“Toi, suis-moi”


“Pierre, voyant (le disciple que Jésus aimait), dit à Jésus: Seigneur, et celui-ci, que lui arrivera-t-il? Jésus lui dit: Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe? Toi, suis-moi”. Jean 21. 21, 22

"...Pierre lui dit: Oui, Seigneur, tu sais que je t'aime. Jésus lui dit: Sois berger de mes brebis." La Bible, Jean 21:16

« …Pierre lui dit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Sois berger de mes brebis. » La Bible, Jean 21:16

Pierre avait renié le Seigneur trois fois publiquement mais, dans son amour, le Seigneur s’est occupé de lui. Pierre s’est repenti et a retrouvé la communion avec lui. Alors le Seigneur le rétablit dans son service publiquement. Il veut non seulement en faire un pécheur d’hommes, mais aussi un berger pour les croyants. Il lui confie ce qu’il a de plus précieux, son troupeau: “Pais mes agneaux… Sois berger de mes brebis… Pais mes brebis”, puis il lui indique “de quelle mort il glorifierait Dieu” (Jean 21. 18, 19). Il montre à Pierre qu’il sera un jour arrêté, lié et conduit à la mort. C’est aussi l’assurer que plus jamais il ne reniera son Maître, même dans le martyre. Pierre avait renié Jésus pour sauver sa vie; il la perdra en lui restant fidèle.

La repentance sincère entraîne toujours le désir de s’engager et de témoigner. C’est pour cela que le Seigneur ajoute: “Suis-moi”. Mais, plutôt que de suivre le Seigneur qui s’éloigne, Pierre se retourne et voit suivre Jean, “le disciple que Jésus aimait”. Une pensée lui traverse l’esprit: “Seigneur, et celui-ci, que lui arrivera-t-il?” Par curiosité, non par jalousie, il désire savoir ce qui arrivera à son ami. Quelle sera sa fin? Va-t-il aussi souffrir le martyre ou rester en vie jusqu’à ce que le Seigneur revienne?

Les questions que nous pourrions poser sur l’avenir d’autres croyants ne regardent que le Seigneur. Aussi Jésus laisse-t-il en suspens ce qui arrivera à Jean: “Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe?” Notons la délicatesse de la réponse. Jésus ne dit pas à Pierre: Ce n’est pas ton affaire, mais simplement, dans une tournure positive, “Que t’importe? Toi, suis-moi”. Il veut amener Pierre à réfléchir par lui-même à l’opportunité de son mouvement de curiosité.

Nous sommes souvent plus occupés de ce que font les uns ou les autres que du Seigneur lui-même. Mais le Seigneur demande à chacun simplement de le suivre. Les occupations et l’avenir de mes frères et sœurs ne changent rien à mon appel et au chemin que le Seigneur a tracé pour moi.

P.a.S

Si un de ces versets t’a touché, raconte ce qu’il a produit dans ta vie, ici.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour “Toi, suis-moi”

  1. pepscafe dit :

    Une scène effectivement touchante et combien encourageante pour toute personne en soif de sens et d’utilité, surtout après une expérience d’échec ! On peut « repartir à zéro…avec Jésus pour berger ! » Lequel berger fait de Pierre un berger à son tour. Merci pour ce partage !
    A noter que le chapitre 21 de Jean, d’où est tiré votre passage du jour, m’a inspiré une leçon pour pré-ados : https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2014/04/23/soif-dutilite/

    Fraternellement et bon WE,
    Pep’s

  2. Nadia Sulty dit :

    Ce texte est tout simplement magnifique ! Il n’y a pas de mot vraiment ! Merci à vous. Que notre seigneur Dieu tout puissant vous benisses pour le travail que vous faites.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.