Accueillir Jésus chez soi


“Voici, je me tiens à la porte et je frappe: si quelqu’un entend ma voix et qu’il ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je souperai avec lui, et lui avec moi”. Apocalypse 3. 20

"Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu." La Bible, Romains 15:7

« Accueillez-vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu. » La Bible, Romains 15:7

Quand il était sur la terre, Jésus a reçu un accueil très variable suivant les circonstances. Voyons en quelques exemples pour notre instruction:

– Chez Simon le pharisien (Luc 7. 36-50): on ne sait pas exactement les motivations de Simon quand il invite Jésus. Un peu par curiosité? Un peu pour le prendre en défaut? Jésus accepte l’invitation, sans condition, car il est là pour tous…

Simon reçoit Jésus comme s’il lui accordait une faveur! Et, pour marquer ses distances avec ce Nazaréen méprisé, il le reçoit mal: pas d’eau pour ses pieds, pas de baiser, pas de parfum pour sa tête (v. 44-46). C’est une femme pécheresse qui lui manifeste ces attentions (v. 38).

La leçon de Jésus est percutante: Simon, tu n’as même pas respecté les convenances élémentaires! Cette femme que tu méprises, tu dois la voir maintenant d’un autre œil. Tu m’as reçu dans ta maison avec beaucoup de réserves; cette femme m’a reçu dans son cœur, sans aucune retenue!

– Chez Zachée, le receveur des impôts (Luc 19. 1-10): à la différence de Simon, Zachée est mal considéré par ses concitoyens, car il collecte les impôts pour l’occupant romain. Mais Jésus est là pour lui aussi.

Zachée cherche seulement à voir Jésus (v. 3): sans doute se sent-il indigne de le recevoir chez lui. Jésus lui accorde cette faveur et prend l’initiative: “Il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison” (v. 5). On aime la spontanéité, l’empressement de Zachée, qui est immédiatement disponible et le reçoit tel qu’il est, et dans l’état où était sa maison avant de partir… N’aurions-nous pas fait quelques préparatifs, mis de l’ordre, enlevé certaines choses pour qu’il ne les voie pas? Rien de cela chez Zachée!

– Chez Marthe et Marie: voilà une maison de Béthanie où Jésus aimait bien aller! Il y apporte la paix dans les disputes (Luc 10. 38-42), la consolation dans l’épreuve (Jean 11). Il est au centre du culte familial (Jean 12. 1-8).

Comment vais-je accueillir Jésus chez moi, dans mon cœur ou dans ma maison? Le verset du jour montre que Jésus manifeste son désir d’être avec moi. Mais le verrou de la porte est de mon côté et le Seigneur attend que je l’ouvre. Oui, que je sache l’accueillir avec joie et spontanéité, comme pour un dîner en famille. Là, je lui raconterai mes journées, on est si bien tous les deux…

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Accueillir Jésus chez soi

  1. Emm Anh dit :

    J’ai beaucoup apprecie ces activites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s