Vous n’en avez pas besoin


“Au sujet de l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin que je vous écrive, car vous-mêmes vous êtes enseignés de Dieu à vous aimer l’un l’autre… Au sujet des temps et des saisons, frères, vous n’avez pas besoin qu’on vous écrive ; car vous savez vous-mêmes parfaitement que le jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit”. 1 Thessaloniciens 4. 9 ; 5. 1, 2

“L’onction que vous avez reçue de Lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin que quelqu’un vous enseigne… mais… selon qu’elle vous a enseignés, vous demeurerez en Lui”. 1 Jean 2. 27 

« Quant au jour et à l’heure, personne ne les connaît, pas même les anges dans le ciel ni le Fils: le Père seul les connaît. » La Bible, Marc 13:32

Ces trois versets de la Parole peuvent nous surprendre : l’apôtre Paul, comme l’apôtre Jean, estiment inutile d’ajouter quelque chose à l’enseignement déjà reçu, compris et accepté.

Les Thessaloniciens n’avaient pas besoin d’instructions écrites de l’apôtre Paul au sujet de l’amour fraternel qui est la marque distinctive du chrétien. Ils connaissaient certainement le “commandement nouveau” du Seigneur (Jean 13. 34), car ils avaient appris de Dieu à s’aimer les uns les autres. Vivons bien visiblement ce caractère chrétien, comme les Thessaloniciens.

Paul n’avait rien de plus à écrire aux Thessaloniciens au sujet du “jour du Seigneur”, période de jugement, quand le Seigneur viendra établir son règne sur la terre. Tout d’abord, les saints ne le subiront pas, car le Seigneur Lui-même sera déjà venu les enlever avant que ce jour arrive (1 Thessaloniciens 4. 13-18 ; 2 Thessaloniciens 2. 1, 2). Ensuite, ils savaient parfaitement que le moment de cet événement (“les temps et les saisons”) n’est pas révélé. Il viendra “comme un voleur dans la nuit”, selon une image empruntée aux discours du Seigneur sur les temps de la fin (Matthieu 24. 43, 44). L’avons-nous compris comme eux et attendons-nous, comme eux, la première venue du Seigneur pour chercher les siens ?

L’apôtre écrivait à ces jeunes convertis, des petits enfants, pour les mettre en garde contre les faux docteurs, les anti-christs. Ils avaient toutes les ressources données par l’Esprit Saint pour les démasquer et résister à leur enseignement. Ceci ne veut pas dire que ces jeunes convertis n’avaient pas besoin d’enseignements, mais qu’ils n’avaient pas besoin d’enseignements différents de ceux que l’Esprit leur avait déjà donnés.

Aujourd’hui, avec la Parole de Dieu entre nos mains et l’Esprit de Dieu dans notre coeur, nous avons tout ce qu’il nous faut pour être instruits dans la vérité divine. Demeurons en Lui et Lui en nous pour porter beaucoup de fruits (Jean 15. 5).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.