Faire le bien


“Voici ce que vous devriez dire : “Si le Seigneur le veut, nous vivrons et nous ferons ceci ou cela !” Mais en réalité, vous mettez votre orgueil dans vos projets présomptueux. Tout orgueil de ce genre est mauvais. Or, qui sait faire le bien et ne le fait pas se rend coupable d’un péché.” Jacques 4.15-17

Parfois, lorsque nous sommes concentrés sur un objectif ou une tâche à accomplir, nous ne voyons pas ce qu’il se passe à côté de nous.

Intéressant et difficile qu’est le passage d’aujourd’hui, car il dit que le péché, ne signifie pas seulement faire quelque chose de mauvais, mais “manqué la cible” selon Dieu peut aussi vouloir dire ne pas faire le bien que l’on peut faire.

Intéressant aussi de voir dans ce passage, que l’orgueil ou se croire supérieur, peut être la source pour ne pas aider autrui.

En tant que sportif, nous pouvons très vite devenir orgueilleux, lorsque nous connaissons le succès, lorsque nous sommes au top niveau.

Pourtant, même dans les plus grandes compétitions, même aux JO, même dans les moments difficiles ou dans les moments intenses, il est tout de même toujours possible de “faire le bien” autour de soi.

“Faire le bien”, qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ?

Voir la personne à côté, faire des gestes, parfois minimes, qui aident.  Un mot, un sourire, quelque chose de tout simple parfois. Alors que je travaille en ce moment dans un centre qui propose de la physio et aumônerie pour les athlètes de haut niveau, j’ai vu de nombreux gestes bienveillants, tels que laisser sa place pour un massage à quelqu’un qui en a plus besoin, une athlète qui a offert la nourriture qui lui restait avant de partir, un autre athlète qui a stoppé son entraînement pour enlever les cônes de la piste lorsqu’un employé arrivait pour passer la tondeuse, et tant d’autres exemples de gestes qui passent souvent inaperçus. Pas de médailles, pas d’applaudissements ici-bas pour ces gestes-là, mais initiés par l’amour, ils ont une portée éternelle. Et ces attentions font certainement la différence pour la (les) personne(s) qui en bénéficie(nt)

Alors où que tu sois et quel que soit ton rôle, comme dirait Jésus :
“Va et toi, fais de même !” (Luc 10.37)

Sandrine Ray
Aumônière Sportive

Si tu veux faire le bien avec Dieu, clique sur l’enveloppe !Contact

Cet article, publié dans Ta grandeur définie par ton amour, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Faire le bien

  1. mana magoua dit :

    Bonjour, Vous souhaite une bonne fin d’année. Que le Seigneur arrose votre ministère.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.