Blessé à cause de son enfant


 

"Il était blessé à cause de nos fautes, il était écrasé à cause de nos péchés. La punition qui nous donne la paix est tombée sur lui. Et c'est par ses blessures que nous sommes guéris." la Bible, Esaïe 53:5

« Il était blessé à cause de nos fautes, Il était écrasé à cause de nos péchés. La punition qui nous donne la paix est tombée sur Lui. Et c’est par ses blessures que nous sommes guéris. » la Bible, Esaïe 53:5

Abdel et ses six enfants attendaient que le repas soit prêt. Leur foyer, une modeste maison faite d’argile, sans fenêtres, était typique de leur village. La famille avait connu de graves difficultés suite à la guerre qui semblait être sans fin.
Abdel était un homme respecté par son entourage. Grâce à sa détermination et à son travail, il avait bien pourvu aux besoins de sa famille. En attendant le repas, un des fils montra avec fierté un petit objet. Il avait l’habitude de collectionner des engins de guerre, un jeu dangereux.
Le père pâlit en voyant le détonateur d’une grenade dans les mains de son fils. “Tu ne dois jamais ramener ces engins à la maison, c’est trop dangereux,” lui dit-il d’un ton sévère. Mais ses paroles venaient trop tard, la goupille était déjà enlevée.
Abdel n’avait plus le temps de sortir l’engin de la maison et il n’y avait pas de fenêtres par où le lancer. Jetant un rapide coup d’oeil sur sa famille, le père serra le détonateur dans ses mains et se pencha en avant, subissant ainsi la quasi-totalité de l’explosion.
En ouvrant les yeux, Abdel vit du sang partout. Il cria, pensant que c’était le sang de ses enfants. Mais seulement une des filles était légèrement blessée. En revanche, ses doigts étaient mutilés. De plus, il était gravement blessé au corps et au visage.

Aujourd’hui, Abdel est de nouveau guéri, mais il porte encore les marques de l’explosion, souvenir du geste qui a sauvé la vie de sa famille. L’amour que ce père a témoigné pour ses enfants est une image de l’amour de Jésus-Christ pour nous. Il a été cloué sur la croix à cause de nos fautes. Il a souffert la mort pour nos péchés en prenant sur lui le châtiment que nous avons mérité. Lui, l’innocent est mort pour des coupables dans le but de les conduire à Dieu.
Comment ne pas accepter un si grand amour en nous humiliant devant lui, en avouant nos fautes et en croyant que Jésus a donné sa vie pour effacer nos péchés? Peut-être vous aimeriez le faire mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Dans ce cas, nous vous conseillons de lire les versets de cette semaine en vous concentrant sur ce que Jésus a fait pour vous sauver. Ensuite, avouez-lui vos fautes et dites-lui que vous croyez en lui de tout votre coeur. La prière ci-après pourrait éventuellement vous aider dans cette démarche:

O Dieu, je suis un pécheur, je regrette mes péchés et je te les confesse. J’ai… (nommez vos péchés dont vous êtes conscient devant le Seigneur). Je veux m’en détourner avec ton aide. Je crois que Jésus-Christ a donné sa vie pour le pardon de mes péchés. Par la foi, je reçois Christ comme Sauveur et je le confesse comme Seigneur. Je veux le suivre et le servir. Je te remercie de ce que tu me reçois comme ton enfant. Au nom de Jésus-Christ, mon Sauveur. Amen.

www.dieu-mon-ami.org

Passages relatifs

  • Le Christ lui-même a souffert la mort pour les péchés, une fois pour toutes. Lui l’innocent, il est mort pour des coupables, afin de vous conduire à Dieu. Il a été mis à mort dans son corps mais il a été ramené à la vie par l’Esprit. 1 Pierre 3,18
  • Le Christ s’est offert une seule fois en sacrifice pour porter les péchés de beaucoup d’hommes. Et il viendra une seconde fois, non plus pour ôter les péchés, mais pour sauver ceux qui attendent de lui leur salut. Hébreux 9,28
  • Il a pris nos péchés sur lui et les a portés dans son corps, sur la croix, afin qu’étant morts par rapport à nos péchés, nous menions une vie juste. Oui, c’est par ses blessures que vous avez été guéris. 1 Pierre 2,24
  • Jésus est apparu pour ôter les péchés, et il n’y a pas de péché en lui. 1 Jean 3,5
  • En vérité, c’est de nos maladies qu’il s’est chargé, et ce sont nos souffrances qu’il a prises sur lui, alors que nous pensions que Dieu l’avait puni, frappé et humilié. Esaïe 53,4
  • Il s’est lui-même chargé de nos infirmités et il a porté nos maladies. Matthieu 8,17
  • Jésus est le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. Jean 10,11

Je le fais et je le proclame:

Si tu veux Lui dire Merci car tu Lui dois la vie, clique sur l’enveloppe:

Contact

Cet article, publié dans Pensée du jour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Blessé à cause de son enfant

  1. val.balaguer dit :

    Amen

  2. Ignabe Massou dit :

    Que Dieu soit louer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s