Être en Christ, le dernier Adam


“Notre vieil homme a été crucifié avec lui (Christ), afin que le corps du péché soit annulé, pour que nous ne soyons plus asservis au péché”.  Romains 6. 6

“C’est-à-dire… d’avoir rejeté le vieil homme qui se corrompt… et d’avoir revêtu le nouvel homme, créé selon Dieu”.
Éphésiens 4. 22-24

Ces versets nous disent que notre vieil homme, l’homme «en Adam», a été crucifié avec Christ, identifié à lui dans sa mort. Mais aussi, gloire à Dieu! le croyant a été identifié à Christ dans sa résurrection. Cette identification est tellement absolue, qu’il est écrit que le croyant est maintenant “en Christ”, et “Christ vit en lui” (Galates 2. 20).

De la même manière que le croyant reçoit par la foi le pardon de ses péchés, il accepte aussi par la foi que la mort de Christ a condamné et mis de côté le vieil homme, l’homme “dans la chair”. La résurrection de Christ permet au nouvel homme d’être créé selon Dieu en justice et sainteté de la vérité. Il est de la lignée du “dernier Adam”: “Si quelqu’un est en Christ, c’est une nouvelle création” (2 Corinthiens 5. 17).

Ce nouvel homme, un enfant de Dieu, n’est pas transporté immédiatement au ciel, ni revêtu de son nouveau corps. Dans l’attente de ces événements, certains mais futurs, il est laissé un temps dans un corps lié à la terre, corps de faiblesse où habite encore le péché.

Le changement survenu est cependant capital:

• La vie de Christ est sa vie et cette “semence de Dieu” ne pèche pas (1 Jean 3. 9).
• L’Esprit de Christ habite en lui pour le conduire maintenant (Romains 8. 9).
• Dieu fait luire dans son cœur la connaissance de sa gloire dans la face de Christ et forme en lui l’image de Christ (2 Corinthiens 4. 6; 3. 18).
• De plus, Jésus, fidèle et miséricordieux souverain sacrificateur, toujours vivant pour s’occuper de lui, le délivre du mal qui l’assaille et lui accorde au moment opportun le secours dont il a besoin (Hébreux 4. 16).

Ainsi équipé, cet homme en Christ est exhorté à marcher selon l’Esprit; “si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi par l’Esprit” (Galates 5. 25).

Il rencontre les mêmes circonstances de la vie qu’avant sa conversion, mais il réagit différemment, comme un nouvel homme avec de nouvelles motivations et de nouvelles ressources.

P. a. S.

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.

Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Être en Christ, le dernier Adam

  1. Gili dit :

    GLOIRE A DIEU ET A SON FILS JÉSUS CHRIST
    AMEM

    J'aime

  2. sourire dit :

    A reblogué ceci sur Le temple de Jésus-Christ.

    J'aime

  3. Alfano dit :

    Amen.

    J'aime

Répondre à Alfano Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.