Ouvriers du Seigneur


“La moisson est grande, mais il y a peu d’ouvriers; suppliez donc le Seigneur de la moisson, afin qu’il pousse des ouvriers dans sa moisson”.  Luc 10. 2

"dit à ses disciples: ---La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux!" Matthieu 9:37

« Jésus dit à ses disciples: -La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux! » La Bible, Matthieu 9:37

Le Seigneur vient de désigner soixante-dix disciples. C’est le début de sa dernière étape parmi les hommes, celle qui le conduit à Jérusalem pour y être condamné et crucifié. Il est conscient que sa fin est proche et que beaucoup n’ont pas encore entendu la bonne nouvelle du salut. Et c’est à ces soixante-dix que Jésus demande de supplier “le Seigneur de la moisson afin qu’il pousse des ouvriers dans sa moisson”. Il faut qu’eux aussi soient conscients de l’urgence de leur mission, de son caractère et de son ampleur.

Mais à quel titre sont-ils embauchés? Comme “ouvriers”, c’est-à-dire comme des gens qui exercent un métier manuel. Si nous avions eu à préciser le caractère d’un envoyé dans la moisson – pour le temps actuel s’entend – ne l’aurions-nous pas défini comme évangéliste, prédicateur, ou missionnaire? Très certainement, et c’est juste, mais incomplet et insuffisant. Si Jésus choisit le terme “d’ouvriers”, c’est pour marquer la soumission de l’envoyé dans sa relation avec “le Seigneur”, c’est aussi pour préciser la nature et l’ampleur du service à assumer. Que de soins pastoraux, que de secours sont liés au ministère d’évangélisation! Il s’agit de fortifier la brebis faible, soigner celle qui est malade, bander la blessée, ramener celle qui est égarée, chercher celle qui est perdue (Ezéchiel 34. 4). Ces soins vont au-delà d’une prédication, d’une exhortation ou d’un enseignement, aussi utiles et essentiels que soient ces ministères. Il faut encore accompagner les personnes de tout le dévouement et de la disponibilité qui découlent d’un intense et sincère amour pour elles.

Aussi, comme pour les serviteurs mentionnés par l’apôtre Paul, estimons-les “très haut en amour à cause de leur œuvre” (1 Thessaloniciens 5. 13). Connaissant mieux la nature de leur service, sachons intercéder pour eux afin qu’ils soient “pleinement fortifiés” (Colossiens 1. 11) pour, qu’à leur tour, ils puissent fortifier les autres. Enfin, si le Seigneur nous appelle “dans sa moisson”, rappelons-nous qu’il nous engage en tant qu’ouvriers et sachons répondre: «Présent!». C’est un grand honneur d’être au service d’un si grand Seigneur!

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ouvriers du Seigneur

  1. Anna dit :

    Un très beau message que l’on doit se rappeler , nous chrétiens…encourageons nous dans le Seigneur
    Merci

  2. Le monde a vraiment besoin de bcp d’ouvriers du Seigneur afin qu’il soit sauvé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.