Le premier jour du reste de ma vie


« Restez donc vigilants, puisque vous ne savez ni le jour ni l’heure où le Fils de l’homme viendra. » La Bible, Matthieu 25:13

Avec son mari Alexandre, Sonia Poussin a traversé à pied, du sud au nord, toute l’Afrique. Ils ont ensuite poursuivi leur route jusqu’à Jérusalem. Il leur a fallu plus de trois ans pour réaliser cet exploit. Sonia cite les paroles d’un ami rencontré au cours de ce périple : « Quand je me lève le matin je me dis : aujourd’hui est le premier jour du reste de ma vie. » Pour être encore plus réaliste, il aurait pu ajouter :… et peut-être le dernier jour de ma vie ! Il y a bien longtemps, Moïse a dit au Seigneur : « Enseigne-nous à bien compter nos jours […] » (Psaume 90 v. 12).

Aujourd’hui, ce que nous pouvons faire de mieux, c’est d’accepter le salut préparé pour nous et ne pas remettre à plus tard une décision aussi importante. Dieu a envoyé son Fils Jésus-Christ pour nous sauver parce que nous sommes perdus, c’est-à-dire séparés de Dieu pour toujours, maintenant et après notre mort. Mais Dieu ne nous a pas créés pour nous abandonner, car Il nous aime. Il veut nous pardonner de ne pas l’avoir aimé, de Lui avoir été indifférents ou de l’avoir rejeté. Il veut pardonner le mal que nous avons fait, nous en délivrer et changer notre coeur. Pour cela, Il s’est abaissé jusqu’à nous en s’incarnant dans la personne de Jésus. Il a vécu parmi les hommes, leur a annoncé le salut et l’a accompli en se laissant condamner à la mort de la croix. Cette mort est un sacrifice : celui d’un innocent, le Fils de Dieu. Il accepte de subir le jugement de Dieu à ma place pour que je sois sauvé, pardonné. Ainsi, je ne suis plus séparé de Dieu et je vivrai pour toujours avec Lui après ma mort.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : Hébreux chapitre 10 : versets 1 à 18

Passages relatifs

  • Jésus-Christ a paru comme un vrai homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. Philippiens 2 : 8
  • Celui qui était innocent de tout péché, Dieu l’a condamné comme un pécheur à notre place pour que, dans l’union avec le Christ, nous soyons justes aux yeux de Dieu. 2 Corinthiens 5 : 21
  • Dieu a annulé l’acte qui établissait nos manquements à l’égard des commandements. Oui, il l’a effacé, le clouant sur la croix. Colossiens 2 : 14
  • Tous les prophètes rendent de Jésus le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. Actes 10 : 43
  • En Christ, parce qu’il s’est offert en sacrifice, nous avons été délivrés et nous avons reçu le pardon de nos fautes. Dieu a ainsi manifesté sa grâce dans toute sa richesse. Ephésiens 1 : 7
  • Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste et, par conséquent, il nous pardonnera nos péchés et nous purifiera de tout le mal que nous avons commis. 1 Jean 1 : 9
  • Dieu vous a donné la vie avec le Christ. Il nous a pardonné toutes nos fautes.  Colossiens 2 : 13

Si tu ne veux plus attendre pour faire confiance à Dieu, clique sur l’enveloppe !
Contact

Cet article, publié dans Pensée du jour, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.