Voir la gloire de Christ


“Grâces à Dieu pour son don inexprimable !” 2 Corinthiens 9. 15
“De lui, et par lui, et pour lui, sont toutes choses ! À lui la gloire éternellement ! Amen”. Romains 11. 36

« Mes frères et sœurs, vous qui avez foi en notre Seigneur de gloire, Jésus Christ, n’avantagez personne. » La Bible, Jacques 2:1

Dans l’annonce de Christ par les Écritures, je vois la pensée qu’avait Dieu de se glorifier dans un homme, l’homme Christ Jésus, de triompher par lui de l’impiété des hommes, de les sauver de la perdition éternelle et d’ôter le péché du monde.

En Christ venant sur la terre, je vois un homme, saint, pur, sans péché, et dont les délices sont de faire la volonté de Dieu son Père jusqu’au sacrifice suprême. Dieu a trouvé en lui son plaisir.

En Christ crucifié, je vois Dieu glorifié par celui qui a été obéissant jusqu’à la mort, vainqueur de Satan, le tentateur. C’est sur la croix que le châtiment du péché s’est exercé une fois pour toutes. C’est là que le sang de Christ a coulé et m’a purifié de tous mes péchés.

En Christ enseveli, je vois descendre dans la mort celui qui a accompli les conseils éternels de Dieu. Il a ainsi rendu impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort. Il tient les clefs de la mort et du séjour des morts. La mort a perdu pour moi son aiguillon.

En Christ ressuscité, je vois l’assurance de ma justification, de ma réconciliation, de mon salut éternel.

En Christ élevé, glorifié à la droite de Dieu et couronné de gloire et d’honneur, je vois la satisfaction infinie que Dieu trouve dans son Fils et dans l’oeuvre qu’il a accomplie quand il est devenu le Fils de l’homme. J’ai la preuve que l’oeuvre accomplie est parfaite, définitive : il n’y a rien à y ajouter ni rien à en retrancher.

En Christ intercesseur, je vois un ami plein de compassion au courant de toutes mes difficultés, toujours prêt à m’écouter, à m’encourager et à me secourir.

En Christ venant chercher les siens, je vois sa grâce encore en action, la réalisation de la bienheureuse espérance et l’accomplissement du désir de Dieu : donner, dans la gloire, une épouse à son Fils.

En Christ revenant en gloire pour régner, je vois la réalisation des promesses faites aux patriarches d’établir un royaume terrestre pour la bénédiction de la terre entière avec Jérusalem comme centre.

En Christ remettant le royaume à Dieu le Père, je vois l’aboutissement des conseils éternels de Dieu d’habiter avec les hommes et d’être tout en tous.

Oui, gloire au Père et gloire au Fils !

P.a.S

Si tu veux réagir ou poser une question, clique sur l’enveloppe.Contact

Cet article, publié dans Plaire au Seigneur, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.