tes sentiers. Conduis-moi dans ta vérité, et instruis-moi ; car tu es le Dieu de mon salut, tu es toujours mon espérance. Psaume 25 : 4-5

Si tu veux compter sur Dieu, pour une vie de sens, clique sur l’enveloppe :
Contact

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Que faire pour surmonter la jalousie ?


« Cette espérance ne trompe pas, parce que l’amour de Dieu est déversé dans notre cœur par le Saint-Esprit qui nous a été donné. » Romains 5:5

« Eternel, au matin, ma voix se fait entendre, car, dès le point du jour, je me présente à Toi, et puis j’attends … » la Bible, Psaume 5:4

Comment devrions-nous réagir alors que nous sommes tentés par la jalousie ? Rappelons-nous d’abord que la souffrance en soi n’est pas un péché. Mais Dieu nous dit, comme il le dit à Caïn dans ce passage, « si tu agis mal, le péché est tapi à ta porte, et il cherche à te prendre » (Genèse 4.7). C’est précisément là que réside la tentation : la tentation de croire que c’est l’autre personne qui est le problème. La tentation de nous défouler sur elle. Nous devons reconnaître que la jalousie est basée sur un mensonge et sur une illusion. Le mensonge que c’est l’autre qui est le problème, alors qu’il ne fait que déclencher le problème qui est en nous. L’illusion, parce que la jalousie est une voie sans issue.

Nous devons alors relever le défi que Dieu donne à Caïn : « le péché est tapi à ta porte, mais toi, maîtrise-le ! » Nous devons résister et dire : « Non, je ne vais pas aller là ! » Au lieu de cela, nous devons prendre courage pour faire face à la vraie souffrance. Parfois, au moment où nous ressentons la jalousie, nous ne sommes pas encore conscients de quelle est la vraie souffrance. Cela peut commencer par une irritation envers notre prochain, sans que nous en réalisions la raison. Nous pouvons alors prier ainsi : « Seigneur, je suis jaloux. Montre-moi ce qui provoque cette jalousie. » Une fois que nous avons saisi l’enjeu, nous pouvons alors faire face à la souffrance. Nous avons le privilège de pouvoir le faire en nous tournant vers notre Père céleste qui connaît tout et qui a la réponse à nos souffrances. Et c’est là que nous avons la possibilité d’avancer. Au lieu d’entrer dans le chemin sans issue qui va ronger nos os, nous pouvons trouver la consolation, la paix et la réconciliation.

Un autre enjeu est de prier pour la personne qui a suscité notre jalousie. Nous pouvons même prier ainsi : « Merci Seigneur d’avoir donné cette chose à mon frère ou à ma sœur. Cela m’encourage, car si tu peux lui donner cela, tu peux me donner la même chose. » Ainsi, nous choisissons une attitude de foi, et nous pouvons nous attendre à ce que de telles prière soient exaucées. Nous admettons que l’autre personne a reçu l’objet désiré avant nous, mais nous ne nous fermons pas la porte pour recevoir la même chose. La Bible dit que « l’amour n’est point envieux ». (1 Corinthiens 13.4) Ainsi, nous allons surmonter la jalousie en aimant la personne. Nous nous entraînons à cela en priant pour elle et en la bénissant. De cette manière, alors que nous faisons face à notre souffrance, nous allons parvenir à une résolution de la situation, et nous allons retrouver la paix et la confiance. Et c’est ainsi que nous aurons échappé au « monstre aux yeux verts » !

Revenir au préambule

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La jalousie nous empêche de recevoir ce que nous cherchons


«  Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu… » Matthieu 6:33

La jalousie n’est pas simplement inutile, elle nous dessert aussi en nous créant des problèmes supplémentaires. D’abord, elle détruit des relations. Mais ensuite, et c’est peut-être ce qui est le plus frustrant, c’est que souvent elle nous empêche de recevoir précisément ce que nous cherchons. C’est exactement ce qui s’est passé pour Caïn : il cherchait l’approbation de Dieu. La jalousie l’a conduit à tuer son frère. En ce faisant, il a précisément perdu l’approbation de Dieu. Cet effet paradoxal est très courant. La Bible en donne un autre exemple : « L’homme envieux se hâte de s’enrichir, il ne se rend même pas compte que la pauvreté va fondre sur lui. » (Proverbes 28.22) Une personne qui cherche à s’enrichir par tous les moyens risque de se retrouver dans la misère précisément à cause de son attitude. La jalousie est donc dangereuse ! Elle nous conduit à nous bloquer nous-mêmes l’accès à ce que nous cherchons.
………………………………………………………………………Que faire pour surmonter la jalousie ? →

