Le foyer chrétien


“(Isaac) monta à Beër-Shéba. Et l’Éternel lui apparut cette nuit-là, et dit : Je suis le Dieu d’Abraham ton père ; ne crains pas, car je suis avec toi ; et je te bénirai, et je multiplie­rai ta semence, à cause d’Abraham, mon serviteur. Et il bâtit là un autel, et invoqua le nom de l’Éternel ; et il y dressa sa tente ; et les serviteurs d’Isaac y creusèrent un puits”. Genèse 26. 23-25

« Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. » La Bible, Genèse 12. 2

L’Éternel apparaît à Isaac pour lui confirmer la promesse qu’Il a faite à Abraham. Cette promesse d’une grande descendance n’est soumise à aucune condition, mais elle est accompagnée d’un encouragement : “Ne crains pas, car Je suis avec toi”. C’est un encouragement bienvenu, car Isaac vient d’être renvoyé du pays des Philistins où il habitait depuis quelque temps.

Maintenant qu’il a quitté le monde, il a retrouvé sa relation avec Dieu et son habitation peut être caractérisée par trois images : un autel, une tente, un puits. Ces images nous montrent ce qui devrait aussi caractériser une maison chrétienne :

– L’autel nous parle de relation avec Dieu. Qu’en est-il de notre famille ? Peut-être, d’une manière formelle, proclamons-nous que notre maison est placée sous la seigneurie de Jésus-Christ, qu’on y prie avant les repas. Mais, bien sûr, plus que cela, ce qui compte, c’est la manière pratique dont nous vivons l’amour de Christ et la sincérité de notre reconnaissance envers Dieu.

– La tente nous rappelle que nous ne sommes pas ici chez nous, et que nous devons être prêts à nous en aller pour nous installer définitivement dans notre vraie patrie. Sommes-nous bien certains de tirer toutes les conséquences de cette affirmation volontiers répétée que nous sommes des étrangers et des voyageurs sur cette terre ?

– L’image du puits qu’il faut creuser pour trouver l’eau évoque l’effort à accomplir pour connaître les pensées de Dieu. Pour les saisir, il faut, sous la conduite du Saint-Esprit, s’en enquérir dans la Parole de Dieu, avec diligence et persévérance. Quelle place la Bible a-t-elle dans nos foyers ? Peut-être la lit-on chaque jour, mais un peu superficiellement, en restant en surface, ce qui est très différent de ce qu’évoque le creusement d’un puits ! Jésus nous dit : “Sondez les Écritures… ce sont elles qui rendent témoignage de moi” (Jean 5. 39).

Disons avec détermination comme Josué : “Moi et ma maison, nous servirons l’Éter­nel” (Josué 24. 15).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le foyer chrétien

  1. bonne forme matin arpartement dit :

    Ecoute la voix de l’Eternel dans ce que je te dis, et tout ira bien pour toi » (Jr 38.20). Sa Parole est un mode d’emploi : suis-la attentivement. Seigneur, merci parce que tu es avec moi dans les bons moments, mais aussi aux heures sombres de l’épreuve. Je te fais confiance. Seigneur, dans ma vie de tout les jour, je te remets toute inquiétude et souci du lendemain tu viendras dans mes épreuves, je ne serai pas dans la peur, tu est mon secours, mon libérateur, je me confie tout en toi, toutes sortes de problèmes dans l’obscurité, les circonstances douloureuses de la vie qui peuvent brouiller votre vision spirituelle. Dieu qui est fidèle ne permettra jamais de me tenter au-delà de mes forces. Je me débats dans mes problèmes, seul Dieu me suffit, car il c’est déjà ma journée, par ta la fidélité et la grâce de Dieu. La Bible dit que « leurs cœurs étaient endurcis » Marc 6.52. Parfois, nous-mêmes, lorsque nous traversons des moments difficiles, nous nous laissons envahir par la crainte, et par l’endurcissement. Seigneur prends mon coeur et ma vie entre tes mains. J’abandonne tout ! Merci top la bible, pour votre encouragement ! Soi bénie. Amen

    ________________________________

    • sidibeeh dit :

      je suis ne « baye fall » instruit judeo-chrétien et éduqué maçon. je suis ne le 12 mai 1951 a thilene et déclaré a saint-louis du senegal des entrailles d’une mère « baye fall » et de la ceinture de mon feu père « baye fall ».c’est Serigne mame assane lo qui a prie pour moi devant mon père avec la bénédiction de ma mere a Gniby pour me dire que pouvais et devais aller a l’École laïque française car je connaîtrais le coran en devenant bon maçon « baye fall » ouvert vers les apports fécondants judeo-chrétiens ou j’ai été porte sur les fonds baptismaux par mes parrains le général Charles de Gaulle dans mes humanités et marc Henri Christian sankale dans mon medicat et leopold sedar senghor dans mon residanat permettant a monsieur feu le professeur jean lubetzki qui m’a recu en loge baptise lors du bapteme du fils de mon ami et collegue jose timsit a l’hôpital lariboisiere me permettant de vous remercier de bien vouloir me recevoir car il ne faut point q’un être par sa trahison nous décourage de ne pas croire a d’autres êtres car il aurait tue en nous la confiance faite a autrui

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.