Job 29


1 Et Job reprit son discours sentencieux et dit :
2 Oh ! que ne suis-je comme aux mois d’autrefois, comme aux jours où +Dieu me gardait;
3 Quand sa clarté luisait sur ma tête, et que dans les ténèbres je marchais à sa lumière;
4 Comme j’étais aux jours de mon automne, quand le conseil secret de +Dieu présidait sur ma tente;
5 Quand le Tout-puissant était encore avec moi, et que mes jeunes gens m’entouraient;
6 Quand je lavais mes pas dans le caillé, et que le rocher versait auprès de moi des ruisseaux d’huile ! –
7 Quand je sortais pour aller à la porte de la ville, quand je préparais mon siège sur la place :
8 Les jeunes gens me voyaient et se cachaient, et les vieillards se levaient et se tenaient debout;
9 Les princes s’abstenaient de parler et mettaient la main sur leur bouche,
10 La voix des nobles s’éteignait, et leur langue se collait à leur palais.
11 Quand l’oreille m’entendait, elle m’appelait bienheureux; quand l’oeil me voyait, il me rendait témoignage;
12 Car je délivrais le malheureux qui implorait du secours, et l’orphelin qui était sans aide.
13 La bénédiction de celui qui périssait venait sur moi, et je faisais chanter de joie le coeur de la veuve.
14 Je me vêtais de la justice, et elle me revêtait; ma droiture m’était comme un manteau et un turban.
15 J’étais, moi, les yeux de l’aveugle et les pieds du boiteux;
16 J’étais un père pour les pauvres et j’examinais la cause de celui qui m’était inconnu;
17 Et je brisais la mâchoire de l’inique, et d’entre ses dents j’arrachais la proie.
18 Et je disais : J’expirerai dans mon nid, et mes jours seront nombreux comme le sable;
19 Ma racine sera ouverte aux eaux, et la rosée séjournera sur ma branche;
20 Ma gloire restera toujours nouvelle avec moi, et mon arc rajeunira dans ma main.
21 On m’écoutait et on attendait, et on se taisait pour avoir mon conseil;
22 Après que j’avais parlé on ne répliquait pas, et mon discours distillait sur eux;
23 Et on m’attendait comme la pluie, et on ouvrait la bouche comme pour la pluie de la dernière saison.
24 Si je leur souriais, ils ne le croyaient pas, et ils ne troublaient pas la sérénité de ma face.
25 Je choisissais pour eux le chemin et je m’asseyais à leur tête, et je demeurais comme un roi au milieu d’une troupe, comme quelqu’un qui console les affligés.

Un commentaire pour Job 29

  1. Ping : Job, un homme pieux | www.la-Bible.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s