Fleuve d‘eau vive


“En la dernière journée, la grande journée de la fête, Jésus se tenait debout et il cria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive. Celui qui croit en moi, comme l’a dit l’Écriture, des fleuves d’eau vive couleront du plus profond de son être. (Or il disait cela de l’Esprit qu’allaient recevoir ceux qui croyaient en lui; car l’Esprit n’était pas encore venu, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié)”. Jean 7. 37-39

fleuve d'eau viveUn fleuve sortait du jardin d’Éden. Il représentait la bénédiction que Dieu accordait à sa créature (Genèse 2. 10). Il se divisait en quatre rivières qui arrosaient la terre de sa bénédiction.

À la fin de l’histoire de l’homme, nous lisons, dans le dernier chapitre de la Bible, qu’un fleuve d’eau vive sort du trône de Dieu et de l’Agneau. Le trône de Dieu nous parle de sa souveraineté, et ce nom, “l’Agneau”, de la nécessité du sacrifice de Jésus Christ pour régler la question du péché. Sur la base de l’œuvre de la croix, la bénédiction peut couler comme un fleuve. Tous ceux qui ont mis leur confiance en Jésus Christ profitent des eaux de ce fleuve, reçoivent la vie éternelle, la vie qui vient de Christ. Ainsi toute bénédiction vient de Dieu.

Aujourd’hui, le Seigneur nous demande d’être de ceux qui apportent cette eau de la vie aux autres. Cette eau vient de l’Esprit de Dieu qu’il a placé en nous et qui habite en nous. Nous nous sommes approchés une fois de Jésus, l’Agneau de Dieu, pour recevoir le pardon de nos péchés, la vie éternelle et le don du Saint Esprit. Maintenant il est nécessaire aussi que nous entretenions et développions cette vie qui est en nous par une communion réelle avec le Seigneur. C’est seulement dans cette attitude pratique que “des fleuves d’eau vive couleront du plus profond de (notre) être” et que d’autres pourront être abreuvés comme nous l’avons été nous-mêmes.

Nous ne sommes pas des Paul, ni même des Barnabas ou des Philippe qui ont été à leur époque de puissants fleuves de bénédiction envers ceux de leur génération. Mais Dieu reste le même: si nous buvons nous-mêmes à la source, nous serons de petits ruisseaux et nous participerons aux plans du Dieu d’amour et de grâce.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.