Revenir au préambule

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

La jalousie est une réaction à une souffrance


« L’Eternel ne porta pas un regard favorable sur Caïn ni sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. » Genèse 4.5

Caïn souffrait parce que son offrande avait été rejetée par Dieu. Cette souffrance était légitime, mais c’était sa réaction qui était fausse. Pour nous aussi, si nous sommes jaloux, c’est normalement la conséquence d’une souffrance bien réelle. Mais si nous suivons le chemin qui nous est suggéré par la jalousie, nous allons nous défouler sur l’autre personne qui a ce à quoi nous aspirons. Au fond, cela ne résout rien. La souffrance subsistera toujours. La jalousie est donc une voie sans issue – mais c’est la voie de la facilité. Nous avons tous la tendance à fuir la souffrance. Nous sommes tentés de rediriger notre attention sur l’autre personne qui a ce que nous n’avons pas, alors que la voie qui pourrait nous faire avancer serait de faire face à la souffrance et de l’apporter à Dieu. Dieu a une réponse à nos souffrances. Mais la jalousie nous empêche d’aller au fond des choses et de recevoir la consolation ou la réponse à nos questions dont nous aurions besoin.
………………………………………La jalousie nous empêche de recevoir ce que nous cherchons →

Revenir au préambule
Pour approfondir le sujet de la souffrance, clique ici 

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

La jalousie provoque des dégâts


« Caïn dit à son frère Abel: «Allons dans les champs» et, alors qu’ils étaient dans les champs, il se jeta sur lui et le tua. » Genèse 4.8

Dans cette histoire, Abel a perdu sa vie. Par la suite, la Bible parle d’Abel en tant que la première personne, dont le sang a été versé de manière innocente. Dans la même lignée, beaucoup plus tard, nous trouvons Jésus. En fait, la mort de Jésus a aussi été une conséquence de la jalousie. « En effet, il [Pilate] s’était bien rendu compte que c’était par jalousie qu’on lui avait livré Jésus. » (Matthieu 27.18) Les chefs religieux de l’époque étaient jaloux de Jésus parce que sa popularité parmi le peuple était tellement plus grande que la leur. Jésus avait cette estime du peuple que les chefs religieux désiraient pour eux-mêmes. Cela était donc l’une des raisons pourquoi Jésus a été livré et tué.

Cela peut nous servir de consolation, si une fois nous sommes la cible de la jalousie d’autrui. Quand nous souffrons des conséquences d’une jalousie à notre égard, nous pouvons nous dire que Jésus a également porté cela. Il a perdu sa vie à cause de la jalousie de certains.

Mais les dégâts ne se limitent pas à cela. La jalousie fait aussi des dégâts dans la vie de la personne qui est jalouse. « L’envie est la carie des os. » (Proverbes 14.30) Comme la carie, la jalousie nous ronge de l’intérieur. Ce proverbe peut nous conduire à supposer que la jalousie, à l’instar des émotions fortes, peut même avoir des conséquences physiques. Cet effet-là est même entré dans la littérature : « Oh ! Attention, monseigneur, à la jalousie ; c’est le monstre aux yeux verts qui tourmente la proie dont il se nourrit. » (Shakespeare, Othello) La jalousie peut effectivement nous tourmenter.
……………………………………………………………..La jalousie est une réaction à une souffrance →

Revenir au préambule

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

La jalousie est une forme de rébellion


Si tu agis comme il faut, tu reprendras le dessus ; sinon, le péché est à ta porte, comme un monstre à l’affût. Il désire te dominer, mais c’est à toi d’en être le maître. Genèse 4:7

Nous le voyons très bien dans ce passage : au fond, le problème de Caïn n’est pas avec Abel, mais avec Dieu. C’est Dieu qui n’a pas approuvé le sacrifice de Caïn ; Abel n’y est pour rien. Caïn a donc un problème avec Dieu, et la réponse logique serait de chercher à résoudre ce problème en allant vers Dieu. Dieu l’y encourage même en l’interpellant : « Pourquoi es-tu en colère ? Qu’est-ce qui se passe ? » Il l’invite donc à aller au fond des choses. La réaction appropriée serait que Caïn demande à Dieu, pourquoi il n’a pas approuvé son sacrifice. D’ailleurs, le passage biblique ne nous indique pas la raison. Peut-être que Caïn a offert ce sacrifice avec une fausse motivation, par exemple en agissant dans un esprit de compétition avec son frère. En ce cas, son sacrifice n’était pas réellement pour Dieu, mais pour gagner un avantage sur son frère. Nous ne le savons pas. Mais de toute façon, le problème réel se situait entre Caïn et Dieu, et pas entre Caïn et Abel.

