Harmonie entre le Père et le Fils


“Celui qui m’a envoyé est avec moi; il ne m’a pas laissé seul, parce que moi, je fais toujours ce qui lui est agréable”.  Jean 8. 29

Jean 1:18C’est dans une totale harmonie de pensée avec son Père que Jésus, le Fils de Dieu, est venu sur cette terre, envoyé par Dieu et venant de son plein gré.

Cette harmonie de pensée ne connaîtra aucune défaillance tout au long de sa vie, pour la simple raison que le Père et le Fils ne se sont jamais écartés l’un de l’autre; nous le lisons: “Il ne m’a pas laissé seul”.

L’unique désir du Seigneur était d’accomplir la volonté de son Père. Comment aurait-il donc pu faire autre chose que ce qu’il voyait faire au Père (Jean 5. 19)? Il n’y avait pas conflit dans le Seigneur, comme cela se produit en nous, entre la volonté du Père et une autre volonté qui lui aurait été personnelle. De la même manière, il ne pouvait pas enseigner quelque chose sans l’avoir reçu auparavant de son Père. Tout ce qu’il disait n’était que l’expression de ce qu’il avait entendu de lui.

Aucune influence extérieure, aucune tentation, aucune souffrance n’ont jamais entamé cette entière dépendance du Seigneur qui ressentait pourtant toutes les circonstances de sa vie terrestre comme un homme, un homme parfaitement sensible, les ressent.

Cette identification de pensées du Père et du Fils, cette communion intime dans les buts comme dans les moyens, constituait une source de joie constante pour le Père et le Fils:

– Joie pour le Père de voir son Fils le glorifier par une telle adhésion à ses pensées et par une telle obéissance.

– Joie pour le Fils d’agir selon la volonté d’amour du Père, de faire les choses qui lui plaisent, et joie aussi à la pensée que son obéissance a accompli les conseils divins.

La chaleur et la profondeur d’une telle communion mettent en relief la souffrance infinie du Seigneur quand il fut abandonné de son Dieu pendant les trois heures de l’expiation. Béni soit-il d’avoir accepté cette souffrance, après celles qu’il avait déjà endurées, pour que notre communion puisse être maintenant et pour toujours avec le Père et avec son Fils Jésus Christ (1 Jean 1. 3)!

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s