Marc 5


←Marc 4
1 Et ils arrivèrent à l’autre rive de la mer, dans le pays des Gadaréniens.
2 Et aussitôt, comme il sortait de la nacelle, un homme possédé d’un esprit immonde,
3 et qui avait sa demeure dans les sépulcres, sortant des sépulcres, le rencontra; et personne ne pouvait le lier, pas même avec des chaînes;
4 car souvent, quand il avait été lié de fers aux pieds et de chaînes, il avait rompu les chaînes et mis les fers en pièces, et personne ne pouvait le dompter.
5 Et il était continuellement, de nuit et de jour, dans les sépulcres et dans les montagnes, criant et se meurtrissant avec des pierres.
6 Et voyant Jésus de loin, il courut et se prosterna devant lui;
7 et, criant avec une voix forte, il dit : Qu’il y a-t-il entre moi et toi, Jésus, Fils du Dieu Très-haut ? Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas.
8 Car il lui disait : Sors de cet homme, esprit immonde !
9 Et il lui demanda : Quel est ton nom ? Et il lui dit : J’ai nom Légion, car nous sommes plusieurs.
10 Et il le priait instamment pour qu’il ne les envoyât pas hors du pays.
11 Et il y avait là, vers la montagne, un grand troupeau de pourceaux qui paissait.
12 Et ils le prièrent, disant : Envoie-nous dans les pourceaux, afin que nous entrions en eux.
13 Et aussitôt Jésus le leur permit. Et les esprits immondes, sortant, entrèrent dans les pourceaux, et le troupeau se rua du haut de la côte dans la mer; or ils étaient environ deux mille; et ils furent étouffés dans la mer.
14 Et ceux qui les paissaient s’enfuirent, et portèrent la nouvelle dans la ville et dans les campagnes. Et ils sortirent pour voir ce qui était arrivé;
15 et ils viennent vers Jésus, et voient le démoniaque, assis, vêtu, et dans son bon sens, celui qui avait Légion; et ils eurent peur.
16 Et ceux qui avaient vu ce qui s’était passé, leur racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et ce qui concernait les pourceaux;
17 et ils se mirent à le prier de s’en aller de leur territoire.
18 Et comme il montait dans la nacelle, celui qui avait été démoniaque le pria de permettre qu’il fût avec lui.
19 Et il ne le lui permit pas, mais lui dit : Va dans ta maison, vers les tiens, et raconte-leur tout ce que le Seigneur t’a fait, et comment il a usé de miséricorde envers toi.
20 Et il s’en alla, et se mit à publier en Décapolis tout ce que Jésus lui avait fait; et tous s’en étonnaient.
21 Et Jésus, ayant encore repassé à l’autre rive, dans la nacelle, une grande foule se rassembla auprès de lui; et il était au bord de la mer.
22 Et un des chefs de synagogue, nommé Jaïrus, vient; et le voyant, il se jette à ses pieds;
23 et il le suppliait instamment, disant : Ma fille est à l’extrémité; je te prie de venir et de lui imposer les mains, afin qu’elle soit sauvée, et qu’elle vive.
24 Et il s’en alla avec lui; et une grande foule le suivit, et elle le pressait.
25 Et une femme qui avait une perte de sang depuis douze ans,
26 et qui avait beaucoup souffert d’un grand nombre de médecins, et avait dépensé tout son bien, et n’en avait retiré aucun profit, mais plutôt allait en empirant,
27 ayant ouï parler de Jésus, vint dans la foule par derrière, et toucha son vêtement;
28 car elle disait : Si je touche, ne fût-ce que ses vêtements, je serai guérie.
29 aussitôt son flux de sang tarit; et elle connut en son corps qu’elle était guérie du fléau.
30 Et aussitôt Jésus, connaissant en lui-même la puissance qui était sortie de lui, se retournant dans la foule, dit : Qui a touché mes vêtements ?
31 Et ses disciples lui dirent : Tu vois la foule qui te presse, et tu dis : Qui m’a touché ?
32 Et il regardait tout à l’entour pour voir celle qui avait fait cela.
33 Et la femme, effrayée et tremblante, sachant ce qui lui était arrivé, vint et se jeta devant lui, et lui déclara toute la vérité.
34 Et il lui dit : Ma fille, ta foi t’a guérie; va en paix, et sois guérie de ton fléau.
35 Comme il parlait encore, il vient des gens de chez le chef de synagogue, disant : Ta fille est morte; pourquoi tourmentes-tu encore le maître ?
36 Et Jésus, ayant entendu la parole qui avait été dite, dit aussitôt au chef de synagogue : Ne crains pas, crois seulement.
37 Et il ne permit à personne de le suivre, sinon à Pierre et à Jacques et à Jean le frère de Jacques.
38 Et il vient à la maison du chef de synagogue; et il voit le tumulte, et ceux qui pleuraient et jetaient de grands cris.
39 Et étant entré, il leur dit : Pourquoi faites-vous ce tumulte, et pourquoi pleurez-vous ? L’enfant n’est pas morte, mais elle dort.
40 Et ils se riaient de lui. Mais les ayant tous mis dehors, il prend le père de l’enfant et la mère, et ceux qui étaient avec lui, et entre là où l’enfant était couchée.
41 Et ayant pris la main de l’enfant, il lui dit : Talitha coumi; ce qui, interprété, est : Jeune fille, je te dis, lève-toi.
42 Et aussitôt la jeune fille se leva et marcha, car elle avait douze ans; et ils furent transportés d’une grande admiration.
43 Et il leur enjoignit fort que personne ne le sût; et il dit qu’on lui donnât à manger.

Marc 6→

2 commentaires pour Marc 5

  1. Ping : 2. Contraste | www.la-Bible.info

  2. Ping : Une parole de grande portée | www.la-Bible.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s