Cela est typique pour la jalousie : elle nous donne l’illusion que c’est l’autre qui est le problème, alors que l’autre ne fait que déclencher quelque chose en nous. Le problème entre Caïn et Dieu aurait subsisté même si Abel n’existait pas. Caïn aurait pu être tout seul devant Dieu, et il aurait quand même eu le problème que Dieu n’approuvait pas son sacrifice. Le problème était donc dans la relation entre Caïn et Dieu : en fait, Caïn était en rébellion contre Dieu. C’est aussi souvent notre cas quand nous sommes jaloux. Cela se manifeste par le sentiment : « Ce n’est pas juste ! L’autre a ce que je veux ! Il a ce dont j’ai besoin ! » En fait, nous sommes alors en train de reprocher à Dieu qu’Il a donné cet avantage à l’autre plutôt qu’à moi. Ce reproche à Dieu est une forme de rébellion.
……………………………………………………………………………….La jalousie provoque des dégâts →

Revenir au préambule

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

La jalousie est une forme de colère


L’Eternel dit à Caïn : « Pourquoi te mets-tu en colère ? » Genèse 4:5-6

La jalousie est déclenchée par une frustration. C’est ce qui se passe aussi avec nos colères ; elles sont déclenchées par des frustrations. La jalousie est donc une colère très spécifique dirigée en réponse aux avantages dont bénéficie notre prochain et dirigée contre celui-ci. Proverbes 6.34 dit : « La jalousie rend un homme furieux et sans pitié. »
……………………………………La jalousie est une forme de rébellion →

Pour approfondir le sujet de la colère clique ici
Revenir au préambule

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Jalousie (préambule)


L’homme s’unit à Eve, sa femme ; elle devint enceinte et donna naissance à Caïn. Elle dit : Avec l’aide de l’Eternel, j’ai formé un homme. Elle mit encore au monde le frère de Caïn, Abel. Abel devint berger et Caïn cultivateur. Au bout d’un certain temps, Caïn présenta des produits de la terre en offrande à l’Eternel. Abel, de son côté, présenta les premiers-nés de son troupeau et en offrit les meilleurs morceaux. L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande ; mais pas sur Caïn et son offrande. Caïn se mit dans une grande colère, et son visage s’assombrit. L’Eternel dit à Caïn : Pourquoi te mets-tu en colère et pourquoi ton visage est-il sombre ? Si tu agis bien, tu le relèveras. Mais si tu n’agis pas bien, le péché est tapi à ta porte : son désir se porte vers toi, mais toi, maîtrise-le ! Mais Caïn dit à son frère Abel : Allons aux champs. Et lorsqu’ils furent dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel et le tua. Genèse 4.1-8

« En effet, là où il y a de la jalousie et un esprit de rivalité, il y a du désordre et toutes sortes de pratiques mauvaises. » La Bible, Jacques 3:16

Caïn voit que son frère a quelque chose que lui-même n’a pas : l’approbation de Dieu sur son sacrifice. Il est frustré à cause de cela. Le mot qu’on utilise couramment pour une telle situation, c’est qu’il est jaloux de son frère Abel. Nous allons donc parler de la jalousie. C’est un sujet qui peut nous concerner tous à un moment donné ou à un autre. Comme nous le voyons dans ce passage, c’est aussi un sujet qui apparaît très tôt dans la Bible. Ce n’est pas par hasard : nous avons tous nos expériences avec la jalousie. Le dictionnaire Larousse décrit la jalousie comme un dépit envieux ressenti à la vue des avantages d’autrui. La jalousie est apparentée à l’envie, mais avec une nuance différente : dans l’envie, l’accent est sur la chose, sur l’avantage dont bénéficie l’autre, tandis que dans la jalousie, l’accent est sur la relation avec l’autre.

Dès maintenant, nous allons relever quelques caractéristiques de la jalousie, à partir de ce passage.……………………………………………………………….La jalousie est une forme de colère →

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.  Contact

Publié dans La Jalousie | Tagué , , , , , , , , , | 6 commentaires

Louons continuellement !


