Nourrir


“(Jésus) leur dit: Combien de pains avez-vous?… Il prit alors les cinq pains et les deux poissons puis, levant les yeux vers le ciel, il bénit, rompit les pains et les donna à ses disciples pour les mettre devant eux; ensuite il partagea les deux poissons entre tous. Ils mangèrent tous et furent rassasiés. » Marc 6. 38-42

"Jésus répondit: «Il est écrit: L'homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.»" La Bible, Matthieu 4:4

Jésus répondit: «Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.» La Bible, Matthieu 4:4

Jésus a été ému de compassion envers la foule venue l’écouter (Marc 6. 34). Il adresse à ses disciples une injonction (verset 37): rien moins que nourrir, dans un lieu inhabité, la foule affamée de cinq mille personnes qui avaient écouté son enseignement.

Les disciples ne savent même pas ce dont ils disposent. Ils font l’inventaire de leurs ressources et prennent conscience de leur incapacité à assumer leur mission: seulement cinq pains et deux poissons! Mais, regardant au ciel, Jésus bénit et partage ce peu de nourriture. Alors ces cinq pains et ces deux poissons suffisent pour rassasier les cinq mille convives!

Le Seigneur aurait pu prendre des pierres et en faire des pains; mais il se plaît à utiliser le peu que ses serviteurs possèdent pour en tirer une riche bénédiction. Il y a même surabondance puisqu’on récolte douze paniers pleins de restes.

Ainsi en est-il maintenant: Christ emploie tel ou tel de ses rachetés et le peu dont Il dispose pour nourrir spirituellement les autres. Si ceux dont il se sert se sentent faibles et sans ressources, ils sont bien obligés de crier à Lui pour qu’Il bénisse le peu qu’ils vont apporter aux autres, de telle sorte que la nourriture soit appropriée et suffisante. En effet, pour qu’il y ait une réelle bénédiction, par exemple dans la présentation d’un passage de la Parole de Dieu, ce n’est ni l’abondance ni la richesse de l’explication ou de l’expression qui apporteront le réconfort, l’encouragement ou la parole de répréhension à ceux qui écoutent. Il faut encore que l’Esprit de Dieu les applique à chacun des auditeurs.

Cet exemple doit inciter chacun à être vigilant dans la lecture et l’étude de la Bible, afin d’avoir, comme les disciples, quelque chose à présenter au Seigneur pour qu’il le partage entre tous. Ayons donc confiance dans le Seigneur! Mettons à sa disposition le peu que nous avons et lui-même bénira notre service.

P.a.S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.