Des épines, une écharde


“Prenez bien garde à vos âmes pour aimer l’Éternel, votre Dieu. Car si vous retournez en arrière… votre Dieu ne continuera pas à déposséder ces nations devant vous; et elles seront… des épines dans vos yeux”.  Josué 23. 11-13

“Afin que je ne m’enorgueillisse pas à cause de l’extraordinaire des révélations, il m’a été donné une écharde pour la chair…”. 2 Corinthiens 12. 7-9

"Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés" La Bible, Jacques 1:2

« Mes frères et sœurs, considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés » La Bible, Jacques 1:2

Des épines, une écharde, cela se ressemble beaucoup. C’est quelque chose qui fait mal, dont on ne peut pas se débarrasser soi-même. Mais Dieu les permet pour nous “faire du bien à la fin” (Deutéronome 8. 16).

En entrant dans le pays que l’Éternel a promis à leurs pères, les fils d’Israël commencent à prendre possession de leur héritage. Afin que l’Éternel combatte pour eux, ils ne doivent pas, sous quelque forme que ce soit, se mélanger avec les habitants du pays. Mais ils désobéissent et l’Éternel laisse subsister au milieu d’eux des nations idolâtres. Ces nations deviennent comme des épines dans leurs yeux et le peuple reconnaît que son manque de foi et d’énergie pour obéir à l’Éternel n’apporte que du malheur.

Il en est de même pour le chrétien aujourd’hui. Son ennemi de toujours, Satan, est toujours là: il lui ment et le trompe en lui faisant croire que ce qu’il voit dans le monde est plus important que la bénédiction spirituelle de Dieu en Christ (voir Ephésiens 1. 3). Dans cette lutte contre “les puissances spirituelles de méchanceté qui sont dans les lieux célestes” (Ephésien 6. 12), il apprend à connaître son cœur. Il éprouve aussi la fidélité de Dieu qui veut l’amener à s’approprier, par la foi, une part toujours plus grande de son héritage spirituel.

Quant à l’apôtre Paul, après avoir supplié par trois fois le Seigneur pour que son écharde lui soit retirée, il a compris qu’elle lui avait été envoyée afin qu’il ne devienne pas orgueilleux en raison des révélations extraordinaires qu‘il avait reçues. C’était donc une discipline d’amour préventive.

Discernons ce que le Seigneur veut nous apprendre par l’épreuve et faisons l’expérience de la pleine suffisance de sa grâce qui nous soutient, même dans les situations les plus difficiles. Souvenons-nous que nous avons à faire à Celui qui a dit à Pierre: “Satan a demandé à vous avoir pour vous cribler comme le blé; mais moi, j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas” (Luc 22. 31, 32).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s