La nature humaine


Le second ennemi du chrétien qui livre sans cesse bataille est notre propre nature humaine!

« Laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et n’obéissez pas aux désirs de votre propre nature. Car notre propre nature a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit a des désirs contraires à ceux de notre propre nature : ils sont complètement opposés l’un à l’autre, de sorte que vous ne pouvez pas faire ce que voudriez. » (Galates 5.16-17)

Ce conflit dans notre vie va continuer jusqu’à notre mort. Nous ne serons jamais délivrés de la tentation dans cette vie présente. Quelle que soit notre maturité spirituelle, nous sommes tous tentés et nous avons tous tendance à pécher.

Il y a une différence cependant entre la tentation et le péché. La tentation est  l’impression première que nous avons de vouloir faire quelque chose de contraire à la volonté de Dieu. Cela se manifeste chez tous les hommes. Le Seigneur Jésus lui-même connut la tentation, qui n’est pas, en elle même, le péché :

« Un homme est tenté quand il est attiré et pris au piège par son propre mauvais désir; ensuite, le mauvais désir conçoit et donne naissance au péché; et quand le péché est pleinement développé, il donne naissance à la mort. » (Jacques 1.14-15)

La tentation devient péché quand nous nous attardons à méditer sur elle; elle se transforme bientôt en souhait, puis en désir ardent souvent suivi d’un véritable acte de désobéissance. Néanmoins, nous pouvons avoir la victoire dans cet important conflit quand, par un acte de volonté, nous acceptons de nous soumettre au contrôle du Saint-Esprit et faisons face à la tentation en étant remplis de sa puissance. « Les tentations que vous avez connues ont toutes été celles qui se présentent normalement aux hommes. Dieu est fidèle à ses promesses et il ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de votre capacité de résistance; mais au moment où surviendra la tentation, il vous donnera la force de la supporter et ainsi, le moyen d’en sortir. » (I Corinthiens 10.13)

« Laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et n’obéissez pas aux désirs de votre nature humaine. » (Galates 5.16)

Dans notre vie quotidienne, soyons prêts à reconnaître notre faiblesse chaque fois que nous sommes tentés et demandons à Dieu de prendre soin de ce problème à notre place.

 Le diable

L’article est de la série « La marche quotidienne dans la plénitude du Saint-Esprit« .

Une question, une remarque? Ecrivez-nous!

Un commentaire pour La nature humaine

  1. « Car il a été crucifié à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de Dieu ; nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par la puissance de Dieu dans toute notre conduite… » (2 Corinthiens 13: 4 )
    « et il m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. » (2 Corinthiens: 12.9 )
    Amen. Soyez bénis !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s