“Par Christ, offrons sans cesse à Dieu un sacrifice de louange, c’est-à-dire le fruit de lèvres qui reconnaissent publiquement Lui appartenir.” Hébreux 13.15

« Oui, je proclamerai le nom de l’Eternel. Rendez gloire à notre Dieu ! » La Bible, Deutéronome 32:3

Depuis le moment où, du temps d’Enosh, on commença d’invoquer le nom de l’Éternel (Genèse 4. 26), bien des hommes et des femmes de l’Ancien Testament, souvent isolés dans leur génération, ont mis leur confiance en Dieu. Ils ont alors expérimenté sa grâce et réalisé que ce n’était pas par leurs mérites qu’ils bénéficiaient de la faveur de Dieu.

Il en est de même aujourd’hui. Mais, depuis que Jésus Christ est mort sur la croix, la faveur de Dieu est étendue à tous les hommes. Il suffit, pour en bénéficier, de confesser de sa bouche Jésus comme Seigneur et de croire dans son coeur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts (Romains 10. 9).

Nous vivons donc une période exceptionnelle dans l’histoire du monde, une période spécialement bénie, qui a commencé à la mort et à la résurrection du Seigneur Jésus et qui se terminera avec l’enlèvement de l’Église. Quelles sont ces bénédictions particulières ?

  • Le Père nous a adoptés : nous connaissons Dieu comme un Père qui nous entoure de sa bonté pendant notre vie ici-bas. Il nous éduque et nous forme comme des enfants qu’il aime d’une manière parfaite.
  • Le Seigneur Jésus est glorifié dans le ciel : cela nous donne une pleine certitude que son oeuvre de salut a été pleinement acceptée, et la garantie que là où Il est, là aussi nous serons.
  • Le Saint Esprit habite dans chaque croyant : Il est une source de puissance, d’amour et de sagesse pour comprendre les pensées de Dieu et toutes les richesses que nous avons en Christ.
  • Une patrie céleste nous attend : très bientôt, le Seigneur va nous introduire là-haut, dans le ciel, en sa présence, sous le regard de Dieu ; là tout sera stable, parfait… un avenir éternel et bienheureux !

La conscience de ces bénédictions devrait faire jaillir, continuellement, sans effort, du plus profond de notre être, la reconnaissance et l’adoration. Elles se traduiront alors par “le fruit des lèvres”, des paroles de vraie louange, agréables à Dieu, des paroles qui seront un vrai témoignage pour tout notre entourage.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , , , , , , , | 1 commentaire

10 versets clés face à la peur


10

  1. De loin, l’Eternel s’est montré à moi: « Je t’aime d’un amour éternel, c’est pourquoi Je te conserve ma bonté. » Jérémie 31:3
  2. N’aie pas peur, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Luc 12:32
  3. Que votre coeur ne se trouble pas! Croyez en Dieu, croyez aussi en Moi. Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas le cas, Je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. Jean 14:1-2
  4. Je vous laisse la paix, Je vous donne ma paix. Je ne vous la donne pas comme le monde donne. Que votre coeur ne se trouble pas et ne se laisse pas effrayer. Jean 14:27
  5. En effet, Moi, Je connais les projets que Je forme pour vous, déclare l’Eternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. Jérémie 29:11
  6. Je lève mes yeux vers les montagnes: d’où me viendra le secours? Le secours me vient de l’Eternel, qui a fait le ciel et la terre. Qu’il ne permette pas à ton pied de trébucher, qu’il ne somnole pas, celui qui te garde! Non, il ne somnole pas, il ne dort pas, celui qui garde Israël. L’Eternel est celui qui te garde, l’Eternel est ton ombre protectrice, il se tient à ta droite. Pendant le jour le soleil ne te fera pas de mal, ni la lune pendant la nuit. L’Eternel te gardera de tout mal, il gardera ta vie. L’Eternel gardera ton départ et ton arrivée dès maintenant et pour toujours. Psaume 121
  7. Celui qui habite sous l’abri du Très-Haut repose à l’ombre du Tout-Puissant. Psaume 91:1
  8. Et vous n’avez pas reçu un esprit d’esclavage pour être encore dans la crainte, mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: «Abba! Père!» Romains 8:15
  9. Il n’y a pas de peur dans l’amour; au contraire, l’amour parfait chasse la peur, car la peur implique une punition. Celui qui éprouve de la peur n’est pas parfait dans l’amour. 1 Jean 4:18
  10. Jésus leur dit aussitôt: «Rassurez-vous, c’est moi. N’ayez pas peur!» Matthieu 14:27

D’autres suggestions? Propose-les dans les commentaires ci-dessous.

