Le journal de J.-D. Rockefeller


“Combien sont beaux sur les montagnes les pieds de celui qui apporte de bonnes nouvelles, qui annonce la paix, qui apporte des nouvelles de bonheur, qui annonce le salut”. Ésaïe 52. 7

« Le Seigneur prononce une parole ; les messagères de bonne nouvelle forment une troupe nombreuse. » La Bible, Psaumes 68:12

John Davidson Rockefeller, le fondateur de l’empire industriel qui porte son nom, est surtout connu comme un des pionniers de l’industrie pétrolière américaine. Il a aussi été un grand patron de presse, créant plusieurs quotidiens et hebdomadaires. Il a utilisé son immense fortune pour financer diverses fondations. Il a dirigé longtemps lui-même ses affaires et il est décédé en 1937 à l’âge de 98 ans.

À partir de 90 ans, il ne se rendait plus à son bureau, mais il continuait à lire et commenter tous les jours son journal favori. Il faisait fréquemment remarquer à ses collaborateurs qui venaient lui rendre visite, qu’il faudrait augmenter son nombre de pages. En fait, les proches de J.-D.R., redoutant qu’une émotion ne lui soit fatale, faisaient imprimer à son intention une édition spéciale de son journal, où toutes les mauvaises nouvelles étaient supprimées! Dans ces conditions le nombre de pages diminuait beaucoup!

Il est vrai que, chaque matin, toute la presse du monde apporte à ses lecteurs un grand nombre d’informations attristantes: guerres, catastrophes naturelles, meurtres, problèmes économiques… et aussi avis de décès! L’homme est curieux de connaître tout ce qu’il y a de nouveau, aujourd’hui comme hier. Au temps de l’apôtre Paul, “tous les Athéniens et les étrangers séjournant à Athènes ne passaient leur temps qu’à dire ou à écouter quelque nouvelle” (Actes 17. 21). À toutes ces nouvelles quotidiennes, chacun réagit différemment suivant qu’il est, qu’il soit ou non directement concerné. Mais elles ont souvent un goût d’amertume.

Le croyant, lui, connaît de bonnes nouvelles, dont la source n’est pas une agence de presse, mais une source beaucoup plus sûre: la Parole de Dieu! Elle déclare que, laissé à lui-même, l’homme doit mourir et être jugé (Hébreux 9. 27). Mais elle annonce aussi la paix à tout pécheur qui se repent et lui promet un bonheur éternel avec le Seigneur Jésus.

Est-ce que ce ne sont pas là de bonnes nouvelles? et ne devrions-nous pas les annoncer? “Philippe… leur annonçait les bonnes nouvelles concernant le royaume de Dieu et le nom de Jésus Christ” (Actes 8. 12). Le Seigneur lui-même “est venu, et a annoncé la bonne nouvelle de la paix” (Ephésiens 2. 17).

Imitons-les donc sans nous lasser!

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le journal de J.-D. Rockefeller

  1. Christiane dit :

    AMEN

  2. fue dit :

    Bonjour,
    Je voulais vous remercier pour votre merveilleux travail qu’est d’annoncer la bonne nouvelle par le biais de ces textes. C’est très fortifiant et encourageant afin de continuer sur la route de notre DIEU VIVANT… DIEU VOUS BENISSE ABONDAMENT

  3. Cyril Emethode Siassia Banzouzi dit :

    Bonjour le message est plein intérêt. Dieu nous enseigne la crainte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s