Esaïe 31


1 Malheur à ceux qui descendent en Égypte pour avoir du secours, et qui s’appuient sur des chevaux et se fient à des chars, parce qu’ils sont nombreux, et à des cavaliers, parce qu’ils sont très-forts, et qui ne regardent pas au Saint d’Israël et ne recherchent pas l’Éternel !
2 Cependant lui aussi est sage, et il fait venir le malheur, et ne retire pas ses paroles ; et il se lève contre la maison de ceux qui font le mal et contre le secours de ceux qui pratiquent l’iniquité.
3 Et les égyptiens sont des hommes et non pas Dieu, et leurs chevaux sont chair et non pas esprit ; et l’Éternel étendra sa main, et celui qui aide trébuchera, et celui qui est aidé tombera, et tous ensemble ils périssent.
4 Car ainsi m’a dit l’Éternel : Comme le lion, le jeune lion, contre lequel une troupe de bergers est convoquée, rugit sur sa proie, ne s’effraie pas à leur voix, et ne cède pas devant leur multitude, ainsi l’Éternel des armées descendra pour combattre sur la montagne se Sion et sur sa colline.
5 Comme des oiseaux qui déploient leurs ailes, ainsi l’Éternel des armées couvrira Jérusalem : la protégeant, il la délivrera, et l’épargnant, il la sauvera.
6 Fils d’Israël, revenez à celui de qui vous vous êtes si profondément détournés !
7 Car en ce jour-là ils rejetteront chacun ses idoles d’argent et ses idoles d’or, que vos mains iniques ont faites pour vous-mêmes.
8 Et Assur tombera par l’épée, non d’un homme d’importance ; et l’épée, non d’un homme du commun, le dévorera : et il fuira devant l’épée, et ses jeunes hommes seront soumis au tribut ;
9 et, de frayeur, il passera vers son rocher, et ses princes seront terrifiés à cause de l’étendard, dit l’Éternel qui a son feu dans Sion et son four dans Jérusalem.