L’âme dans tous ses états


« Dieu a délivré mon âme pour qu’elle n’entrât pas dans la fosse, Et ma vie s’épanouit à la lumière! » La Bible, Job 33:28

Vous avez certainement entendu les expressions suivantes : – avoir la mort dans l’âme – errer comme une âme en peine – trouver une âme soeur – vendre son âme – être sans état d’âme.
Mais cette âme dont on parle tant, c’est quoi au juste ? Dieu nous en parle dans la Bible. L’âme désigne la vie qui est en nous, notre personnalité, notre être intérieur. C’est l’endroit où se trouvent nos pensées, nos sentiments, nos affections, nos désirs et tout ce qui fait de nous une personne unique. Notre corps, lui, permet à notre âme de percevoir ce qui nous entoure et de s’exprimer. Nos yeux, nos oreilles, notre bouche et tous nos membres sont un peu « les outils de notre âme », ce qui la rend « visible et audible » pour les autres.
Notre corps, par maladie, accident ou vieillesse, peut être détruit par la mort mais pas notre âme. Mais alors, que devient-elle lorsque notre corps meurt ?
L’âme du chrétien et l’âme de celui qui ne l’est pas n’ont pas le même avenir. Celui qui refuse le salut que Jésus-Christ a accompli à la croix, son âme sera à tout jamais séparée de Dieu, dans un état de regret et d’insatisfaction permanents, sans retour possible vers Dieu. Mais lorsque le chrétien meurt, son âme va auprès de Dieu et vivra toujours en paix dans sa présence. Le chrétien, c’est celui qui croit que Jésus-Christ est mort sur la croix pour pardonner ses péchés. Il a reconnu avoir mis Dieu de côté dans sa vie, lui en a demandé pardon et désire marcher d’une manière qui plaît au Seigneur.

A. P. www.dieu-mon-ami.org

Lecture biblique proposée : Luc chapitre 16 : versets 19 à 31

Passages relatifs

  • Mes chers amis, vous êtes dans ce monde comme […] des hôtes de passage ; c’est pourquoi je vous le demande : ne cédez pas aux désirs de l’homme livré à lui-même : ils font la guerre à l’âme. 1 Pierre 2 : 11
  • Nous sommes devant toi (Seigneur) comme des étrangers, des hôtes, tout comme nos ancêtres. Notre vie sur la terre est aussi éphémère qu’une ombre passagère, qui passe sans espoir. 1 Chroniques 29 : 15
  • Mes amis […] purifions-nous de tout ce qui corrompt le corps et l’esprit, pour mener ainsi une vie pleinement sainte en révérant Dieu. 2 Corinthiens 7 : 1
  • Qui place sa confiance dans le Fils (de Dieu) possède la vie éternelle. Qui ne met pas sa confiance dans le Fils ne connaît pas la vie ; il reste sous le coup de la colère de Dieu. Jean 3 : 36
  • (Jésus dit : ) Oui, telle est la volonté de mon Père : que tous ceux qui tournent leurs regards vers le Fils et qui croient en lui, possèdent la vie éternelle, et moi, je les ressusciterai au dernier jour. Jean 6 : 40
  • Dieu nous a sauvés […] à cause de sa grâce. […] révélée par la venue de notre Sauveur Jésus-Christ. Il a brisé la puissance de la mort et, par l’Evangile, a fait resplendir la lumière de la vie et de l’immortalité. 2 Timothée 1 : 9-10
  • (Jésus dit : ) Tout homme qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ?
    Jean 11 : 26

Je le fais et je le proclame:

Si tu veux que tout ton être, qui tu es (ton âme), soit pour Dieu., clique sur l’enveloppe:

Contact

Cet article, publié dans Pensée du jour, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’âme dans tous ses états

  1. Melle Albert dit :

    D’après l’article, « celui qui refuse Jésus-Christ, son âme est à jamais séparée de Dieu, à son décès »
    « L’âme de celui qui croit en Jésus va vers Dieu et vit pour toujours, après sa mort »
    Est-ce qu’il y a de versets qui supportent ces points?

  2. TREPON dit :

    après la mort Dieu reprend notre souffle, et les morts ne savent rien de ce qui se passe sous le soleil,

    • C’est L’Ecclésiaste qui dit quelque chose comme cela au chapitre 12 et versets 7 et 8 « La poussière retourne à la terre d’où elle vient, le souffle de vie retourne à Dieu qui l’a donné. Le Sage dit : « Tout n’est que fumée, dit le Sage, tout part en fumée. » et la conclusion de l’Ecclésiaste (Le Sage) à son discours commence par: « Crains Dieu et obéis à ses commandements, car c’est là l’essentiel pour l’homme. » (Ecclésiaste 12:13)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s