Joseph – type de Christ


“Ayant une si grande nuée de témoins qui nous entoure… courons avec patience la course qui est devant nous, les yeux fixés sur Jésus, le chef de la foi et celui qui la mène à l’accomplissement”. Hébreux 12. 1, 2

Conducteur, lire la Bible, imiterParmi les personnages de l’Ancien Testament qui préfigurent le Seigneur Jésus, Joseph est peut-être le plus représentatif. Néanmoins, il y a des différences qui sont de nature à nous faire voir l’excellence et la perfection de notre Seigneur :
– Joseph est aimé de son père plus que tous ses frères (Genèse 37. 3). Jésus dit à son Père, en parlant des disciples : “Tu les as aimés comme tu m’as aimé” (Jean 17. 23).
– Joseph est haï de ses frères à cause du favoritisme de Jacob et peut-être aussi à cause d’une touche de vanité, perceptible dans son empressement à leur rapporter ses rêves (Genèse 37. 4, 8). Jésus, lui, a été haï sans cause (Jean 15. 25).
– Joseph est jeté dans une citerne vide, puis vendu, mais non mis à mort (Genèse 37. 22). Pour Jésus, la mort ne lui a pas été épargnée (Jean 19. 7).
– Joseph est jeté en prison à la suite d’une accusation injuste (Genèse 39. 20). Jésus est mort comme porteur de nos péchés, pour en subir le jugement (1 Pierre 3. 18).
– Joseph est libéré de prison grâce aux paroles de l’échanson (Genèse 41. 9-14). Jésus a été
ressuscité par la gloire du Père (Romains 6. 4).
– Joseph reçoit un nouveau nom, Tsaphnath-Pahnéakh (soutien de vie) (Genèse 41. 45). Jésus a reçu de Dieu le nom qui est au-dessus de tout nom, le même que celui de son abaissement, celui de Jésus (Dieu sauveur) (Philippiens 2. 9-11).

Même si la Bible ne mentionne aucune défaillance dans la vie de Joseph, il était un homme comme les autres, avec ses faiblesses et ses insuffisances. Seul Jésus pouvait dire, en parlant de Dieu son Père : “Je fais toujours ce qui Lui est agréable” (Jean 8. 29).

Les hommes de Dieu dont la Bible nous parle, sont présentés comme exemples de confiance en Dieu dans bien des circonstances. C’est leur foi que nous devons imiter, même si elle a été parfois défaillante. Mais, au-delà de leur exemple, fixons surtout les yeux sur Jésus. “Lui qui est le chef de la foi et celui qui la conduit à l’accomplissement” nous a précédés dans le chemin.

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.