Athlète de Christ


“Toi, athlète et esclave du système sportif, obéis à ton coach avec toute la crainte qui s’impose, avec droiture de cœur, et cela par égard pour Christ. N’accomplis pas ta tâche seulement quand le coach te surveille, comme s’il s’agissait de plaire à des hommes, mais agis comme un/e athlète de Christ, qui accomplit la volonté de Dieu de tout son cœur. Accomplis tes exercices de bon gré, comme pour le Seigneur et non pour des hommes.” Ephésiens 6.5-7 (versets adaptés au contexte sportif)

T’est-il déjà arrivé de te donner à fond lorsque l’entraîneur te surveillait et de te relâcher complètement dès qu’il tournait le dos ? Mets-tu du cœur à l’ouvrage chaque jour ou seulement lors des grandes échéances ou devant les spectateurs ?

Cette semaine, je me suis permise d’adapter des versets d’Ephésiens au langage sportif. Ce passage  a pour but de t’encourager dans ta pratique sportive de tous les jours. Ainsi, que tu sois en préparation physique, que tu sois en entraînement ou en compétition : donne-toi à fond pour Dieu et non pour les hommes ! En effet, alors qu’avant nous étions tous esclaves du péché et donc soumis à un mauvais maître, en tant qu’enfant adopté par Dieu, nous sommes désormais libres de tout esclavage.

Fils et fille de Dieu, tu es aujourd’hui un/e athlète de Christ.

Certes les athlètes évoluent dans un système sportif qui peut parfois être malsain, voire même s’assimiler à de l’esclavage. Pourtant en tant que croyant, ton identité est claire, tu es désormais athlète de Christ. Aussi, ce passage encourage chaque croyant à évoluer dans le milieu sportif avec droiture de cœur, d’autres versions disent aussi avec humilité et un profond respect, c’est-à-dire en ayant conscience que, bien qu’évoluant dans ce monde, nous ne sommes pas de ce monde.

Paul écrit une exhortation similaire dans Colossiens 3.22-23 en nous encourageant à faire notre travail, quel qu’il soit, de tout notre cœur, comme pour le Seigneur. Et Il nous rappelle également que notre récompense pour cela est l’héritage réservé au peuple de Dieu.

Cette récompense est différente des bons résultats, des médailles, des applaudissements des spectateurs ou des affirmations de notre coach. Cette récompense-là, vient de Dieu et elle est éternelle.

Pour aller plus loin, je te laisse ces deux questions :

Quel est donc cet héritage que Dieu te réserve et qui sera la récompense de Dieu pour tout le cœur que tu mets à l’ouvrage chaque jour ?

Comment donner le meilleur de soi-même, lorsque personne ne te voit, lorsque les résultats ne sont pas au rendez-vous ou lorsque le climat dans lequel tu évolues n’est pas favorable ?

Sandrine Ray
Aumônière Sportive

Si tu veux gagner avec Jésus, clique sur l’enveloppe !Contact

Cet article, publié dans Méditations sportives, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.