Jeunes et anciens


“J’exhorte les anciens qui sont parmi vous…: faites paître le troupeau de Dieu qui est avec vous, en veillant sur lui non par contrainte, mais de plein gré… en étant les modèles du troupeau”. 1 Pierre 5. 1-4

"vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d'humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles." La Bible, 1 Pierre 5:5

« Vous qui êtes jeunes, soyez soumis aux anciens. Et tous, dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité; car Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles. » La Bible, 1 Pierre 5:5

On a souvent remarqué que la Parole de Dieu considère le plus souvent le croyant comme faisant partie d’un groupe, ici un troupeau, ailleurs une famille, ailleurs encore une assemblée. Dans un groupe doit régner un certain ordre. Chez les chrétiens, ce n’est ni l’anarchie, ni la démocratie, c’est la volonté du Seigneur qui doit faire autorité. Quel est donc alors le rôle des anciens?

L’image du troupeau et du berger nous en montre différents aspects. Comme le berger, un ancien conduit le troupeau (Hébreux 13. 17): il lui donne de la nourriture, car il est “capable d’enseigner” (1 Timothée 3. 2). Comme surveillant, il veille sur chaque croyant; il paît le troupeau, car il prend soin des saints dans leurs relations entre eux.

Les anciens se qualifient par leur dévouement, leur amour pour les frères et sœurs, leur discrétion et le fait qu’ils ne dominent pas sur les autres. Leur autorité vient de l’exemple qu’ils donnent, et c’est alors qu’ils sont reconnus et estimés (1 Thessaloniciens 5. 12).

Quels sont les membres du troupeau dont ils doivent s’occuper en priorité? Les jeunes, bien entendu, qui ont besoin de nourriture, qui manquent encore d’expérience, qui sont souvent trop absolus dans leurs jugements. Ils désirent avoir une vie de réelle piété. Mais, au contact du monde, ils risquent de se laisser influencer. C’est aux anciens de montrer l’exemple et d’établir avec eux un lien d’écoute et de confiance.

On dit quelquefois: c’est dans l’assemblée que la jeunesse doit s’instruire. Cela veut dire que les jeunes doivent trouver de la nourriture spirituelle dans les réunions habituelles de l’assemblée. Mais aussi qu’un ou des anciens peuvent exercer leur service auprès des jeunes en les rassemblant spécialement, dans des conditions favorisant de vrais échanges.

Une génération qui ne prend pas à cœur sa jeunesse la perd inévitablement. Répondons aux questions que posent les jeunes et faisons-leur découvrir la joie de la consécration au Seigneur. Cela est essentiel pour la santé d’une assemblée, et à terme pour sa survie.

P.a.S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Jeunes et anciens

  1. Merci pour ce sujet si important du suivi de la jeunesse de l’église. De nos jours, c’est vraiment difficile de suivre et gérer les jeunes notamment avec leurs penchants pour le monde et l’environnement qui les entoure, mais cela n’est pas impossible! Donc je voudrais savoir comment gerer avec efficacité la jeunesse de l’église sans être ennuyeux pour eux dans le temps? Merci!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.