Job 10


1 Mon âme est dégoûtée de ma vie; je laisserai libre cours à ma plainte, je parlerai dans l’amertume de mon âme,
2 Je dirai à Dieu : Ne me condamne pas; fais-moi savoir pourquoi tu contestes avec moi.
3 Prends-tu plaisir à opprimer, que tu méprises le travail de tes mains, et que tu fasses briller ta lumière sur le conseil des méchants ?
4 As-tu des yeux de chair ? Vois-tu comme voit l’homme mortel ?
5 Tes jours sont-ils comme les jours d’un mortel, ou tes années, comme les jours de l’homme,
6 Que tu recherches mon iniquité et que tu scrutes mon péché;
7 Puisque tu sais que je ne suis pas un méchant, et que nul ne délivre de ta main ?
8 Tes mains m’ont formé et m’ont façonné tout à l’entour en un tout, et tu m’engloutis !
9 Souviens-toi, je te prie, que tu m’as façonné comme de l’argile, et que tu me feras retourner à la poussière.
10 Ne m’as-tu pas coulé comme du lait, et fais cailler comme du fromage ?
11 Tu m’as revêtu de peau et de chair, tu m’as tissé d’os et de nerfs;
12 Tu m’as donné la vie, et tu as usé de bonté envers moi, et tes soins ont gardé mon esprit;
13 Et tu cachais ces choses dans ton coeur : je sais que cela était par devers toi.
14 Si j’ai péché, tu m’as aussi observé, et tu ne me tiendras pas pour innocent de mon iniquité.
15 Si j’ai agi méchamment, malheur à moi ! Si j’ai marché justement, je ne lèverai pas ma tête, rassasié que je suis de mépris et voyant ma misère.
16 Et elle augmente : tu me fais la chasse comme un lion, et en moi tu répètes tes merveilles;
17 Tu renouvelles tes témoins contre moi, et tu multiplies ton indignation contre moi. Une succession de maux et un temps de misère sont avec moi.
18 Et pourquoi m’as-tu fait sortir du sein de ma mère ? J’aurais expiré, et aucun oeil ne m’eût vu !
19 J’aurais été comme si je n’eusse pas été; de la matrice on m’eût porté au sépulcre !
20 Mes jours ne sont-ils pas en petit nombre ? Qu’il cesse donc, qu’il se retire de moi, et je me remonterai un peu,
21 Avant que je m’en aille, pour ne plus revenir, dans le pays de l’obscurité et de l’ombre de la mort,
22 Terre sombre comme les ténèbres de l’ombre de la mort, et où il n’y a que confusion, et où la clarté est comme des ténèbres profondes.

2 commentaires pour Job 10

  1. Ping : Le miracle des choses opaques | www.la-Bible.info

  2. Ping : Passage à vide | www.la-Bible.info

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s