La conséquence de la foi


Il nous semble important cependant d’ajouter un mot de mise en garde. La pratique de ces 4 piliers de la croissance chrétienne que nous venons d’exposer précédemment ne doit pas se faire avec une attitude légaliste. Ce ne sont pas ces pratiques qui vous donneront la plénitude du Saint-Esprit, mais bien plutôt l’inverse : c’est par la plénitude du Saint-Esprit que vous deviendrez capables d’expérimenter la vie en abondance à laquelle le Seigneur vous appelle. L’étude de la Bible, la prière, la communion fraternelle et le témoignage fructueux sont la conséquence d’une vie remplie du Saint-Esprit et non le moyen pour y parvenir! Quand nous sommes remplis du Saint-Esprit, la Bible devient vivante pour nous, la prière nous semble désormais indispensable, la communion fraternelle est un encouragement, et notre témoignage porte du fruit. Nous sommes alors dans la joie d’obéir à Dieu. Il résulte de tout cela que notre foi en Dieu augmente, et que nous grandissons dans la maturité spirituelle. Considérons l’exemple d’Abraham, le père des croyants :

« Tu le vois : sa foi et ses actes agissent ensemble, et sa foi a été rendue parfaite à cause des actes qui l’accompagnaient. » (Jacques 2.22). Beaucoup de chrétiens, au contraire, pensent que la lecture de la Bible, la prière, la communion fraternelle et le témoignage sont un moyen d’atteindre une vie de foi plutôt qu’une conséquence de cette vie de foi;  ils passent ainsi beaucoup de temps à lire la Bible et à prier. Ils vont à l’église, essaient et témoigner et d’obéir aux divers commandements de Dieu, sans cependant parvenir à connaître la vie passionnante promise par le Christ. Ils en déduisent que leur problème vient de ce qu’ils n’en font pas assez et consacrent alors encore plus de temps à la prière et à l’étude de la Bible.

En conclusion, il est évident que l’étude de la Bible, la prière, la communion fraternelle et le témoignage ont leur importance, une importance vitale même : ils sont une nourriture qui entretient notre vie chrétienne et contribuent à notre croissance. Mais sans la foi et la soumission à l’Esprit, ils demeurent infructueux.

Notre capacité est en Jésus-Christ →

Cet article fait partie de la série « La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit« . Une question, une remarque? Ecrivez-nous!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s