Le voici!


“Voici mon serviteur que j’ai élu, mon bien-aimé, en qui mon âme a trouvé son plaisir; je mettrai mon Esprit sur lui, et il annoncera le jugement aux nations. Il ne contestera pas, il ne criera pas, et personne n’entendra sa voix dans les rues; il ne brisera pas le roseau froissé et il n’éteindra pas le lumignon qui fume, jusqu’à ce qu’il ait fait triompher le jugement; et les nations espéreront en son nom”. Matthieu 12. 18-21

"Il ne brisera point le roseau cassé, Et il n'éteindra point la mèche qui brûle encore; Il annoncera la justice selon la vérité." La Bible, Esaïe 42:3

« Il ne cassera pas le roseau abîmé et n’éteindra pas la mèche qui fume encore, mais c’est en toute vérité qu’il révélera le droit. » La Bible, Esaïe 42:3

Quelle apparition que celle de l’humble Jésus de Nazareth quand il commence son ministère public! Il vient au Jourdain en même temps que les Juifs repentants. Il pourrait être confondu avec eux, car aucune apparence particulière ne l’en distingue. Mais Jean Baptiste le discerne. Conduit par l’Esprit Saint, il déclare: “Voilà l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde!” (Jean 1. 29). Avant de naître, Jean avait déjà tressailli quand Marie, enceinte de Jésus, était venue saluer Élisabeth, elle-même enceinte de Jean (Luc 1. 41).

La prophétie d’Ésaïe 42, citée par Matthieu, se réalise sous les yeux de Jean: l’Esprit Saint descend sur Jésus, sous la forme d’une colombe, et il entend la voix du Père proclamer: “Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai trouvé mon plaisir” (Matthieu 3. 16, 17). La déclaration de Jean est ainsi confirmée. C’est pourquoi le lendemain, quand il voit Jésus qui marche, il peut répéter à ses deux disciples: “Voilà l’Agneau de Dieu!” (Jean 1. 36).

Durant les années de son ministère, la marche de Jésus n’a fait que confirmer la prophétie d’Ésaïe. Il n’a pas agi en démagogue avec des discours enflammés pour exciter les foules. Il s’est occupé des faibles, de ceux qui étaient semblables à des roseaux pliés, et il ne les a pas cassés. Il s’est approché des misérables pour ranimer la flamme qui vacillait dans leur cœur. Jamais il n’a eu des paroles dures à leur égard: elles auraient éteint ces lumignons. Oui, tout son ministère a été caractérisé par l’amour, la patience, la grâce et la vérité. C’est seulement aux chefs religieux orgueilleux qu’il a adressé des paroles dures (Matthieu 23).

Jésus est venu sans prétention et avec humilité pour ôter le péché au lieu de détruire le pécheur. Encore aujourd’hui, il ne se lasse pas de sauver et de pardonner. Il poursuivra inlassablement son œuvre jusqu’à ce qu’il ait fait triompher la justice sur toute la terre, car il est “l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin” (Apocalypse 21. 6).

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le voici!

  1. mc arthur St louis dit :

    Sent from Yahoo Mail on Android

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.