Retrouve les autres « 10 versets clés sur…« 

Publié dans La Bible | Tagué , , , , , , , | 1 commentaire

Le « Livre »


“Toute Écriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli et parfaitement préparé pour toute bonne oeuvre”. 2 Timothée 3. 16, 17

« J’ai dit: ‘Me voici, je viens – dans le rouleau du livre il est écrit à mon sujet – pour faire, ô Dieu, ta volonté.’ » La Bible, Hébreux 10:7

Le chrétien est un homme du « Livre », c’est-à-dire de la Bible. Elle est pour lui une lampe à son pied, une lumière à son sentier (Psaume 119. 105). Plus que cela, elle est la révélation de Dieu Lui-même. Comment pourrions-nous connaître Dieu sans elle ?

Déjà dans la loi donnée à Moïse, l’Éternel prescrit au roi d’Israël de recopier pour lui-même le livre de la Loi, de l’avoir à côté de lui et d’y lire tous les jours de sa vie : “Il arrivera… qu’il écrira pour lui, dans un livre, une copie de cette loi, faite d’après le livre qui est devant les sacrificateurs, les Lévites. Et il l’aura auprès de lui ; et il y lira tous les jours de sa vie, afin qu’il apprenne à craindre l’Éternel, son Dieu, et à garder toutes les paroles de cette loi, et ces statuts, pour les faire” (Deutéronome 17. 18, 19).

Le grand réveil spirituel qui a lieu sous le roi Josias survient après qu’un manuscrit de la Parole de Dieu a été retrouvé et lu en public (2 Rois 22. 8).

Daniel le prophète comprend, par la lecture de la Parole écrite, que la durée de la captivité babylonienne sera de 70 ans (Daniel 9. 2).

Esdras, le scribe accompli, discerne l’importance du livre et dispose son coeur à rechercher la loi de l’Éternel (Esdras 7. 10). Sous Néhémie, la lecture publique du livre de la loi de Moïse devient source de joie (Néhémie 8. 12).

Dans le Nouveau Testament, le Seigneur fait très souvent référence à l’Écriture : “N’avez-vous pas lu ?” (Matthieu 12. 3 ; 19. 4 ; 21. 16 ; 22. 31). Au docteur de la Loi qui lui tend un piège, Jésus répond : “Qu’est-il écrit dans la Loi ? Comment lis-tu ?” (Luc 10. 26).

L’eunuque éthiopien se procure une portion du « Livre », et cette lecture est à l’ori­gine d’un changement total dans sa vie (Actes 8. 30).

Paul annonce à Timothée l’arrivée de la persécution et le redoublement d’activité des imposteurs. À qui se confier ? Sur quoi s’appuyer ? “Tu connais les Saintes Lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi qui est dans le Christ Jésus” (2 Timothée 3. 15) lui déclare-t-il dans les lignes qui précèdent le verset d’aujourd’hui.

Ne nous laissons pas détourner de la lecture régulière, persévérante, abondante de la Parole de Dieu. Elle est indispensable à notre croissance spirituelle.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire

Acte de naissance


« Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui est.» … » La Bible, Exode 3:14

Si quelqu’un a la nationalité française, mais n’est pas Français par la naissance, étant né à l’étranger, il peut avoir bien des formalités à accomplir pour obtenir une carte d’identité. Même si la personne habite le pays depuis longtemps et a déjà eu une carte d’identité, il arrive qu’on lui redemande de fournir des preuves de sa filiation, c’est-à-dire du lien de parenté qui l’unit à son père ou à sa mère. Seul un acte sur lequel est apposé le sceau officiel de l’autorité compétente est valable.

Cela fait réfléchir à notre filiation spirituelle. Qui peut prétendre être fils ou fille de Dieu puisque la Bible dit que personne n’est assez pur pour être admis dans la présence de Dieu ? N’ajoute-t-elle pas que nos qualités ou nos bonnes actions ne peuvent pas nous ouvrir le ciel ? Pourtant Dieu veut nous sauver et veut que nous devenions ses enfants. Il n’existe qu’une solution et elle n’est pas humaine. Jésus-Christ, le fils de Dieu, le seul qui est juste et saint, a accepté par amour de nous acquérir le salut. « Celui qui était innocent de tout péché (Jésus), Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que dans l’union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu. » (2 Corinthiens ch. 5 : v. 21). Notre dette a donc été entièrement payée et le prix a été jugé pleinement suffisant par Dieu. La preuve de notre filiation, du lien de parenté qui nous unit à Dieu, notre Père céleste, c’est la mort de Jésus sur la croix pour le pardon de nos péchés. C’est l’acte officiel et seul valable par lequel nous sommes déclarés justes aux yeux de Dieu.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : Romains chapitre 8 : versets 1 à 11

