Esaïe 63


1 Qui est celui-ci, qui vient d’édom, de Botsra, avec des habits teints en rouge, celui-ci, qui est magnifique dans ses vêtements, qui marche dans la grandeur de sa force ? C’est moi, qui parle en justice, -puissant pour sauver.
2 -Pourquoi y a-t-il du rouge à tes vêtements, et tes habits sont-ils comme celui qui foule dans la cuve ?
3 J’ai été seul à fouler le pressoir, et d’entre les peuples pas un homme n’a été avec moi; et je les ai foulés dans ma colère, et je les ai écrasés dans ma fureur, et leur sang a rejailli sur mes habits, et j’ai souillé tous mes vêtements.
4 Car le jour de la vengeance était dans mon coeur, et l’année de mes rachetés était venue.
5 Et je regardai, et il n’y avait point de secours; et je m’étonnai de ce qu’il n’y avait personne qui me soutînt; et mon bras m’a sauvé, et ma fureur m’a soutenu.
6 Et j’ai foulé les peuples dans ma colère, et je les ai enivrés dans ma fureur; et j’ai fait couler leur sang à terre.
7 Je rappellerai les bontés de l’Éternel, les louanges de l’Éternel, selon tout ce dont l’Éternel nous a comblés, et les grands bienfaits envers la maison d’Israël, dont il l’a comblée selon ses compassions et selon la multitude de ses bontés.
8 Et il dit : Certainement ils sont mon peuple, des fils qui ne mentiront pas; et il est devenu leur sauveur.
9 Dans toutes leurs détresses, il a été en détresse, et l’Ange de sa face les a sauvés; dans son amour et dans sa miséricorde il les a rachetés, et il s’est chargé d’eux, et il les a portés tous les jours d’autrefois;
10 mais ils se rebellèrent et contristèrent l’Esprit de sa sainteté, et il se changea pour eux en ennemi; lui-même, il combattit contre eux.
11 Mais il se souvint des jours d’autrefois, de Moïse, de son peuple : Où est celui qui les fit monter de la mer, avec les bergers de son troupeau ? Où est celui qui mit l’Esprit de sa sainteté au dedans de lui,
12 son bras magnifique les faisant marcher par la droite de Moïse; -qui fendit les eaux devant eux pour se faire un nom à toujours,
13 qui les a fait marcher par les abîmes, comme un cheval dans le désert ? Ils ne bronchaient pas.
14 Comme une bête descend dans la vallée, l’Esprit de l’Éternel leur donna du repos. Ainsi tu as conduit ton peuple, pour te faire un nom magnifique.
15 Regarde des cieux, et vois, de la demeure de ta sainteté et de ta magnificence ! Où sont ta jalousie et ta puissance, le frémissement de tes entrailles et de tes compassions ? Se retiennent-elles envers moi ?
16 Car tu es notre père : si Abraham ne nous connaît pas, et si Israël nous ignore, toi, éternel, tu es notre Père; ton nom est : Notre rédempteur, de tout temps.
17 Pourquoi nous as-tu fait errer, ô Éternel, loin de tes voies, et as-tu endurci notre coeur pour ne pas te craindre ? Retourne-toi, à cause de tes serviteurs, des tribus de ton héritage.
18 Ton peuple saint ne l’a possédé que pour peu de temps; nos ennemis ont foulé aux pieds ton sanctuaire.
19 Nous sommes comme ceux sur lesquels tu n’as jamais dominé, qui ne sont pas appelés de ton nom.

 

 

 

7 commentaires pour Esaïe 63

  1. Ping : Une tasse trop pleine | www.la-Bible.info

  2. Ping : Un vieux violon crasseux | www.la-Bible.info

  3. Ping : Journée de reconnaissance | www.la-Bible.info

  4. Ping : La bonté de Dieu | www.la-Bible.info

  5. Ping : 7. Les vêtements du vainqueur et du roi | www.la-Bible.info

  6. Ping : Dieu, le Père | www.la-Bible.info

  7. Ping : La vue et le regard | www.la-Bible.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.