Proverbes 6


1 Mon fils, si tu t’es porté caution pour ton prochain, si tu as engagé ta main pour un étranger,
2 tu es enlacé dans les paroles de ta bouche, tu es pris dans les paroles de ta bouche.
3 Mon fils, fais donc ceci, et délivre-toi, puisque tu es tombé en la main de ton prochain : va, humilie-toi, et insiste auprès de ton prochain.
4 Ne permets pas à tes yeux de dormir, ni à tes paupières de sommeiller;
5 dégage-toi, comme la gazelle, de la main du chasseur, et comme l’oiseau, de la main de l’oiseleur.
6 Va vers la fourmi, paresseux; regarde ses voies, et sois sage.
7 Elle qui n’a ni chef, ni surveillant, ni gouverneur,
8 elle prépare en été son pain, elle amasse pendant la moisson sa nourriture.
9 Jusques à quand, paresseux, resteras-tu couché ? Quand te lèveras-tu de ton sommeil ?
10 Un peu de sommeil, un peu d’assoupissement, un peu croiser les mains pour dormir…,
11 et ta pauvreté viendra comme un voyageur, et ton dénuement comme un homme armé.
12 Celui qui marche, la perversité dans sa bouche, est un homme de Bélial, un homme inique;
13 il cligne de ses yeux, il parle de ses pieds, il enseigne de ses doigts;
14 il y a des pensées perverses dans son coeur, il machine du mal en tout temps, il sème des querelles.
15 C’est pourquoi sa calamité viendra subitement; il sera tout à coup brisé, et il n’y a pas de remède.
16 L’éternel hait ces six choses, et il y en a sept qui sont en abomination à son âme :
17 les yeux hautains, la langue fausse, et les mains qui versent le sang innocent,
18 coeur qui machine des projets d’iniquité, les pieds qui se hâtent de courir au mal,
19 le faux témoin qui profère des mensonges, et celui qui sème des querelles entre des frères.
20 Mon fils, garde le commandement de ton père, et n’abandonne pas l’enseignement de ta mère;
21 tiens-les continuellement liés sur ton coeur, attache-les à ton cou.
22 Quand tu marcheras, il te conduira; quand tu dormiras, il te gardera; et quand tu te réveilleras, il s’entretiendra avec toi.
23 Car le commandement est une lampe et l’enseignement une lumière, et les répréhensions de la discipline sont le chemin de la vie,
24 pour te garder de la mauvaise femme, des flatteries de la langue d’une étrangère.
25 Ne désire pas sa beauté dans ton coeur, et qu’elle ne te prenne pas par ses paupières;
26 car par la femme prostituée on en vient jusqu’à un morceau de pain, et la femme d’autrui chasse après l’âme précieuse.
27 Un homme prendra-t-il du feu dans son sein sans que ses vêtements brûlent ?
28 Si un homme marche sur des charbons ardents, ses pieds ne seront-ils pas brûlés ?
29 Ainsi celui qui entre vers la femme de son prochain…, quiconque la touchera ne sera point innocent.
30 On ne méprise pas un voleur s’il vole pour satisfaire son âme quand il a faim;
31 et s’il est trouvé, il rendra le septuple, il donnera tous les biens de sa maison.
32 Celui qui commet adultère avec une femme manque de sens; celui qui le fait détruit son âme :
33 il trouvera plaie et mépris, et son opprobre ne sera pas effacé;
34 car dans l’homme, la jalousie est une fureur, et il n’épargnera pas au jour de la vengeance;
35 il n’acceptera aucune propitiation, et ne se tiendra pas pour satisfait, quand tu multiplierais les présents.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.