Evangile de Marc


Ce Marc, désigné comme rédacteur de notre second évangile, est généralement identifier comme étant le personnage de ce nom mentionné dans les épîtres aux Colossiens et à Philémon, et qui apparaît dans le récit des Actes. C’était un juif de naissance (Colossiens 4.10-11), il s’appelait Jean (Jochanan, l’Éternel fait grâce) et avait ajouté à ce nom hébreu le nom romain de Marc. Il était de Jérusalem, où sa mère recevait dans sa maison les assemblées de l’Eglise. C’est là que l’apôtre Pierre se rendit après avoir été délivré de la prison. (Actes 12.12) Pierre appelle Marc son fils (1 Pierre 5.13) ; on en a conclu avec vraisemblance que ce jeune homme avait été amené par l’apôtre à la foi chrétienne. Marc était cousin de Barnabas, le compagnon d’œuvre de Paul. (Colossiens 4.10). On le voit par la suite accompagner ces deux derniers dans leurs voyages missionnaires (voir le livre des Actes chapitre 13 à 15).
Cet évangile a été écrit d’abord pour le monde romain. Il annonce Jésus-Christ comme Le Sauveur (le Héros) afin que présenter comme quelqu’un d’exceptionnel, Il attire l’attention de ses lecteurs pour que ceux-ci puissent comprendre le salut offert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s