La récompense


“Il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu est, et qu’il récompense ceux qui le recherchent… (Moïse) estima l’opprobre du Christ un plus grand trésor que les richesses de l’Égypte ; car il regardait à la récompense”. Hébreux 11. 6, 26

Nos relations avec Dieu sont établies sur le principe de la grâce seule. “C’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi, et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu” (Ephésiens 2. 8). Mais Dieu ajoute quelque chose à ce don du salut : il promet une récompense à ceux qui le recherchent !

Il ne faut pas donner au mot « récompense » le sens qu’il a dans notre langage courant, c’est-à-dire un bien matériel ou moral, donné et reçu pour une bonne action, un service rendu ou quelque mérite particulier. Non, il s’agit d’un cadeau de Dieu, sans contrepartie. Nous comprenons ainsi que Dieu, qui ne nous doit rien, désire montrer qu’Il apprécie la manière dont nous aurons cherché à Lui plaire.

Quelle forme prendra cette récompense à venir ? Sans doute une approbation publique du Seigneur, comme le montrent d’une manière figurée les couronnes dont parlent différentes épîtres. C’est aussi ce que peut représenter, de façon imagée, l’autorité sur des villes accordée par l’homme noble à ses esclaves, ceux qui ont fait fructifier ce qu’il leur avait confié pendant le temps de son absence (Luc 19. 11-27). Dans la présence de leur Maître, ces fidèles serviteurs n’auront aucune pensée de satisfaction personnelle, mais ils seront heureux d’être “à la louange de sa gloire” (Ephésiens 1. 12).

Tous les enfants de Dieu ont la même place dans son amour. Dans la maison du Père, nous penserons seulement à la grâce divine qui nous a sauvés. Cependant, quand le Seigneur Jésus apparaîtra en gloire au monde avec les siens, chaque racheté portera les récompenses de son dévouement à Christ, de son travail pour lui, des souffrances endurées dans les circonstances difficiles de la terre. Soyons de ceux qui aiment son apparition et pensent à la seule gloire du Seigneur quand il sera “glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru” (2 Thessaloniciens 1. 10).

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.