Un dialogue éloquent


“Jésus… leur dit: Que cherchez-vous? Ils lui dirent: Rabbi… où demeures-tu? Il leur dit: Venez et voyez”. Jean 1. 38, 40

A-t-on jamais entendu un dialogue aussi bref que celui entre Jésus et deux des disciples de Jean-Baptiste? Dix mots suffisent pour exprimer deux questions et une réponse! Et pourtant, ces mots expriment une abondance de sentiments et de pensées!

Les disciples de Jean ont entendu la parole extraordinaire de leur maître. Il regardait “Jésus marcher” et il a dit: “Voilà l’Agneau de Dieu!” Rien d’autre. Ils regardent aussi cet homme qui marche et ils discernent celui que Jean leur a annoncé. Sans s’embarrasser de questions, ils le suivent. Ils ont l’intime conviction que leur place est maintenant près de lui. Jésus se retourne, voit qu’ils marchent à sa suite et désire leur faire exprimer ce qui les motive à le suivre. Mais il le fait en évitant tout ce qui pourrait influencer leur réponse: “Que (et non pas: qui) cherchez-vous?” Jésus connaît leurs pensées. Pourtant, par cette courte question, il leur fournit le moyen approprié d’ouvrir leur cœur en toute liberté et d’exprimer leur désir!

Or que répondent les disciples? Que ressentent-ils? Le savent-ils clairement? Ils manquent sans doute de lucidité pour démêler leurs sentiments et ce qui les pousse à suivre Jésus. Mais ils ont probablement vu son humilité, sa douceur et sa dignité lors de son baptême (Matthieu 3. 15). Ils ont entendu Jean-Baptiste témoigner que “celui-ci est le Fils de Dieu” (Jean 1. 34). Alors, ils vont à l’essentiel en trois mots: “Où demeures-tu?”  Pas de long discours, mais le témoignage de leur désir de s’attacher à Jésus en qui ils ont discerné un maître, “Rabbi” (v. 39). Car, ils le pressentent, il répondra à toutes leurs questions, mais dans l’intimité de sa maison, loin de la foule.

Mais où habite Jésus, lui qui n’a pas de chez lui (Luc 9. 58)? Il répond simplement: “Venez et voyez”. La Parole ne donne aucune précision; elle ne parle que du résultat: “Ils demeurèrent auprès de lui”. Bien peu de mots pour évoquer tout ce que la présence de Jésus a signifié pour eux dès ce jour-là. Que signifie-t-elle encore pour le chrétien, aujourd’hui et jour après jour? P. a. S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Un dialogue éloquent

  1. Daouda David dit :

    Que dieu nous facilite tout
    Amen

  2. M'Bahia dit :

    gloire à JÉSUS

  3. Il est en moi car je veux faire sa Volonté

  4. guypat dit :

    il est facile de demande aux autre d’acceptes la souffrance et la misère comme et tant la volonté de Dieu , quand on à soi -même de quoi se nous-rire et se vêtir,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.