Peut-être que…


“Jonathan dit au jeune homme qui portait ses armes : Viens et attaquons le poste de ces incirconcis. Peut-être l’Eternel agira-t-il en notre faveur, car rien ne l’empêche de sauver par un petit nombre aussi bien que par un grand. Son serviteur lui répondit : Fais tout ce que tu as à cœur. Allons-y ! Je suis prêt à te suivre où tu voudras. Jonathan lui expliqua : Écoute, nous allons nous faufiler jusqu’à ces hommes, puis nous nous découvrirons brusquement à eux. S’ils nous disent : “Halt ! Ne bougez pas jusqu’à ce que nous vous ayons rejoints”, nous resterons sur place et ne monterons pas jusqu’à eux. Mais s’ils nous disent de monter jusqu’à eux, nous irons; ce sera pour nous le signe que l’Éternel nous donne la victoire sur eux.” 1 Samuel 14.6-10

« Bénis l’Eternel, mon âme, et n’oublie aucun de ses bienfaits ! » La Bible, Psaume 103:2

L’une des plus grandes erreurs que beaucoup de sportifs commettent lors d’une compétition, est celle de croire qu’ils ont déjà gagné ou perdu avant même le début de la rencontre/course. En regardant le classement, en analysant les derniers résultats de son adversaire ou en l’observant à l’échauffement, souvent, un athlète se dit que c’est “gagné d’avance”…et là, surprise, ce concurrent qui semblait si faible de prime abord, lui donne du fil à retordre et va même souvent gagner la partie ! Combien de matchs, de courses ou de combats ont été perdus pour avoir sous-estimé l’adversaire. L’inverse est également vrai. Parfois, en voyant son concurrent, un sportif part perdant et il est déjà vaincu dans son mental avant même que ça commence.

J’aime l’histoire d’aujourd’hui, car Jonathan nous donne une belle leçon. L’armée des Philistins était énorme, ils avaient 3’000 chars de guerre, 6’000 soldats sur char, ainsi qu’une multitude de fantassins, nombreux comme les grains de sable des mers (1 Samuel 13.5). Cette troupe était prête à combattre Israël, car le peuple de Dieu s’était rendu odieux envers eux en abattant une de leur stèle. Les soldats d’Israël sont bien peu en comparaison des Philistins et en plus, ils ne possèdent même pas de lances, ni d’épées, sauf Saül et Jonathan, les deux seuls hommes de l’armée d’Israël à posséder des armes (v. 13.19).

Aussi, lorsque Jonathan décide de s’éclipser en douce de sa petite armée avec uniquement son écuyer pour aller attaquer le poste des Philistins, on peut se dire qu’il est complètement fou et surtout qu’il n’a aucune chance de gagner !

Ce qui est intéressant dans ce récit, c’est que Jonathan ne dit pas à son compagnon qu’il va gagner. En partant, il dit que Dieu est capable de leur faire remporter la victoire quelles que soient les forces et le nombre de personnes en jeu et que “peut-être qu’il agira en leur faveur”,  ! Il part donc au combat en faisant totalement confiance à Dieu, sans connaître le résultat !

Il ose avancer et aller voir. Puis, en chemin, il découvrira si l’issue sera favorable ou non pour lui. Quel courage et surtout quelle confiance en Dieu !

Alors que nous sommes encore plongés dans beaucoup d’incertitudes, ayons cette même attitude que Jonathan. Osons avancer avec confiance en la puissance de l’Éternel et ce, même, si nous ne savons pas quelle sera l’issue.

Cette année…peut-être que Dieu agira en ta faveur…. en attendant de le savoir : “Mets ta confiance en l’Éternel de tout ton cœur, et ne te repose pas sur ta propre intelligence.” (Proverbes 3.5)

S. Ray
Aumônière Sportive

Si, même dans l’adversité, tu veux garder ta confiance en Dieu, clique sur l’enveloppe !Contact

Cet article, publié dans Méditations sportives, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.