Vers qui aller ?


“Seigneur, auprès de qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle ; et nous, nous croyons et nous savons que Toi, Tu es le Saint de Dieu”. Jean 6. 68, 69

À la fin du chapitre d’où est tiré le verset du jour, plusieurs de ceux qui avaient suivi Jésus le quittent. Certains voyaient en Lui un chef religieux. Certains espéraient qu’Il serait prochainement roi et qu’ils pourraient recevoir de Lui quelque faveur ou obtenir une « promotion ». D’autres étaient attirés par sa puissance qui opérait des miracles et dont ils pourraient bénéficier. En fait, ils suivaient Jésus pour leur propre intérêt et non pour ce qu’Il était, le Fils de l’homme qui allait donner sa vie pour sauver le pécheur repentant.

Comme chrétiens, nous avons suivi Jésus jusqu’à la croix. Nous avons reconnu en Lui notre Sauveur mort et ressuscité pour nous donner la vie éternelle. Notre vie de disciple de Christ a commencé à ce moment-là. Nous sommes heureux de marcher avec Lui et de savoir qu’Il nous a promis sa présence. Mais parfois la routine, les difficultés professionnelles ou familiales nous ramènent à nos intérêts personnels, à notre égoïsme naturel. Alors nous nous appuyons sur nos propres ressources, nos raisonnements, nos habitudes ou nous recherchons des personnes susceptibles de nous aider…

Souvenons-nous alors de la belle profession de foi qu’exprime Simon Pierre dans le verset cité en en-tête : “Seigneur, auprès de qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle”. Le Seigneur Jésus est la Parole créatrice, mais aussi la Parole qui est devenue chair. Il s’est abaissé jusqu’à nous pour souffrir et mourir, afin de nous donner une vie nouvelle dès notre conversion. C’est une vie éternelle venant de Lui et liée à Lui pour le temps présent et l’éternité, une vie qu’Il nourrit pour qu’elle porte du fruit en nous.

Nous croyons et nous savons” : la foi, nourrie de la lecture de la Parole, nous apporte la connaissance de la personne du Seigneur Jésus : “Toi, Tu es le Saint de Dieu”. Jésus est Dieu Lui-même, manifesté dans tout ce qu’Il est : sainteté mais aussi amour, un Dieu qui donne et qui se donne pour sauver le pécheur.

Dans nos moments de trouble, revenons à l’essentiel, au Seigneur qui a “les paroles de la vie éternelle” et qui est “le Saint de Dieu”.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.