Combattre par la prière


“Satan a demandé à vous avoir pour vous cribler comme le blé; mais moi, j’ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille pas”. “Que celui qui n’a pas d’épée vende son vêtement et achète une épée”. “Seigneur, voici deux épées. Il leur dit: c’est assez”. “Étant dans l’angoisse du combat, il priait plus instamment”.
Luc 22. 31, 32, 36, 38, 44

Le Seigneur Jésus avertit ses disciples du combat qui approche. L’adversaire est Satan lui-même qui a demandé et obtenu le droit de les passer au crible, comme on secoue le blé pour séparer le grain de la balle (enveloppe du grain). Dieu le lui a accordé et a permis cette terrible épreuve dans le but final de fortifier leur foi. Et le Seigneur Jésus intercède pour ses disciples pour que leur foi ne vienne pas à leur manquer.

Pierre allait être spécialement la cible des flèches du diable qui réussira à lui faire dire: “Je ne connais pas cet homme!” Plus tard, Pierre, enrichi par cette expérience, pourra être le soutien de ses frères et le berger des brebis du Seigneur (Jean 21. 15-17).

Pour l’heure, les disciples ne comprennent pas que c’est d’un combat spirituel contre Satan que Jésus leur parle. Ils lui présentent deux épées, pensant sans doute que c’était ce qu’il fallait pour surmonter les difficultés qui les attendaient. Le Seigneur, plein de patience et de miséricorde, renonce à leur donner plus d’explications et leur dit: “C’est assez” (sous-entendu: vous ne comprenez pas). Ils n’étaient pas en mesure de saisir la pensée de leur Maître. Ces deux épées leur seront inutiles, et même néfastes.
Immédiatement après, le Seigneur engage son combat spirituel à Gethsémané. Quelle est l’arme du Fils de l’homme? “Il leur dit: Priez que vous n’entriez pas en tentation… et s’étant mis à genoux, il priait… il priait plus instamment” (Luc 22. 40, 41, 44). Quand Jésus se relève de sa prière, le combat est gagné. Il a accepté du Père ce qui va être sa part le jour même: être livré aux hommes, être jugé par eux, puis la croix, la honte, les souffrances, l’abandon.

Quant aux disciples, ils avaient dormi au lieu de prier. Ils seront tous vaincus par Satan et abandonneront leur Maître, et Pierre le reniera trois fois.
La prière est une arme pour combattre (Romain 15. 30; Colossiens 4. 12). Dans nos combats, prions, prions avec foi, amour, persévérance et ténacité (Ephésiens 6. 18). P. a. S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Combattre par la prière

  1. Ulysse lissa dit :

    J’apprecie beaucoup ce que vous faites

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s