Rendre témoignage dans une prison afghane


“Soyez toujours prêts à répondre… avec douceur et crainte”. 1 Pierre 3. 15

« Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les écoutaient. » La Bible, Actes 16. 26

En août 2001, huit employés chrétiens de l’ONG Shelter Now en Afghanistan ont été emprisonnés par les talibans pour avoir montré à une famille afghane le film « Jésus ». Ils ont partagé les mêmes locaux de détention que les Afghans et ils se sont efforcés de respecter leur culture. Ainsi, en portant un voile (le tchador), les employées chré­tiennes donnaient confiance aux femmes afghanes emprisonnées avec elles. Une journaliste britannique qui était aussi dans la même prison, raconte : « Bien qu’elles soient très différentes les unes des autres, ces chrétiennes ont une chose en commun : ce sont des femmes fortes. Il se dégage d’elles une chaleur formidable, en même temps qu’une grande simplicité. C’est visiblement leur grande foi en Dieu qui les a aidées à supporter tout cela. Mes compagnes de cellule chantaient des chants de leur propre composition (c’étaient des versets bibliques mis en musique). »

Les hommes ont établi de bonnes relations avec les talibans qui les surveillaient. Ils n’ont pas hésité à intervenir en faveur des Afghans maltraités ou malades autour d’eux. Les prisonniers afghans « étaient profondément impressionnés par la manière dont Peter et Georg pratiquaient leur foi. Ils venaient les voir le matin, lorsqu’ils priaient et lisaient la Bible. Pour les Afghans, prier était une obligation rituelle qui ne nécessitait que peu de temps. Mais ces étrangers ne s’arrêtaient plus de prier et ils lisaient très longtemps dans leur livre saint. De plus, Georg jeûnait tous les vendredis, le jour sacré des musulmans ! « Vous êtes vraiment des croyants, reconnaissaient-ils, pas comme beaucoup d’étrangers qui ne croient en aucun dieu et ne possèdent aucun livre sacré. » Parfois, ils pénétraient dans la cellule simplement pour regarder la Bible de Georg. Ils demandaient la permis­sion de la tenir dans leurs mains. Ils se lavaient soigneusement les mains, prenaient le livre avec beaucoup d’égards et le serraient contre leur coeur. Parfois, ils embrassaient même la Bible respectueusement. Certains demandaient à Georg de leur en lire des pas­sages. Ils étaient curieux et avides de connaître son contenu. »

Cela a laissé des traces… « De nombreuses portes sont désormais ouvertes en Afgha­nistan pour l’ONG Shelter Now. De plus, plusieurs de ses membres, qui ont pourtant beaucoup souffert et couru un très grand danger lors de leur captivité, sont retournés poursuivre le travail commencé. »

Extrait avec autorisation de « Entre les mains des Talibans » par E. Mühlan et Shelter Now, La Maison de la Bible, 2005

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Rendre témoignage dans une prison afghane

  1. Méditation Quotidienne dit :

    Bonjour § un grand merci pour votre travail à la Gloire de Dieu. QDVB——Galates 6. 9 Ne nous lassons pas de faire le bien; car nous moissonnerons au temps convenable, si nous ne nous relâchons pas. 10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l’occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi.
    Psaume 126:5 Ceux qui sèment avec larmes Moissonneront avec chants d’allégresse.
    1 Corinthiens 15:58 Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, travaillant de mieux en mieux à l’oeuvre du Seigneur, sachant que votre travail ne sera pas vain dans le Seigneur.

Répondre à Méditation Quotidienne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.