Disputes entre frères


“Alors s’enflamma la colère d’Élihu, fils de Barakeël, le Buzite, de la famille de Ram: sa colère s’enflamma contre Job, parce qu’il se justifiait lui-même plutôt que Dieu; et sa colère s’enflamma contre ses trois amis, parce qu’ils ne trouvaient pas de réponse et qu’ils condamnaient Job”. Job 32. 2, 3

La plus grande partie du livre de Job se compose de discours qui opposent cet homme exceptionnellement éprouvé à ses amis. Ces discours sont extrêmement vifs et amers, et parfois nous paraissent dépasser la mesure. Mais de telles disputes ont existé de tout temps et nous en rencontrons encore de nos jours.

Ses amis se voulaient être comme des frères pour Job, prendre part à sa douleur et le consoler. Chose étrange, ils se querellent avec lui et le jugent sévèrement. Ils ne font que rendre la souffrance de Job beaucoup plus vive et profonde. Comment expliquer un tel comportement et en tirer des leçons pour aujourd’hui? Constatons qu’il se trouve chez des croyants sincères des différences de tempérament, de maturité spirituelle, de niveau de connaissance. Ces différences apparaissent surtout lorsqu’une difficulté survient, même si celle-ci ne présente pas d’aspects moralement répréhensibles. Elle est source de divergences d’appréciation et de réactions. Quel que soit le problème auquel je suis confronté, mon implication peut devenir cause de souffrances pour moi et également pour les autres. Comme du temps de Job, si je n’ai pas une attitude spirituelle, il n’en sort pas grand-chose de bon.

À la base de tels malaises, de telles querelles entre amis, se trouve bien souvent une mise en avant d’opinions particulières, ou un attachement disproportionné à certaines doctrines religieuses. Par exemple, Job, persuadé de la droiture de ses voies, persistait à affirmer que Dieu agissait à son égard de manière arbitraire, voire injustifiée. Par contre, ses amis étaient certains que si Dieu agissait ainsi envers lui, ce ne pouvait être que le résultat de ses infidélités. Leurs doctrines n’avaient que la valeur de pensées humaines. Elles tenaient beaucoup aux traditions des anciens et à leurs propres expériences ou observations. Les hommes âgés échouent donc dans leur entreprise de consolation, mais un jeune homme, Élihu, entre en scène pour rendre manifeste, par la lumière de Dieu, ces diverses formes de ténèbres.

Ainsi chacun d’eux ne connaissait qu’en partie et obscurcissait le conseil de Dieu
(Job 38. 2); voilà la véritable origine de la querelle. Nous devons nous en souvenir quand nous avons des problèmes à résoudre dans nos églises.

 P. a. S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Disputes entre frères

  1. Benoit Guillot dit :

    L’humilité est la clé pour préserver et même rétablir des relations saines et bibliques qui honorent Dieu. Nous ne comprenons pas tout, mais nous voulons toujours enseigner l’autre. Il faut s’attacher à la vérité, mais le faire avec un coeur humble, sincère, compatissant, qui glorifie Dieu et qui cherche à édifier ceux autour de lui.
    Amen pour ce partage!

    • Struyven dit :

      Vous avez bien sur raison. Mais lorsqu’avec une grande charité et prouvant notre amour pour l’autre, dissociant la faute de l’homme qui peut, seul, être jugé par Dieu et que vous aimez sincèrement, Cela cause une peine énorme à cet être à qui vous avez du dire que vous ne pourriez pas être d’accord avec lui, puisque Dieu demande tout le contraire.
      Pas toujours facile d’être en vérité, en charité, en amour, et éviter de blesser l’autre.
      Cela m’a rendue très triste !

  2. j’aime l’Eternel!

  3. MIREILLE dit :

    JE rends grace à Dieu pour ce message et espère en recevoir d’avantage pour mon edification

  4. Paul Pascal Ngalieu dit :

    Ayant été fabriqué dans le moule de la tradition, la loi et la culture du monde, il très difficile en cas de dispute ou de litige entre frères ou amis de se transposer au niveau de la Parole de Dieu pour pouvoir rester humble; sincère et compatissant pour laisser luire une solution divine qui est l’unique solution compatible à tous, quelque soit l’état de votre âme… car à l’Ecole de Dieu, à l’Université de Dieu chaque situation, chaque difficulté a un but bien précis…
    Merci! Dieu bénisse!

    • Ayant reçu l’héritage de notre père ADAM depuis la genèse nous portons tous ce gène d’où nos patriarches ont subies le même sort d’où les activités( les querelles la colére ect…) de Monsieur la chair continue malheureusement à se manifester même avec les fréres et soeurs chrétiens oubliant si facilement l’oeuvre de la croix de notre Seigneur JESUS CHRIST

  5. Toussaint dit :

    Chacun de nous, se trouve face à une réalité qu’on avait en tout temps vouloir fuir, mais quand cela nous attaque là où il n’y qu’un cul de sac, on n’a pas d’autres choix que d’assumer nos résponsabilités, mais comment arriver à tenir debout, face aux pressions de la vie sur le plan social, économique, et surtout morale, quand ls nécessaires ne sont pas présentes, que faire pr ne pas se laisser entraîner dans le gouffre?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.