Une maison remplie


“Un de ceux qui étaient à table dit à Jésus: Bienheureux celui qui mangera du pain dans le royaume de Dieu… Le maître dit… à l’esclave: Va dans les chemins et le long des haies, et contrains les gens à entrer, afin que ma maison soit remplie”.
Luc 14. 15 et 23

L’exclamation de cet invité trahit une pensée assez courante: Dieu fait une sélection sévère pour recevoir quelques privilégiés dans sa présence. Ceux qui n’y sont pas admis ne le méritent pas. C’était le point de vue des Juifs de ce temps-là qui pensaient avoir l’exclusivité de la faveur de Dieu.

Le Seigneur met les choses au clair: Dieu veut que sa maison soit remplie. Il commence par inviter les plus proches de lui, mais ceux-ci s’excusent unanimement. Est-ce la faute de Dieu? Nullement, bien sûr! Alors Dieu s’adresse à tous les hommes, comme Jésus le déclare lui-même dans le verset le plus connu de la Bible: “Dieu a tant aimé le monde, qu’il donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle”(Jean 3:16). “Quiconque”, cela signifie que la salle du festin est ouverte à tous sans qu’aucune condition ne soit posée. Il suffit de se présenter à la porte, conscient de se sentir indigne d’y pénétrer, mais confiant en l’amour de celui qui invite.

Ceux qui s’excusent, remarquons-le, sont ceux qui possèdent quelque chose: on peut certes y voir les Juifs détenteurs de la loi de Moïse, gardiens de rites religieux, qui croient posséder leur propre justice en vertu de leur filiation comme descendants d’Abraham.

Mais ne détournons pas l’épée de la Parole: quelles sont les nations possédantes aujourd’hui? N’est-ce pas celles qui drainent vers elles les richesses du monde, qui aussi sont christianisées de longue date? Pourtant quel endurcissement chez elles vis-à-vis de l’Évangile!

Quel contraste avec la soif de nombreux peuples de la Chine, des pays de l’Est de l’Europe ou de l’Afrique! Quand nous habitons ces pays, que nous soyons remplis des mêmes pensées que le Maître pour être aussi zélés que le serviteur de la parabole. Recherchons activement ceux qui vont remplir sa maison. Il ne reste que peu de temps pour le faire. P. a. S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Une maison remplie

  1. la vie éternelle – la volonté de Dieu le Père – la volonté de Jésus-Christ => en Moi au jours le jours… – Reinhold Niebuhr => la version complète de la Prière de la Sérénité. => Mon Dieu,
    Donnez-moi la sérénité
    D’accepter
    Les choses que je ne puis changer,
    Le courage
    De changer les choses que je peux,
    Et la sagesse
    D’en connaître la différence

    …en vivant un jour à la fois;

    en jouissant d’un moment à la fois,

    en acceptant l’adversité

    comme le chemin de la paix;

    en prenant, comme lui, ce monde plein de fautes

    tel qu’il est,

    pas comme je le voudrais;

    Confiant qu’il arrangera toutes choses pour le mieux,

    si je me soumets à sa Volonté;

    pour que je sois raisonnablement heureux dans cette vie,

    et la félicité avec lui

    pour l’éternité dans l’autre.

    J'aime

  2. Nathan Kiasanga dit :

    Merci. Edifiant comme message.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.