L’œuvre de Dieu ranimée


“Éternel, ravive ton œuvre au milieu des années; au milieu des années, fais-la connaître; dans la colère, souviens-toi de la miséricorde”. Habakuk 3. 2

ESAÏE57_15Habakuk prophétise dans les dernières années du royaume de Juda. Violence, iniquité, oppression, dévastation, contestation, discorde, jugement perverti entourent le prophète. Il en est bouleversé (Habakuk 1. 2-4).

Deux «pourquoi» douloureux s’échappent de son cœur (v. 3 et 13). De plus, il apprend que le jugement est décidé de la part de Dieu sur son peuple coupable.

Il doit dire: “Ô Éternel, j’ai entendu ce que tu as déclaré, et j’ai eu peur” (chapitre 3. 2). Mais il ajoute cette belle prière de foi dans le Dieu d’amour et de miséricorde: “Éternel, ravive ton œuvre”. Le lecteur attentif découvre, dans une progression qui atteindra son point culminant à la fin du chapitre 3, que Dieu exauce la prière d’Habakuk.

Dans une situation si dramatique, comment retrouver des relations avec L’Éternel? En demandant à Dieu de faire vivre son œuvre, c’est-à-dire en regardant en arrière pour contempler la façon dont Dieu, dans sa miséricorde, a sauvé son peuple de l’Égypte! Les versets 3 à 15 retracent cette histoire. Ils sont résumés par cette parole centrale et capitale: “Tu sortis pour le salut de ton peuple” (v. 13).

C’est sur cette base solide, malgré les circonstances très défavorables (v. 17), que le prophète va pouvoir enfin se réjouir en l’Éternel, s’égayer dans le Dieu de son salut (v. 18) et réaliser que Dieu est sa force, sa liberté, sa louange (v. 19).
Réellement, l’œuvre est «ravivée» en Lui.

Pour nous chrétiens, Dieu a merveilleusement agi “pour le salut de son peuple”. “Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique” (Jean 3. 16), “(Dieu) n’a pas épargné son propre Fils, mais… l’a livré pour nous tous” (Romains 8. 32). Jésus Christ est la base immuable de notre position (Romains 8. 1). Quelle que soit notre histoire ou l’histoire de ce que nous appelons nos églises, si cette base reste ou revient dans notre vision spirituelle, alors l’œuvre de Dieu sera aussi «ravivée» en nous.
Et puis, ce Dieu, qui est si merveilleusement venu au-devant de nous pour notre salut en Jésus Christ, achèvera son plan de salut.

En attendant, “le juste vivra par sa foi” (Habakuk 2. 4), sa confiance en ce Dieu de miséricorde.

P.a.S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour L’œuvre de Dieu ranimée

  1. Kahamba Guy dit :

    Je suis très

    édifié en tant que pasteur je suis ressourcé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.