Un bien-aimé


“L’ancien à Gaïus, le bien-aimé, que j’aime dans la vérité”. 3 Jean 1

« J’ai éprouvé une très grande joie à rencontrer quelques-uns de tes enfants qui marchent dans la vérité, conformément au commandement que nous avons reçu du Père. » La Bible, 2 Jean 4

La 3e lettre de Jean est l’une des plus courtes de la Bible : elle n’a qu’un chapitre qui ne comporte que 15 versets. Elle s’adresse à un homme, Gaïus. Qui est ce Gaïus ?

À quatre reprises (v. 1, 2, 5, 11), Gaïus est appelé “bien-aimé”. Quelle belle expression ! Mais pourquoi Gaïus est-il un bien-aimé ?

Je souhaite qu’à tous égards tu prospères et que tu sois en bonne santé, comme ton âme prospère” (v. 2). Ainsi l’âme de Gaïus prospère ! Nous pouvons avoir une santé flo­rissante, mais une âme fragile ! Notre âme connaîtra une bonne santé spirituelle, si nous la recherchons en demeurant près de Jésus, en nous laissant instruire par ses paroles et en mettant en pratique ses recommandations.

Tu marches dans la vérité” (v. 3). Dans une période où les erreurs foisonnent, il est de première importance de connaître la vérité (2 Jean 1), de la connaître non pas partiel­lement, mais dans sa totalité, sans rien retrancher, mais aussi sans rien ajouter ! Cette vérité ne doit pas être connue simplement par l’intelligence, mais elle doit être reçue par le coeur. Marcher dans la vérité, c’est suivre les traces du Seigneur Jésus et mettre en pratique les désirs de son coeur.

Tu agis fidèlement dans tout ce que tu fais pour les frères” (v. 5). Si nous sommes fidèles au Seigneur, nous agirons avec fidélité dans toutes nos actions, envers nos proches en particulier. C’est en montrant notre dévouement et notre amour envers tous ceux qui nous entourent que nous montrerons notre attachement de coeur à Christ.

Les frères “ont rendu témoignage à ton amour devant l’assemblée” (v. 6). Quel ma­gnifique témoignage ! C’est le secret de l’activité de Gaïus, mais c’est aussi le secret de l’activité de tout croyant. L’amour de Dieu versé dans nos coeurs par le Saint Esprit doit se répandre à l’extérieur sur notre entourage, notre famille, nos frères, nos voisins. Que Dieu nous accorde de ne pas faire obstacle à l’action de l’Esprit Saint, et qu’il fasse débor­der nos coeurs de l’amour qu’il y verse !

Gaïus avait une âme en bonne santé, il marchait dans la vérité en agissant fidèlement dans toutes ses actions et rendait un excellent témoignage… Il méritait bien le titre de “bien-aimé” ! Cherchons donc à lui ressembler.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.