Dimensions infinies


“Que vous soyez capables de comprendre avec tous les saints quelle est la largeur et la longueur et la profondeur et la hauteur, — et de connaître l’amour du Christ qui surpasse toute connaissance”.  Éphésiens 3. 18-19

"En effet, j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, 39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur." La Bible, Romains 8:38-39

« En effet, j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. » La Bible, Romains 8:38-39

Paul désirait que les Éphésiens n’en restent pas à la seule connaissance de leur salut, ou même des grandes perspectives du plan divin qu’il venait de leur tracer dans les chapitres précédents. Il priait pour qu’en eux-mêmes, dans leur être intérieur, ils soient imprégnés de Christ et de l’amour divin. Il souhaitait que cette imprégnation soit si importante qu’elle les rende capables de comprendre quelque chose de l’infini du projet de Dieu à l’égard de l’humanité, projet dont il présente toutes les dimensions.

Sa largeur, aussi étendue que l’amour de Dieu qui aime tous les hommes sans exception et leur offre son salut. Un salut qui va jusqu’au bout de la terre (Esaïe 49. 6), puisqu’il invite quiconque, en tout lieu, à croire en Jésus Christ, le seul nom par lequel un homme peut être sauvé.
Sa longueur, aussi infinie que l’éternité! Le temps n’existe pas pour Dieu; dès avant la fondation du monde, son plan était prêt (Ephésiens 1. 4). Il se déroule maintenant dans ce qui est, pour nous, le temps et il trouvera son plein aboutissement dans l’éternité où le temps ne sera plus.
Sa profondeur, aussi insondable que les souffrances de Christ. Pour tirer les hommes de leur profonde misère, le Fils de Dieu s’est anéanti en se faisant homme comme eux. Il a consenti à mourir, à descendre “dans les parties inférieures de la terre” (Ephésiens 4. 9).
Sa hauteur, aussi élevée que la gloire de Christ ressuscité qui est “monté au-dessus de tous les cieux” (v. 10). C’est de là qu’il va venir nous chercher pour nous introduire là où il se trouve, afin que nous partagions sa gloire.

Ainsi, dans toutes ses dimensions, c’est sur le Christ Jésus que repose le plan de Dieu et c’est en lui qu’il aura son plein déploiement: la manifestation des “immenses richesses de sa grâce, dans sa bonté envers nous dans le Christ Jésus” (Ephésiens 2. 7).

La méditation de ces pensées éternelles de Dieu nous fait saisir quelque chose de l’infini de l’amour du Christ et comprendre pourquoi il surpasse toute connaissance.

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.