Ne pas attrister le Saint Esprit


“N’attristez pas le Saint Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption”. Éphésiens 4. 30

"Je te demande qu'ils soient tous un. Comme toi, Père, tu es en moi et comme moi je suis en toi, qu'ils soient un en nous pour que le monde croie que c'est toi qui m'as envoyé." la Bible, Jean 17:21

« (Jésus prie Dieu: ) Je te demande qu’ils soient tous un. Comme toi, Père, tu es en moi et comme moi je suis en toi, qu’ils soient un en nous pour que le monde croie que c’est toi qui m’as envoyé. » la Bible, Jean 17:21

L’épître aux Éphésiens insiste sur l’unité des chrétiens: ensemble ils forment une nouvelle famille, la famille de Dieu, l’Église. Ce nouvel ensemble, composé uniquement de personnes appartenant à Christ, est comparé à un corps humain dont le bon fonctionnement dépend de la bonne santé de chacun de ses membres. Dieu le Saint Esprit habite en chacun des croyants et les unit en un seul corps (1 Corinthiens 12. 13). Il entretient, de façon pratique, l’harmonie entre tous les membres.

Comprenons que le Saint Esprit est attristé chaque fois que cette harmonie qu’il a créée est troublée. Cela se produit quand un membre ne se soumet pas à son action et revient à sa “précédente manière de vivre” (Ephésiens 4. 22). Paul énumère quelques comportements qui peuvent briser l’unité: le mensonge entre chrétiens (v. 25), la colère (v. 26), le vol (v. 28), les mauvaises paroles (v. 29-31).

Il rappelle aussi comment se manifeste “le fruit de l’Esprit” (Galates 5. 22): la bonté, la compassion, le pardon doivent régner entre tous les membres du corps de Christ.

Ainsi, je ne dois rien faire qui puisse perturber l’unité et en conséquence attrister le Saint Esprit. Mais en plus, je suis invité à m’impliquer pour apporter la paix et l’harmonie par mon comportement au milieu des saints. Je suis alors un imitateur de Dieu et de Christ (Ephésiens 5. 1, 2).

Voilà tout le contraire de l’individualisme qui règne dans le monde et qui a tendance à s’infiltrer dans le peuple de Dieu. Être individualiste, c’est faire chacun ce qui semble bon à ses yeux, sans être attentif à ses frères et sœurs, contrairement à la volonté de Christ d’unir (Philippiens 2. 4). Cela aussi attriste le Saint Esprit. Sachons toujours voir notre frère comme celui pour lequel Christ est mort!

Le témoignage à Jésus Christ rendu par les chrétiens est lié à l’amour qu’ils ont entre eux, comme le Seigneur l’a dit lui-même: “À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous” (Jean 13. 35). Manifestons donc notre amour à tous les chrétiens en témoignage à cette unité faite par le Seigneur à la croix, lui qui est mort “pour rassembler en un les enfants de Dieu dispersés” (Jean 11. 52).

P.a.S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Ne pas attrister le Saint Esprit

  1. pepscafe dit :

    Amen ! Merci pour ce rappel !

    Fraternellement,
    Pep’s

Répondre à pepscafe Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.