La valve mitrale


“Je te célébrerai de ce que j’ai été fait d’une étrange et admirable manière. Tes oeuvres sont merveilleuses, et mon âme le sait très bien”. Psaume 139. 14

« En effet, là où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. » La Bible, Matthieu 6:21

« Le coeur humain fonctionne avec quatre soupapes : deux à droite et deux à gauche. De chaque côté, la synchronisation est parfaite : lors de la contraction du coeur, la soupape de sortie s’ouvre pendant que la soupape d’admission se ferme. Cela cent mille fois par vingt-quatre heures, des milliards de fois dans une vie !

L’anatomie de la valve mitrale, soupape d’admission à gauche, peut faire croire en Dieu. En effet, comment ne pas admettre l’existence d’un créateur en contemplant cette petite mécanique si parfaite, si admirablement adaptée au but qu’elle poursuit : faire circuler le fluide de vie ? Comment imaginer que le hasard ou la nécessité seuls aient pu réunir et ajuster tant de composants, tant de minuscules détails formant un ensemble aussi éblouissant ? Chacune des parties, chacun des composants de la valve mitrale est mathématiquement ciselé pour s’intégrer à un tout complexe…

La valve mitrale est faite de deux voiles fixés en haut sur une sorte d’anneau fibreux, et en bas, du côté du ventricule, par une centaine de cordages. Aucun frottement au passage de huit mille litres de sang par jour, l’ouverture est totale par écartement des voiles. La fermeture est presque brutale, liée au changement du régime de pression avec affron­tement des deux portions de la valve, retenues par la tension soudaine des cordages de longueur et d’épaisseur inégales.

La moindre altération d’un des composants entraîne une fuite à chaque battement. »

Ainsi s’exprime le Professeur A. Deloche, mondialement connu comme chirurgien cardiaque. La valve mitrale n’est pas le seul organe du corps humain dont on peut admirer la parfaite adaptation à l’ensemble dont il fait partie. Pensons à la perfection de l’oreille interne ou de l’oeil et à leur liaison avec le cerveau. Avec l’intelligence que Dieu nous a donnée, chaque approfondissement de nos connaissances du corps humain nous conduit à admirer davantage la sagesse infinie de notre Créateur.

Mais il y a plus : Dieu nous a créés à son image pour nous introduire dans sa proximité et nous faire connaître son amour et “l’amour du Christ qui surpasse toute connais­sance” (Éphésiens 3. 19).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La valve mitrale

  1. Romain dit :

    Merci Seigneur!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.