Fêter Noël… ou pas ? (Episode 1)


“Que personne donc ne vous juge en ce qui concerne aliments et boissons, ou à propos d’un jour de fête, de nouvelle lune ou de sabbats: tout cela n’est qu’une ombre des choses à venir; mais la réalité est du Christ”.   Colossiens 2. 16, 17

Noël ou pas ?Théophile et Christian sont amis d’enfance. Un soir de décembre, ils se retrouvent chez Théophile pour partager un repas. Au cours de la conversation, le sujet vient sur la question de la fête de Noël…

– Je ne comprends pas pourquoi les chrétiens sérieux fêtent Noël, avance Théophile. Tiens, pas plus tard qu’hier, dans le journal, il y avait un article sur Noël. L’auteur rappelait que Noël est une fête païenne à l’origine. C’était la fête du solstice d’hiver et, à Rome, c’était l’occasion d’une débauche de nourritures et de boissons.
– Tu as raison, mais aujourd’hui cette origine est totalement oubliée par la plupart des gens! Quand tu parles des jours de la semaine, penses-tu encore aux dieux romains dont leurs noms sont dérivés?
– De plus, historiquement, c’est faux de placer la naissance du Seigneur fin décembre. On pense qu’elle a plutôt eu lieu en avril, quand les bergers peuvent passer la nuit dehors.
– C’est possible. Mais j’ai aussi lu que certains spécialistes disent que, lors d’un hiver doux, les bergers sortaient leurs troupeaux la nuit dans le sud de la Judée, sans trop s’éloigner du village; c’est pourquoi les bergers ont pu venir si vite voir l’enfant Jésus en Luc 2.
– D’accord, laissons de côté ces considérations historiques. Mais tu seras d’accord que, sous la nouvelle alliance, le respect des jours spéciaux est plutôt pour les faibles.
Relis Romains 14 ! C’est tous les jours que nous devons nous rappeler l’incarnation du Fils de Dieu.

– Attends! Ce que Paul reproche dans ce chapitre, c’est d’imposer aux autres ses vues. Et cela, c’est vrai autant pour ceux qui poussent à fêter que pour ceux qui interdisent de fêter!
– Mais toutes ces traditions, ces arbres de Noël… Cela me rappelle ce que dit Jérémie sur ces arbres ornés d’or et d’argent (Jérémie 10. 2-4). Et le Père Noël! Et cette débauche de friandises, de cadeaux… Comme on est loin de l’humilité de notre Seigneur!
– Je t’approuve, mais sais-tu que le Père Noël vient d’un évêque pieux, appelé Nicolas, qui est resté dans l’histoire pour sa générosité? Et puis ce n’est pas parce qu’on a oublié le symbole qu’il faut tout rejeter! Tiens, je t’invite demain chez moi et cette fois-ci je donnerai d’autres arguments.

P.a.S.                                                                                                                                Episode 2 →

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Fêter Noël… ou pas ? (Episode 1)

  1. Ping : Fêter Noël… ou pas ? (Episode 2) | www.la-Bible.info

  2. Soro Nanougou dit :

    j’aime beaucoup ce site. gloire à l’éternel!

  3. kenishiro16 dit :

    Reblogged this on gasy geek and commented:
    True

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s