Qui rétablira la paix?


"Comme un père a compassion de ses enfants, l’Eternel a compassion de ceux qui le craignent" La Bible, Psaume 103:13

« Comme un père a compassion de ses enfants, l’Eternel a compassion de ceux qui le craignent » La Bible, Psaume 103:13

Il y a très longtemps, les ancêtres des Sawis, peuple peu connu d’Indonésie, avaient enfermé toute leur culture dans un cycle incessant de guerres. Le moindre faux pas d’un membre d’une tribu voisine pouvait plonger la population d’une région entière dans une guerre violente et meurtrière.

Les Sawis avaient cependant une étrange coutume pour rétablir la paix entre eux. Voici comment cela se passait: Les tribus concernées se rassemblent et se tiennent en face l’une de l’autre. Une appréhension et une tension se manifestent de part et d’autre. Des mères anxieuses serrent leur bébé contre elles.
Tout à coup, un père, au visage déformé par l’émotion, et pourtant résolu à exécuter son plan, court en direction de la tribu opposée, son petit enfant dans les bras. Sa femme, hurlant de douleur, le suit. Des centaines d’yeux inquiets suivent le trio: cet homme tiendra-t-il bon dans sa décision? Ou bien changera-t-il d’avis au dernier moment, comme tant d’autres?
Son enfant dans les bras, le père atteint la foule de la tribu ennemie qui l’attend. Pendant un court instant, il scrute le visage des chefs de cette tribu. Il choisit un homme qu’il juge digne de confiance et lui tend son enfant. Ému, celui-ci le prend doucement des bras du père, conscient de la lourde responsabilité qu’il endosse. Le même scénario se produit ensuite dans la tribu qui vient de recevoir l’enfant. Un des siens offre son enfant à l’autre tribu.

L’unique moyen de rétablir la paix entre tribus ennemies est d’échanger un nourrisson. L’enfant offert à la tribu opposée représente la garantie de la paix et l’homme qui a reçu l’enfant doit faire respecter ce contrat. Tous ceux qui acceptent l’enfant comme gage de paix viendront alors poser les mains sur lui, scellant ainsi leur pacte de paix avec l’autre tribu. Par ce rite public, les griefs du passé sont réglés et, tant que l’enfant est en vie, la trahison, l’agression et la guerre sont impossibles.
Chez les Sawis, il était nécessaire d’échanger un enfant de paix pour que le cycle sans fin de guerres soit rompu. Cet enfant était le seul moyen de faire cesser les batailles interminables et de faire régner la paix. Cependant, cette paix dépendait de la vie fragile de l’enfant.

Afin d’offrir sa paix à l’humanité en révolte contre lui, Dieu a fait une chose semblable à la coutume des Sawis: Dans son grand amour pour nous, il nous a donné un “Enfant de paix” qui garantit parfaitement la paix pour toujours. Dieu a offert cet Enfant une fois pour toutes aux hommes du monde entier et pour tous les temps. Des centaines d’années à l’avance, le prophète Esaïe avait parlé de cet Enfant comme s’il était déjà là. Il avait écrit: “Un Enfant nous est né, un Fils nous est donné…On l’appellera… Prince de la Paix” (Esaïe 9,5).
Cet Enfant de paix, c’est Jésus, le Fils bien-aimé de Dieu! Voici ce que nous lisons dans l’Evangile: “Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle” (Jean 3,16).

Pour rétablir la paix entre lui et les hommes, Dieu a donné son propre Fils. Cependant, personne n’était digne de le recevoir. Les hommes l’ont rejeté, ils l’ont trahi, haï, maltraité… ils l’ont tué en le clouant sur une croix. Dieu savait que tout cela arriverait. Mais il savait également que c’était le seul et unique moyen d’offrir la paix aux hommes.
Le sang de Jésus répandu apportait en même temps l’expiation afin d’apaiser la colère de Dieu contre les hommes pécheurs. Sans cet Enfant de paix, la réconciliation avec Dieu est impossible! Jésus n’est resté ni sur la croix ni dans le tombeau. Il est ressuscité d’entre les morts. Il est vivant pour toujours et, de ce fait, il est la garantie de la paix éternelle pour tous ceux qui croient en lui et l’acceptent.

Vous qui lisez ces lignes, recevez Jésus dans votre vie. Croyez que Jésus a sacrifié sa vie pour vous offrir la paix et la vie éternelles. Regrettez vos péchés, confessez-les lui et, avec son aide, abandonnez-les. Grâce à l’Enfant de paix – Jésus – la paix entre vous et Dieu sera rétablie. Et ainsi, le Seigneur vous aidera à devenir un agent de paix dans votre entourage et peut-être bien au-delà. Ce sera à vous de tendre la main le premier afin de faire la paix avec vos proches. Cette paix de Dieu que vous avez la possibilité de recevoir est une paix qui dure pour toujours. Elle est offerte à tous.

Cette paix vous est offerte, chère lectrice, cher lecteur de ce feuillet! Il serait insensé de refuser cette paix plus longtemps!

www.dieu-mon-ami.org

Passages relatifs

  • Le Seigneur vous donnera lui-même un signe: Voici, la jeune fille sera enceinte et elle enfantera un fils, elle lui donnera pour nom: Emmanuel (Dieu avec nous). Esaïe 7,14
  • L’ange lui dit: – N’aie pas peur, Marie, car Dieu t’a accordé sa faveur. Voici: bientôt tu seras enceinte et tu mettras au monde un fils; tu le nommeras Jésus. Luc 1, 30-31
  • Voici dans quelles circonstances Jésus-Christ vint au monde: Marie, sa mère, était liée par fiançailles à Joseph; or elle se trouva enceinte par l’action du Saint-Esprit, avant qu’ils n’aient vécu ensemble. Matthieu 1,18
  • Joseph, son futur mari, était un homme bon et droit. Il ne voulut pas la dénoncer publiquement. C’est pourquoi il se proposait de rompre ses fiançailles sans en divulguer la raison. Matthieu 1,19
  • Il réfléchissait à ce projet quand un ange du Seigneur lui apparut en rêve et lui dit: – Joseph, descendant de David, ne crains pas de prendre Marie pour femme, car l’enfant qu’elle porte vient de l’Esprit Saint. Matthieu 1,20
  • Elle donnera naissance à un fils, tu l’appelleras Jésus. C’est lui qui, en effet, sauvera son peuple de ses péchés. Matthieu 1,21
  • Un enfant est né, un fils nous est donné. Et il exercera l’autorité royale, il sera appelé Merveilleux Conseiller, Dieu fort, Père à jamais et Prince de la Paix. Esaïe 9,5

Si tu veux considérer Jésus comme Prince de paix dans ta vie, clique sur l’enveloppe:

Contact

Cet article, publié dans Pensée du jour, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Qui rétablira la paix?

  1. mymy28 dit :

    Amen Jésus est mon Sauveur et mon Seigneur et je le servirez toute ma vie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s