Des otages libérés


“Il m’a envoyé… pour proclamer aux captifs, la liberté, et aux prisonniers l’ouverture de la prison”. Ésaïe 61. 1

"Moi, l'Éternel, je t'ai appelé pour le salut, Et je te prendrai par la main, Je te garderai, ... Pour être la lumière des nations, 7 Pour ouvrir les yeux des aveugles, Pour faire sortir de prison le captif, Et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres." La Bible, Esaïe 42:6-7

« Moi, l’Éternel, Je t’ai appelé pour le salut, et Je te prendrai par la main, Je te garderai, … Pour être la lumière des nations, pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres. » La Bible, Esaïe 42:6-7

En août 2004, deux journalistes français, envoyés pour suivre le conflit américano-irakien, sont enlevés alors qu’ils étaient en plein exercice de leur fonction. En décembre de la même année, ils sont remis sains et saufs à l’ambassade de France à Bagdad par l’armée islamique en Irak et, le lendemain, ils rentrent en France avec les plus grands honneurs.

Pendant leurs longs mois de captivité, la radio France-Info a fait entendre tous les jours, par la voix de personnalités, le même message: «Aujourd’hui xx (le nombre de jours) de captivité pour nos compatriotes Christian Chesnot et Georges Malbrunot; tant qu’ils sont otages, nous le sommes aussi; ne les oublions pas». Divers personnalités du monde de la culture, des arts, de l’économie, de la politique, des sports, se sont relayées jour après jour pour que ce message soit entendu sur les ondes. Nous ne pouvons que nous réjouir de savoir que Christian Chesnot et Georges Malbrunot ont été libérés, rendus à leurs familles sans avoir été trop maltraités. Mais cela nous fait penser à d’autres otages, à d’autres prisonniers.

En effet, les hommes sans Dieu sont sous le pouvoir de Satan; ils se croient libres, mais ils sont prisonniers. Ils s’imaginent qu’ils peuvent faire ce qu’ils veulent, mais ils sont les otages de Satan. Captifs, ils sont “toute leur vie tenus en esclavage” (Hébreux 2. 15); ils sont les esclaves du pire ennemi et ce qui les retient prisonniers, c’est le péché, et “le salaire du péché, c’est la mort” (Romains 6. 23).

Si pour les deux journalistes, c’est la diplomatie française qui a permis leur délivrance, pour les hommes sous le pouvoir de Satan, qui est le libérateur? Le Fils de Dieu lui-même! Et quel est le prix de la rançon pour une telle délivrance? C’est la vie de Christ donnée en rançon pour tous les hommes (1 Timothée 2. 6). Alors celui qui apporte ses péchés au pied de la croix est libéré de la condamnation: il est sauvé par la grâce, par le moyen de la foi (Ephésiens 2. 8).

Il y a eu une mobilisation nationale pour deux otages pendant plus de quatre mois; cela doit parler à nos consciences, à nous qui connaissons le Seigneur comme notre Sauveur. Ne devrions-nous pas aussi nous mobiliser pour annoncer l’Évangile à ceux qui sont otages de Satan… et beaucoup sont très proches de nous

Voyons, écoutons, sentons, touchons, goûtons l’amour de Jésus! Il transforme notre être tout entier.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Des otages libérés

  1. heritier ngoy dit :

    Merci beaucoup pour le message. Parlez aussi de la bière face a la Bible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.