Communion fraternelle et témoignage


Outre le développement de cette relation verticale avec Dieu, nous avons aussi à développer une relation horizontale équilibrée et saine avec les autres hommes, conforme à la volonté et au dessein de Dieu pour nos vies.

Le premier volet de cette dimension horizontale de nos vies concerne notre relation avec les autres chrétiens, généralement appelée communion fraternelle. Dieu ne désire pas que nous vivions notre vie chrétienne en solitaire, mais que nous ayons une communion fraternelle véritable avec les autres chrétiens, ces frères et sœurs en Christ qui sont un cadeau de Dieu. Avec eux nous formons le Corps du Christ. Nous ne sommes pas tous identiques, nous n’avons pas les mêmes dons, ni les mêmes rôles, mais nous comptons chacun sur Jésus-Christ pour nous fortifier. Notre responsabilité mutuelle est de nous encourager les uns les autres dans la foi :

« Veillons les uns sur les autres pour nous encourager à mieux aimer et à faire des œuvres bonnes. Ne cessons pas d’assister à nos assemblées; ne soyons pas comme certains qui ont pris l’habitude de ne plus y venir. Au contraire, encourageons-nous les uns les autres » (Hébreux 10.24-25).

L’ensemble des chrétiens constitue un corps où chaque élément s’édifie avec l’ensemble (Éphésiens 4.12-14; 1 Corinthiens 12.27). Si vous ne fréquentez pas encore une église où Jésus Christ est honoré et sa Parole enseignée, prenez l’initiative de vous joindre à d’autres personnes qui ont elles aussi confié leur vie à Jésus-Christ.

Le second volet de cette dimension horizontale de nos vies concerne toutes les relations que nous devons avoir avec les personnes qui ne connaissent pas encore Jésus-Christ. La Parole de Dieu est très riche d’enseignements à ce sujet et nous place avec autorité devant notre responsabilité de témoin. « Vous recevrez une force quand le Saint-Esprit descendra sur vous. Vous serez alors mes témoins, vous parlerez de moi » (Actes 1.8). Le témoignage auprès des personnes qui ne connaissent pas Jésus-Christ personnellement est essentiel pour notre développement spirituel. C’est la clé d’une vie débordante, riche de fruit et utile dans les mains de Dieu. Peu d’expériences humaines apportent autant de joie que celle d’être engagé dans la moisson divine, de voir des personnes rejoindre la maison de Dieu et naître de nouveau.

La lecture de la Bible, la prière, la communion fraternelle et le témoignage sont donc les 4 piliers d’une vie chrétienne équilibrée. Tous les quatre devront être maintenus dans la vie du chrétien et être exercés avec la même vigilance pour que la croissance du chrétien se produise de façon harmonieuse et équilibrée. Aucune de ces disciplines n’est à dissocier des autres, car elles ont toutes une incidence les unes sur les autres : chacune contribue à l’épanouissement des trois autres et inversement. Si ces quatre domaines se développent de façon équilibrée dans la vie du chrétien, alors celui-ci grandira spirituellement, approfondissant sa relation avec Dieu et devenant de plus en plus utile à son œuvre.

La conséquence de la foi

Cet article est de la série « La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit  » .

Une question, une remarque? Ecrivez-nous!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.