Passages relatifs

  • Le péché est entré dans le monde à cause d’un seul homme, Adam, et le péché a amené la mort. Et ainsi, la mort a atteint tous les hommes parce que tous ont péché. Romains 5 : 12
  • Qui osera dire : « J’ai purifié mon coeur, je suis pur de toute faute » ? Proverbes 20 : 9
  • Mon désir est d’être trouvé en lui (uni à Christ), non pas avec une justice […] acquise en obéissant à la Loi (de Dieu) mais avec la justice qui vient de la foi en Christ et que Dieu accorde à ceux qui croient. Philippiens 3 : 9
  • Dieu déclare les hommes justes par leur foi en Jésus- Christ, et cela s’applique à tous ceux qui croient, car il n’y a pas de différence entre les hommes. Romains 3 : 22
  • […] on est déclaré juste devant Dieu, non parce que l’on accomplit les oeuvres que commande la Loi (de Dieu), mais uniquement par la foi en Jésus- Christ. Galates 2 : 16
  • Revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ et ne vous préoccupez pas de satisfaire les désirs de l’homme livré à lui-même. Romains 13 : 14
  • Je déborde de joie à cause du Seigneur. Mon coeur se réjouit à cause de mon Dieu. Oui, il me sauve et me couvre de son salut comme d’une tunique, il m’enveloppe de sa victoire comme d’un vêtement. Esaïe 61 : 10

Si tu veux recevoir Jésus Christ, prie avec foi, & clique sur l’enveloppe :
Contact

Publié dans Pensée du jour | Tagué , , , , , , , , , , | 1 commentaire

Encore très peu de temps


“Ne rejetez donc pas loin votre confiance qui a une grande récompense. Car vous avez besoin de patience, afin que, ayant fait la volonté de Dieu, vous receviez ce qui est promis. Car encore très peu de temps, et “celui qui vient viendra, et il ne tardera pas. Or le juste vivra de foi” ; et : “Si quelqu’un se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui”. Quant à nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour la perdition, mais de ceux qui croient pour la conservation de l’âme”. Hébreux 10. 35-39

« Quant au jour et à l’heure, personne ne les connaît, pas même les anges dans le ciel ni le Fils: le Père seul les connaît. Faites bien attention, restez en éveil et priez, car vous ignorez quand ce temps viendra. » La Bible, Marc 13:32-33

Le Seigneur Jésus va venir ! Cette promesse, faite depuis longtemps déjà et souvent répétée, risque de devenir une formule à laquelle on ne prend plus garde. Revenons-y par les versets du jour.

L’expérience journalière de la grâce de Dieu permet de raffermir une foi chancelante. Ce n’est pas le moment de reculer. Ne laissons pas s’éteindre la confiance que nous avons dans le Seigneur. Retenons-la fermement (Hébreux 3. 6) : une grande récompense lui est attachée !

Les promesses de Dieu ne se réalisent pas toujours immédiatement. La patience, ici dans le sens de persévérance, est nécessaire. C’est l’attitude de celui qui reste ferme et s’applique à faire la volonté de Dieu. Nous recevrons certainement ce que Dieu nous a promis, mais seulement au retour du Seigneur Jésus. Dans cette attente, patience ! “Celui qui vient” n’a pas oublié sa promesse, comme certains se l’imaginent. Le Seigneur aime tous les hommes et Il est patient : Il “ne tarde pas… mais Il est patient envers vous, ne voulant pas qu’aucun périsse, mais que tous viennent à la repentance” (2 Pierre 3. 9).

Jusqu’à la venue du Seigneur, le sentier du croyant est un sentier de foi. Il contraste avec le chemin de “ceux qui se retirent pour la perdition” : ils prouvent par là qu’ils n’ont pas la foi qui est le principe vital du juste. Rien dans les avertissements adressés aux incroyants par cette épître, ne doit ébranler la confiance de ceux qui croient pour avoir part au salut final et éternel préparé pour eux (1 Corinthiens 2. 9).

Le Seigneur vient, gardons confiance en Lui, c’est le secret de la force ! Utilisons au mieux le “très peu de temps” qui reste pour diffuser l’Évangile, afin que beaucoup parviennent au salut par la voie de la repentance.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Publié dans Plaire au Seigneur | Tagué , , , , , , , , , | 1 commentaire