Des renoncements volontaires


Le peuple s’est livré à l’idolâtrie et toute la société vit dans cette atmosphère. Un pro­phète envoyé à Israël lui rappelle tout ce que Dieu a fait pour son peuple : “Je vous ai fait monter d’Égypte… Je vous ai délivrés de la main des Égyptiens et de la main de tous vos oppresseurs” (Juges 6. 8, 9). Dieu va se servir de Gédéon pour délivrer son peuple de Madian. Gédéon, dans son désir de servir Dieu, est alors amené à beaucoup de renoncements volontaires. Dans ses renoncements, il montrera qui est Dieu de façon concrète et visible aux yeux du peuple.

Tout d’abord, Gédéon ne met pas en avant sa propre force ni celle de son père qui semble avoir une certaine influence dans sa ville. Il y renonce et exprime simplement son sentiment de ne pas être à la hauteur de la tâche que l’Éternel lui confie (Juges 6. 15).

Il renonce ensuite aux idoles locales. Pour le montrer publiquement, sur le commandement de Dieu, il détruit celles de la maison de son père, démontrant leur insignifiance au peuple qui se confiait en elles (Juges 6. 27).

Mais se confronter avec Madian, l’oppresseur, suppose la constitution d’une armée. Gédéon recrute 32 000 hommes (Juges 7. 3). Dieu lui demande de réduire cette armée à 300 hommes “de peur qu’Israël ne se glorifie contre (lui)” (Juges 7. 2). Gédéon renonce donc à utiliser cette armée pour assurer la victoire sur Madian (Juges 7. 7).

Quand la victoire est remportée, les hommes d’Éphraïm manifestent un vif mécontentement de ne pas avoir été invités à combattre. Gédéon valorise leur rôle et renonce à s’approprier la victoire (Juges 8. 1-3).

Enfin, l’ordre et la paix étant revenus dans le camp d’Israël, le peuple soulagé veut le faire roi. Gédéon renonce à cette proposition afin de laisser toute la place à l’Éternel : “L’Éternel dominera sur vous” (Juges 8. 23).

Ainsi, par ses renoncements, Gédéon témoigne pour Dieu et l’honore par ses gestes et ses déclarations dans un monde difficile. Il nous donne un bel exemple de foi et engagement à suivre et il nous rappelle notre responsabilité dans ce monde : vivre pour honorer Dieu.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.